Dérapage, impro, ballon d’essai… Typologie des couacs du gouvernement

0
Dérapage, impro, ballon d’essai… Typologie des couacs du gouvernement
20minutes.fr/20minutes.fr – Ségolène Royal, le 9 octobre 2014 à Paris, Patrick Kovaric AFP

POLITIQUE – Les couacs du gouvernement sont nombreux, mais ils ne relèvent pas de la même catégorie…

Ils sont monnaie courante dans la vie politique, mais depuis l’arrivée de François Hollande à l’Elysée, on ne compte plus les couacs de ses ministres, tant sous le gouvernement de Jean-Marc Ayrault que sous celui de Manuel Valls, qui apporte d’ailleurs sa pierre à l’édifice. 20 Minutes dresse la typologie illustrée des couacs du gouvernement.

15 octobre 2014, sur Europe 1 par 20Minutes

L’impro totale

«Si on ne peut plus rien dire…» Venue commenter au micro de RTL le dernier rapport de la Cour des comptes, Ségolène Royal a estimé que «les sociétés d’autoroutes n’ont pas respecté le contrat dans la mesure où elles n’ont pas baissé les péages et ont continué à encaisser des superprofits», avant de se demander «pourquoi les autoroutes ne sont pas gratuites le samedi et le dimanche, par exemple». Manuel Valls a aussitôt réagi à cette sortie de route et recadré la ministre de l’Ecologie, apparemment sous le coup d’une impro totale. Le chef du gouvernement a martelé que «pour ce qui concerne la gratuité des autoroutes, aujourd’hui la question n’est pas à l’ordre du jour». Mais Ségolène l’insoumise n’en a cure, rappelant qu’on ne lui enlèvera pas «sa liberté de parole».

Le ballon d’essai

«Il ne doit pas y avoir de tabou sur l’assurance-chômage (…). Il y a eu une réforme, elle est insuffisante, on ne pourra pas en rester là», assure le ministre de l’Economie Emmanuel Macron dans une interview au JDD. Des propos qui font l’effet d’une bombe. D’aucuns parlent d’un énième couac, tandis que la gauche de la gauche, estomaquée, crie à la remise en cause d’un acquis social. Pourtant, l’interview a été relue et validée par l’Elysée. Et pour cause, l’épisode relèverait d’une stratégie savamment orchestrée par le couple exécutif, où les rôles seraient bien (…) Lire la suite sur 20minutes.fr

PARTAGER