Côte d’Ivoire / Formation du nouveau gouvernement : Ouattara a tout verrouillé

0
0
SEM Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'Ivoire

La nomenclature du nouveau gouvernement annoncé par le président de la République, Alassane Ouattara, demeure jusque-là inconnue. A ce jour, personne n’est en mesure de donner la composition exacte de la nouvelle équipe qui va être mise en place sous peu. Les Ivoiriens sont dans l’expectative. Les uns et les autres ne font que spéculer sur les entrants et les sortants. Même les 36 membres du gouvernement démissionnaire du jeudi 8 mars 2012, ne savent pas à ce jour, à quelle sauce ils seront mangés.

C’est que le chef de l’Etat a tout verrouillé. En effet, le numéro un ivoirien a adopté la Théorie du Pantharei. A savoir que tout court, et que rien n’a de permanent. Alassane Ouattara n’a pas voulu faire de break dans ses rapports avec les ministres, évitant ainsi de les mettre sous pression. Toutefois, il a gardé le secret des tractations souterraines qu’il a engagées avec certaines personnalités en vue de la composition du nouveau gouvernement. A ce niveau, nos sources sont formelles, le président de la République, au cours de ses échanges avec les personnalités susceptibles de devenir ministres, a fortement conseillé à celles-ci, de demeurer muettes comme une carpe au risque de remettre en cause leur prochaine désignation.

Concernant les membres du gouvernement sortant, Alassane Ouattara n’aurait encore informé aucun ministre sur son départ ou son maintien dans la prochaine équipe. Dans la même vaine, même les services de la Présidence ne détiennent pas d’informations sur la composition du gouvernement à venir. C’est dire que le chef de l’Etat a su garder le voile sur la formation de sa nouvelle équipe qui sera indubitablement connue dans le courant de la semaine qui débute aujourd’hui lundi 12 mars 2012.

Les ministres sortants, si l’on en croit une source fiable, pourraient être informés officiellement à partir de demain mardi 13 mars, jour annoncé de la proclamation du nom du successeur de Guillaume Soro à la Primature. Le président Ouattara, en tout état de cause, a décidé de régler définitivement la question du nouveau gouvernement, et celle de la mise en place de l’Assemblée nationale, cette semaine. Surtout que le temps presse relativement aux nombreux dossiers et chantiers de reconstruction du pays et de réconciliation des Ivoiriens.

BAMBA Idrissa – Publié le lundi 12 mars 2012 | Soir Info / RCI (via abidjan.net)

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.