Crash de l’avion russe: l’Egypte rĂ©affirme qu’il n’y a pas de preuve d’attentat

0
Crash de l'avion russe: l'Egypte réaffirme qu'il n'y a pas de preuve d'attentat
L'Express.fr - Allant à l'encontre de l'opinion générale et de la revendication de Daech, l'Egypte continue de mettre en doute la thèse de l'attentat à la bombe.

L’Egypte seule contre tous. a rĂ©affirmĂ© ce lundi qu’elle avait toujours pas de preuve que l’avion de touristes russes qui s’est Ă©crasĂ© dans le SinaĂŻ le 31 octobre, tuant ses 224 occupants, Ă©tait un attentat Ă  la bombe. Moscou affirme le contraire tandis que Daech a revendiquĂ© l’attentat.

La branche Ă©gyptienne du groupe Etat islamique assure avoir placĂ© une petite bombe Ă  l’intĂ©rieur de l’appareil, et la Russie a annoncĂ© que ses enquĂŞteurs sur place avaient conclu qu’il s’agissait bien d’un attentat. Les experts interrogĂ©s, unanimes, ont Ă©galement validĂ© cette thèse.

“Rien qui puisse indiquer qu’il s’agisse d’un acte terroriste”

“La commission d’enquĂŞte technique n’a, pour l’heure, rien reçu qui puisse indiquer qu’il s’agisse d’un acte illicite ou terroriste”, a dĂ©clarĂ© lundi le ministère de l’Aviation civile dans un communiquĂ©, ajoutant: “La commission poursuit son travail dans le cadre des investigations techniques”.

Le 31 octobre, l’Airbus A-321 de la compagnie charter russe Metrojet s’Ă©tait disloquĂ© soudainement Ă  quelque 10 000 m d’altitude, 23 minutes après avoir dĂ©collĂ© de la station balnĂ©aire de Charm el-Cheikh, dans le sud de la pĂ©ninsule du SinaĂŻ. Les dĂ©bris sont tombĂ©s sur plusieurs kilomètres de rayon dans le dĂ©sert du Nord-SinaĂŻ, bastion en Egypte de l’EI.

Retrouver cet article sur L’Express.fr

 

SOURCEL'Express.fr
PARTAGER