Coup d’Etat manqué en Gambie: deux Américains arrêtés aux Etats-Unis

1
Coup d’Etat manqué en Gambie: deux Américains arrêtés aux Etats-Unis
Le président gambien Yahya Jammeh, le 23 juin 2014, lors d’une visite en Guinée-Bissau.
AFP PHOTO / ALFA BA

Selon le FBI, les deux hommes avaient acheté armes et équipement militaire qu’ils avaient expédié en Gambie dans l’intention de chasser le président Yahya Jammeh avec, espéraient-ils, le soutien d’une partie de l’armée. Mais lorsqu’ils ont attaqué avec une poignée de putschistes le palais présidentiel le 30 décembre, ils ont été repoussés par les forces loyales au président qui était hors du pays.

Papa Faal et Cherno Njie ont réussi à s’enfuir et à regagner les Etats-Unis où ils ont été arrêtés à leur arrivée à Washington, l’un le 1er janvier, l’autre le 3. Cherno Njie est un homme d’affaires vivant au Texas qui aurait financé le complot. Il voulait assurer le pouvoir et rétablir la démocratie.

Papa Faal a dit de son côté qu’il avait été attiré par l’idée de renverser le président Jammeh parce qu’il avait truqué les élections. Faal a passé pas mal d’années dans l’armée américaine et a même servi en Afghanistan. En 2013, il avait publié à frais d’auteur le récit d’une tentative de coup d’Etat en Gambie en 1981 contre son grand-oncle Dawda Jawara qui était alors président et avait été renversé par Yahya Jammeh en 1994. Papa Faal et Cherno Njie risquent jusqu’à 25 ans de prison.

 Par RFI
PARTAGER

1 commentaire

  1. Je suis certain que les services secrets americains etaient parfaitement au courant des activites de ces 2 hommes.

    Ils ont laisse faire au cas, ils arrivent a faire tomber Jammeh (dont je n’ai aucune sympathie par ailleurs)…

    Mais comme leurs bouffons ont echoue, alors ils essaient de sauver la face en les arretant.

    Si c’etait des americains bien blancs, est-ce qu’ils les auraient arrete? Pas si sur.

Comments are closed.