Côte d’Ivoire: Konan Bédié apporte son soutien à Alassane Ouattara

1
Côte d’Ivoire: Konan Bédié apporte son soutien à Alassane Ouattara
Alassane Ouattara (à gauche) et Henri Konan Bédié en novembre 2012.
SIA KAMBOU / AFP

C’est officiel : Henri Konan Bédié, le président du PDCI – l’ancien parti unique – a annoncé ce mercredi 17 septembre son soutien à la candidature d’Alassane Ouattara pour la présidentielle de 2015 au nom du RHDP, une alliance du PDCI et du RDR qui avait permis la victoire d’Alassane Ouattara lors du second tour de la présidentielle de 2010.

Henri Konan Bédié laissait planer le doute depuis plusieurs mois, et il aura fallu qu’Alassane Ouattara se rende dans sa région pendant quatre jours pour qu’il lui annonce publiquement son soutien. Il a aussi annoncé la création future d’un parti unifié RDR-PDCI.

Henri Konan Bédié s’est exprimé lors d’un meeting commun à Daoukro, dans le centre du pays. Il s’est adressé, en le tutoyant, à l’actuel chef de l’Etat sous les applaudissements de la foule.

« Je donne des orientations fermes pour soutenir ta candidature à l’élection présidentielle prochaine, a déclaré Henri Konan Bédié. Je demande à toutes les structures du Parti démocratique de Côte d’Ivoire et des partis composants, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, de se mettre en mouvement pour faire aboutir ce projet. Tu seras ainsi le candidat unique de ces partis politiques pour l’élection présidentielle sans préjudice pour les irréductibles qui voudront se présenter en leur nom propre. »

« L’objectif d’une telle candidature est double : assurer le succès du RHDP aux élections de 2015 et ensuite aboutir à un parti unifié dénommé PDCI-RDR pour gouverner la Côte d’Ivoire, étant entendu que ces deux partis sauront établir entre eux l’alternance au pouvoir dès 2020 », a souligné Henri Konan Bédié, président du PDCI.

Une trahison et un acte solitaire

Henri Konan Bédié jouait sur les mots depuis plusieurs mois, laissant planer le doute sur ses intentions, notamment lors du congrès du PDCI organisé en octobre 2013.

« Concernant la prochaine élection présidentielle, il est évident pour chacun qu’en tant que parti politique, nous ne pouvons pas ne pas avoir de candidat », avait-il déclaré après sa réélection à la tête du parti. Les résolutions de ce congrès indiquaient d’ailleurs que ce candidat serait un militant actif du parti.

Ces propos étaient ovationnés, à l’époque. Cependant, ce mercredi, le président du PDCI change de direction en désignant officiellement Alassane Ouattara comme le candidat unique du RHDP, l’alliance du PDCI et du RDR, le parti de l’actuel chef de l’Etat. De là à unifier les deux formations politiques, il n’y a qu’un pas que Bédié franchit, annonçant la création prochaine du PDCI-RDR.

Si ce discours surprend à peine, il choque de nombreux militants et plusieurs membres du bureau politique du PDCI. Ils dénoncent une trahison ainsi qu’un acte solitaire et étudient les recours possibles au sein des instances du parti. Kouadio Konan Bertin, alias KKB, assure en tout cas que la convention prévue pour choisir un candidat PDCI à l’élection présidentielle de 2015 serait maintenue.

Par RFI

PARTAGER

1 commentaire

  1. vraiment rfi vous détruisez les bonnes opinions qui vont faire le bonheur de l’Afrique; voila deux messieurs bedié et Alassane qui veulent travailler ensemble pour le bonheur des populations humaines.au lieu de les encourager vous détruisez ; que dieu vous accueille dans l’enfer amen

Comments are closed.