Coopération Judiciaire Mali-Sénégal : Des détenus maliens condamnés au Sénégal bientôt transférés dans les prisons maliennes

0
1

Dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale judiciaire entre les républiques du Mali et du Sénégal, le directeur National des Affaires judiciaires et du Sceaux, Mamadou Tidiane Dembélé, s’est rendu à Dakar, le 16 janvier 2012, afin de faire le point focal sur le mécanisme de suivi mis en place relatif au transfèrement des détenus maliens condamnés au Sénégal.

L’objectif de cette rencontre était pour les deux pays de convenir notamment sur les modalités pratiques de transfèrement des condamnés définitifs maliens et sur les voies et moyens permettant le transfèrement, dans les meilleurs délais, des autres condamnés définitifs, suite notamment aux sessions des Cours d’Assises tenues postérieurement à la décision N° 010313/MJ/DAP/DLSI du 26 septembre 2011. A noter que les travaux  des deux journées ont abouti à des échanges fructueux entre le Sénégal et le Mali. Il s’agit d’une part du transfèrement, objet de l’arrêté N° 010213 ci-dessus, ayant été mis en œuvre immédiatement. L’on notera cependant que sur 30 condamnés définitifs visés, seuls 22 restent regroupés à Dakar et8 ayant purgé leur peine.

Et d’autre part, le transfèrement demandé suivant lettre N° 0033/MJ-GS a été favorablement accueilli. A ce titre, l’arrêté le consacrant interviendra dans les prochains jours dont les dispositions seront prises par les autorités compétentes.  Quant à la mise en œuvre des mesures de transfèrement, deux variantes ont été examinées aux cours de ces travaux. Il s’agissait entre autres : de deux transfèrements distincts, emportant exécution de l’Arrêté N° 0102013/MJ/DAP/DLSI du 26 septembre 2011 dans l’attente du second transfèrement et un transfèrement groupé, à travers l’exécution concomitante de l’Arrêté ci-dessus et de celui à intervenir par une seule mission. En clôturant, les travaux, le directeur de cabinet a assuré que l’Arrêté de transfèrement des 23 derniers condamnés définitifs interviendra dans les meilleurs délais. En définitif, le(s) transfèrement(s) concerne (nt) 45 condamnés définitifs, non compris les condamnations prononcées par les juridictions autres que les cours d’Assises.                                                                                                                  

   Rappelons, qu’au total, Cette mission s’est déroulée dans les meilleures conditions.

Ibrahim M GUEYE

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.