Burundi: il n’y aura ni «guerre ni génocide» assure la présidence

1
Burundi: il n'y aura ni «guerre ni génocide» assure la présidence
Le président Pierre Nkurunziza a lancé lundi 2 novembre un ultimatum aux insurgés, qui a pris fin samedi 7 novembre, laissant craindre à la communauté internationale des violences de grande ampleur.
AFP PHOTO / MARCO LONGARI

L’inquiétude règne à Bujumbura depuis l’expiration, samedi soir, de l’ultimatum lancé par le président Nkurunziza. Lundi 2 novembre, le président avait donné à ses opposants jusqu’au 7 novembre au soir pour «déposer les armes» en échange d’une amnistie, après quoi la police pourrait «user de tous les moyens». Alors que les populations quittent massivement les quartiers contestataires et que la communauté internationale s’inquiète du risque d’embrasement, le pouvoir se veut rassurant.

« Les opérations de désarmement seront menées de manière professionnelles et dans le souci du respect des droits de l’homme » assure le ministre de la Sécurité publique, qui invite les observateurs de l’Union africaine à y assister.

Le ton se veut rassurant également du côté de la présidence : après cet ultimatum, affirme Willy Nyamitwe, « ceux qui seront attrapés en détention illégale d’arme à feu seront déférés devant la justice ». Le président a juste accordé, « dans sa clémence, dit-il, cinq jours supplémentaires aux citoyens pour qu’ils reviennent à la raison ». Le conseiller en communication du président promet qu’il n’y aurani « guerre ni génocide » et accuse l’opposition de colporter ces fausses rumeurs pour faire pression sur le gouvernement et accéder à des postes.

…….Lire la suite de l’article sur rfi.fr

PARTAGER

1 commentaire

  1. 1)Nous disons et rappelons les lettrés mutants africains tel le Molosse qui ne peut jamais changer « sa déhontée façon de s’asseoir » ne peuvent jamais et ne pourront jamais changer leur « déhontée façon » de s’asseoir de se comporter d’agir à l’égard de leurs peuples L’habitude est 1seconde nature qui revient toujours au galop

    *Nous disons et rappelons ne dit-on pas « tel père tel fils » Ainsi le lettré mutant économiste togolais veut faire « tel son père » le lettré mutant Homme en arme qui régna 38 ans sur le Togo jusqu’à sa mort régner aussi au moins 38 ans sur le Togo jusqu’à sa mort

    *Nous disons et rappelons le lettré mutant congolais-brazza Homme en arme avec ses «fidèles klébars et doungourous » ont instauré depuis 1997 1pouvoir héritage familial clanique dans 1démocratie « bananière des tropiques » du Congo-Brazzaville en « bafouant tripatouillant piétinant déchirant » la constitution du Congo-Bazzaville et continuent à ce jour « à tripatouiller bafouer piétiner déchirer » la constitution

    *Nous disons et rappelons également le lettré mutant camerounais licencié en droit public a fait du Cameroun sa « villa familiale » Et 1villa familiale est gérée selon le « bon vouloir et les humeurs du chef de famille et la constitution y est inconnue»

    *Nous disons et rappelons également le lettré mutant du Congo-RDC spécialiste des pêcheries et Homme en armes avec ses « fidèles klébars et doungourous » à leur tour veulent « tripatouiller déchirer bafouer piétiner » la constitution de la RDC pour l’instauration d’1pouvoir héritage familial clanique dans 1démocratie « bananière des tropiques » de la RDC

    *Nous disons et rappelons le lettré mutant du Burundi professeur de gymnastique évangéliste avec ses « fidèles klébars et doungourous» ont « bafoué piétiné déchiré » la constitution et les accords pour instaurer 1pouvoir héritage Ils n’ont pas hésité et n’hésitent pas à donner l’ordre de tirer sur des manifestants à mains nues et à faire tuer des opposants politiques Pourtant il est dit dans son Livre Saint en tant qu’évangéliste « tu ne tueras point qui tue par l’épée périra par l’épée Fait à ton prochain ce que tu aimes qu’on te fasse et ne fait pas à ton prochain ce que tu aimes qu’on te fasse Aime ton prochain comme toi-même Par ailleurs il sait quel sort YAHWEH Réserva à Pharaon et son équipe qui plein d’orgueil ne respectèrent point leur parole au dernier moment»

    *Nous disons et rappelons le lettré mutant Homme en arme algérien « mal en point » et ses « fidèles klébars et doungourous » gèrent l’Agérie depuis avril 1999 etc

    2)Nous disons et rappelons ainsi lorsque leurs peuples fatigués ulcérés réclament leur dû à savoir le pouvoir ces lettrés mutants africains et leurs « fidèles klébars et doungourous » s’y agrippent tels des « Sangsues »

    *Nous disons et rappelons leurs peuples sont alors obligés de leur arracher par la force leur dû seule façon de se débarrasser « des Sangsues » Ils parlent alors de « coup d’état anti démocratique anticonstitutionnel » alors que tout le temps de leur règne ils ont « bafoué piétiné tripatouillé déchiré » leurs constitution et la démocratie vraie

    *Nous disons et rappelons ainsi avec leurs « fidèles klébars et doungourous » ils sont alors dans tous leurs états s’agitent tels des « Satan » et sont prêts à mettre leurs pays dans 1chaos indescriptible au lieu de s’en prendre à eux même d’avoir été incapables de répondre aux aspirations de leurs peuples à savoir « de vivre heureux de se développer dans la vraie démocratie d’équité de justice de l’égalité des chances » et de quitter le pouvoir dans le respect de la constitution

    3)Nous disons et rappelons et pourtant l’Afrique les a vu naitre ces « lettrés mutants africains politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux usurpateurs sans vergogne du titre d’intellectuels » nourri et croyait bien faire en les envoyant dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient 1amour profond pour leur Afrique partout où ils se trouvent qu’ils instaurent la démocratie vraie de justice d’égalité des chances de tous les citoyens et citoyennes dans leurs pays qu’ils se comportent d’égal à égal avec les « Autres » sans complexe pour la défense des intérêts de l’Afrique dans cette compétition mondiale économico politico militaro religieuse où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme et où n’il y a pas de place pour les faibles les naïfs les idiots les tarés les Sybarites les complexés les laxistes les insouciants les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    *Nous disons et rappelons en outre DIEU ALLAH YAHEWH Le Tout Puissant Le Tout Miséricordieux Dota l’Afrique de toutes les richesses minières et de climats plus favorables comparativement aux autres continents dont l’humain a besoin pour être indépendant se développer pour vivre heureux sur cette terre

    Nous disons rappelons et insistons « MAIS QUE NON »

    4)Nous disons et rappelons le temps est alors venu pour les vrais intellectuels africains et les lettrés africains «non mutants» de prendre en main la destinée de leur l’Afrique aux fins que

    *l’Afrique soit 1vraie démocratie de justice d’égalité de laïcité de rigueur de discipline de la compétence de la compétitivité du travail bien fait de la séparation et de l’indépendance des pouvoirs

    *l’Afrique rentre de façon efficace et sorte vainqueur de cette compétition économico politico- militaire religieuse où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme par les gouvernants

    *l’Afrique soit aux vrais rendez-vous du donner et du recevoir et non du recevoir exclusif financier et de dons dont sont si friands les lettrés mutants africains usurpateurs sans vergogne du titre « d’intellectuels »

Comments are closed.