Chine: l’échangeur-spaghetti affole les automobilistes

0
Des automobilistes conduisent sur l'échangeur de Chongqining dans le sud ouest de la Chine, le 3 juin 2017 / © AFP / Fred DUFOUR
Des automobilistes conduisent sur l'échangeur de Chongqining dans le sud ouest de la Chine, le 3 juin 2017 / © AFP / Fred DUFOUR
Des bretelles sur cinq niveaux, des voitures dans toutes les directions: un nouvel échangeur routier affole les automobilistes chinois, perturbés par ce géant aux allures de plat de spaghetti en béton.

L’échangeur de Huangjuewan a été achevé la semaine dernière en périphérie de Chongqing, immense métropole du sud-ouest de la Chine, après huit années de travaux.

L’ouvrage superpose cinq voies de circulation dont la plus haute culmine à 37 mètres. Pas moins de 15 bretelles ont dû être construites pour permettre aux véhicules de passer d’un niveau à l’autre, dans huit directions, précise le site internet de la municipalité.

Ce cauchemar pour GPS a enflammé l’imagination des internautes. “Si tu te trompes de bretelle, tu arriveras avec un jour de retard à Chongqing”, avertit un commentateur sur le réseau social Weibo.

“Mon GPS m’a dit: vas où tu veux et laisse-moi tranquille!”, plaisante un utilisateur, alors qu’un autre baptise la métropole “Chongqing, la ville qu’on n’arrive pas à quitter”.

Un autre conducteur se veut pourtant rassurant: “Huangjuewan, un pont de légende en 8D et cinq étages: je l’ai pris sans GPS et sans me perdre!”

(©AFP / 06 juin 2017 14h35)

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here