Coopération Maroc-Russie.

0
Le Roi SE Mohamed VI et Vladimir Poutine

L’Ambassadeur a relevĂ© que les entretiens qu’ont eus Sa MajestĂ© le Roi Mohammed VI et le PrĂ©sident russe Vladimir Poutine au Kremlin et tout au long de leur entretien tĂ©lĂ©phonique tĂ©moignent du niveau des bonnes relations bilatĂ©rales et du dĂ©veloppement pour de perspectives. Cette visite constitue une rĂ©volution diplomatique et ouvrirait une nouvelle ère dans les relations bilatĂ©rales existant entre les deux pays.

Une révolution diplomatique ouvrant une nouvelle ère dans les relations bilatérales

La dernière visite de Sa MajestĂ© le Roi Mohammed VI en Russie constitue une rĂ©volution diplomatique ouvrant ainsi une nouvelle ère dans les relations bilatĂ©rales existant entre les deux pays, a affirmĂ© l’Ambassadeur de la FĂ©dĂ©ration de Russie Ă  Rabat, Valeri Vorobiev. Cette visite, qui intervenait 14 ans après la première visite du Souverain en Russie, a insufflĂ© une nouvelle dynamique dans les relations entre le Maroc et la Russie et cela dans plusieurs domaines, a soulignĂ© le diplomate russe qui s’exprimait en marge d’une rencontre de communication organisĂ©e, jeudi Ă  Rabat, par l’Association d’amitiĂ© maroco-russe, en collaboration avec l’Ambassade de Russie au Maroc et la FacultĂ© des sciences juridiques, Ă©conomiques et sociales-Souissi de Rabat. Les relations bilatĂ©rales historiques sĂ©culaires liant le Maroc et la FĂ©dĂ©ration de Russie ont Ă©tĂ© durant tout le temps positives, a soulignĂ© M. Vorobiev, relevant la nĂ©cessitĂ© de dĂ©velopper la coopĂ©ration bilatĂ©rale dans les diffĂ©rents domaines et de diversifier les partenariats entre les deux parties. Au lieu de se limiter Ă  des partenaires traditionnels.

L’Ambassadeur a appelĂ© au renforcement des relations bilatĂ©rales, notant que la Russie reprĂ©sentait un grand marchĂ© pour les Ă©changes commerciaux. Ce qui est de nature Ă  dĂ©velopper les relations et les intĂ©rĂŞts du Maroc dans diffĂ©rents domaines.

Dans ce cadre, l’Ambassadeur, Ă©galement acadĂ©micien et spĂ©cialiste en Droit constitutionnel russe, a relevĂ© que les entretiens qu’ont eus S.M. le Roi Mohammed VI et le PrĂ©sident Vladimir Poutin au Kremlin et le long entretien tĂ©lĂ©phonique que les deux Chefs d’État ont eu par la suite, tĂ©moignent du niveau des bonnes relations bilatĂ©rales et du dĂ©veloppement de leurs perspectives Ă  l’avenir.

  1. Vorobiev a notĂ©, dans ce cadre, que les deux pays entament une Ă©tape de partenariat stratĂ©gique approfondi dans les diffĂ©rents domaines de coopĂ©ration. Tout en relevant que ce partenariat est appelĂ© Ă  se renforcer davantage. Le diplomate a qualifiĂ© de “rĂ©ussie” la visite royale en Russie et qui a donnĂ© un Ă©lan aux relations Ă©conomiques et permis aussi de dĂ©velopper les relations politiques entre les deux pays.

Cette visite a Ă©tĂ© couronnĂ©e par la signature de plusieurs conventions de coopĂ©ration entre les deux pays (16 accords), touchant diffĂ©rents domaines tels que l’Ă©conomie, la culture, l’Ă©ducation et de la lutte contre le terrorisme, a-t-il rappelĂ©.

  1. Vorobiev a, par ailleurs, saluĂ© l’approche adoptĂ©e par le Royaume dans le domaine religieux, et qui traduit l’ouverture de ce pays sur les valeurs de tolĂ©rance et de dialogue, soulignant que la signature d’une convention dans ce domaine permettra de renforcer l’Ă©change des visites entre les imams des deux pays. Il a d’autre part indiquĂ© que des nĂ©gociations sont en cours entre le Maroc et la Russie concernant les secteurs de la pĂŞche maritime et des nouvelles technologies, faisant observer que le Maroc a connu au cours des deux derniers siècles un dĂ©veloppement notable dans plusieurs domaines, notamment celui des Ă©nergies renouvelables et qui s’est matĂ©rialisĂ© par le mĂ©ga-projet de l’Ă©nergie solaire “Noor” d’Ouarzazate.

L’Ambassadeur russe considère que la visite royale en Russie ouvrirait non seulement une nouvelle page, mais constitue un nouveau chapitre dans l’histoire des relations bilatĂ©rales, rappelant dans ce cadre la visite effectuĂ©e par environ 300 reprĂ©sentants d’agences de voyages russes au Maroc. De mĂŞme, le diplomate russe a mis en exergue les potentialitĂ©s que recèle le Maroc dans le domaine touristique, caractĂ©risĂ©es par l’aspect “spirituel”, notant que l’UniversitĂ© Al Qarawiyine est la plus ancienne universitĂ© dans le monde. Il a, cet Ă©gard, mis en Ă©vidence l’hĂ©ritage historique des diffĂ©rentes villes marocaines et la position stratĂ©gique du Maroc, un pays sĂ»r et stable dans une rĂ©gion turbulente. L’Ambassadeur russe a soulignĂ©, en outre, le rĂ´le des mĂ©dias pour faire connaitre la culture des deux pays et promouvoir les flux touristiques, relevant la nĂ©cessitĂ© de dĂ©velopper les relations de coopĂ©ration en matière d’enseignement de la langue russe au Maroc et de promouvoir aussi l’Ă©change scientifique.

Pour sa part, le doyen de la FacultĂ© des sciences juridiques, Ă©conomiques et sociales Rabat-Souissi, Azzedine Ghofrane, a indiquĂ© dans une allocution prononcĂ©e Ă  l’ouverture de cette rencontre que le dĂ©veloppement des relations maroco-russes depuis le 18ème siècle, a toujours Ă©tĂ© positif, tout en soulignant que les relations bilatĂ©rales sont entrĂ©es dans une nouvelle dynamique, sous le règne de S.M. le Roi Mohammed VI et la prĂ©sidence de Vladimir Poutine.

De son cĂ´tĂ©, le prĂ©sident de l’Association de l’amitiĂ© maroco-russe, Abdellatif Bahraoui, a estimĂ© que la visite royale en Russie a Ă©tĂ© un “succès” Ă  tous les niveaux, ajoutant que son association Ĺ“uvre, dans le cadre de la diplomatie parallèle, pour le dĂ©veloppement de la coopĂ©ration bilatĂ©rale dans les diffĂ©rents domaines.

B.KONE

PARTAGER