Attentats de Bruxelles : plusieurs Français parmi les blessés

0

Deux attentats ont frappé la capitale européenne ce matin, l’un à l’aéroport, l’autre dans le métro. On déplore une trentaine de morts et plus de 200 blessés.

23 h 39 – Le FBI va se rendre à Bruxelles

Des Américains figurent parmi les blessés des attentats. Il s’agit de quatre missionnaires mormons et un membre de l’armée de l’Air américaine ont été blessés. Le FBI et la police de New York vont se rendre sur place. “Parce qu’il y a des victimes américaines et des personnes des Etats-Unis dans les attentats en Belgique, ce sera une enquête du FBI, venant de la force conjointe antiterroriste de New York”, a déclaré le responsable de la lutte antiterroriste de la police de New York John Miller, lors d’une conférence de presse. Il a ajouté qu’une délégation pourrait partir “dès ce soir ou demain”. “Nous avons été en contact permanent avec nos partenaires de l’autre côté de l’Atlantique” depuis les attentats, a également indiqué John Miller, alors que la sécurité a été visiblement renforcée à New York, notamment dans les transports et les aéroports.

22 h 08 – Le parquet de Paris ouvre une enquête en France

Une enquête sur les attentats meurtriers à l’aéroport et dans le métro de Bruxelles a été ouverte par le parquet de Paris. L’ouverture de cette enquête par la justice française répond à une procédure classique, du fait de la présence de huit Français blessés dont trois grièvement parmi les victimes des attentats de Bruxelles.

21 h 43 – Les bombes transportées dans des valises

Les assaillants de l’aéroport de Bruxelles, qui a été touché par deux explosions, avaient placé leurs bombes dans des valises. “Ils sont venus en taxi avec des valises, leurs bombes étaient dans les valises. Ils ont mis leurs valises dans des chariots. Les deux premières bombes ont explosé”, a affirmé le maire de Zaventem, Francis Vermeiren. “Le troisième a aussi mis sa valise sur un chariot, mais il a dû paniquer, elle n’a pas explosé”, a-t-il ajouté. La présence possible de trois assaillants a aussi été évoquée par le parquet fédéral belge, qui a précisé que le troisième, le seul qui aurait survécu, était “activement recherché”.

20 h 56 – La Tour Eiffel aux couleurs de la Belgique

Paris rend hommage à la Belgique suite aux attentats qui ont touché Bruxelles. Le monument français aborde les couleurs du drapeau belge depuis la fin de la journée.

20 h 32 – Bernard Cazeneuve : “Le niveau de la menace est élevé dans l’Union européenne”

Invité du journal de 20 heures de France 2, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve veut se “garder de toute hypothèse hasardeuse” sur un éventuel lien entre les attentats du 13 novembre à Paris et ceux qui ont touché Bruxelles. “Le niveau de la menace est élevé dans l’Union européenne”, annonce le ministre. Expliquant que la menace est “protéiforme”, Bernard Cazeneuve annonce que “le niveau de mobilisation du gouvernement est extrêmement fort” indiquant que 74 personnes qui étaient impliquées de près ou de loin à des actes terroristes ont été arrêtées depuis janvier. “Nous regardons la menace en face”, précise-t-il. Concernant le contrôle des halls d’aéroport réclamé par certains, Bernard Cazeneuve écarte l’idée préférant les “contrôles aléatoires”. Enfin, sur la posture que doit adopter l’UE, jugée trop lente sur les actions à mener, le ministre français prévient : “On ne lutte pas contre le terrorisme si on n’a pas conscience de l’urgence et si on n’est pas dans la responsabilité.”

20 h 22 – Manuel Valls à Bruxelles ce mercredi

Le Premier ministre Manuel Valls se rendra bien comme prévu mercredi à Bruxelles malgré les attentats meurtriers dans la capitale belge. Un entretien avec le chef du gouvernement belge Charles Michel s’est ajouté à son programme initial. Ce déplacement à la Commission était prévu depuis des semaines, pour tenter de rassurer la Commission sur le respect des objectifs de la France en matière de déficit public et de réformes structurelles.

19 h 41 – Huit Français parmi les blessés, dont trois graves

Huit Français seraient au nombre des blessés, dont trois seraient grièvement touchés, selon une source diplomatique française.

19 h 28 – D’autres explosifs retrouvés à l’aéroport de Zaventem

Selon la RTBF, des explosifs ont encore été découverts mardi soir à Brussels Airport, selon une source policière. Les lieux sont de nouveau bouclés. Le service de déminage s’est rendu sur place.

19 h 18 – Un drapeau de Daech découvert lors d’une perquisition

Selon un communiqué du parquet fédéral belge, “les perquisitions qui ont eu lieu à Schaerbeek ont mené à la découverte d’un engin explosif contenant entre autres des clous. Les enquêteurs ont également découvert des produits chimiques et un drapeau de l’État islamique.

19 h 11 – Roi Philippe : gardons confiance en nous-mêmes

“Le roi Philippe s’est adressé à la population belge dans une allocution télévisée à 19 heures : “Aujourd’hui, notre pays est en deuil. Pour chacun de nous, ce 22 mars ne sera plus jamais une journée comme les autres. Les vies brisées, les blessures profondes, ces souffrances sont celles de tout notre pays. Mathilde et moi partageons votre peine, vous qui avez perdu un proche ou qui avez été blessés par les attentats lâches et odieux d’aujourd’hui. Nous exprimons tout notre soutien à l’égard des membres des services de secours et de sécurité et notre reconnaissance à tous ceux qui spontanément offrent leur aide. Face à la menace, nous continuerons à répondre ensemble avec fermeté, avec calme et dignité. Gardons confiance en nous-mêmes. Cette confiance est notre force.”

19 h 05 – Le bourgmestre de Bruxelles : “Il faut attraper ces gens”

Yvan Mayeur a répondu aux questions de RTL Info. “Au mois de novembre, nous étions menacés, nous étions une cible au lendemain des attentats de Paris. Là, les choses se sont produites chez nous. Quand est en sursis, on a peur, quand on est victime, on peut réagir.” Bruxelles n’est-elle pas suffisamment sécurisée ? “C’est vrai que Bruxelles est un peu mal aimée. Je fais aussi appel aux Flamands et aux Wallons : il faut aimer sa capitale. Nous avons une ville pauvre, c’est un paradoxe, face aux autres capitales européennes qui sont toutes riches. Je ne suis pas dans la polémique, je demande que l’on puisse travailler ensemble. (…) Nous devons faire corps. Il faut traquer, attraper ces gens qui ne veulent pas de notre société. Et retrouver si possible une vie sinon normale, du moins courante, redorer l’image de Bruxelles sur la scène nationale.”

18 h 50 – Procureur fédéral : plusieurs perquisitions en cours

“Les enquêtes ont immédiatement démarré, vient de confirmer le procureur fédéral belge. Les investigations vont se dérouler jour et nuit dans les prochaines heures. Trois hommes sont suspects. Deux de ces trois hommes ont, semble-t-il, commis un attentat-suicide, le troisième est activement recherché. La police scientifique enquête. Cela va prendre encore plusieurs heures, l’enquête étant extrêmement difficile du fait de la dureté des impacts. Plusieurs perquisitions sont en cours à travers le pays et des personnes sont entendues. L’EI a revendiqué ces attentats via une agence de presse, mais il est encore trop tôt pour faire le lien avec les attentats de Paris.”

17 h 50 – Un deuxième suspect actuellement recherché

Outre le terroriste survivant de l’attaque de l’aéroport de Bruxelles, un autre suspect, en lien avec l’attentat perpétré dans le métro de la capitale belge, serait activement recherché, selon la RTBF.

17 h 47 – Un fusil kalachnikov a été retrouvé

Comme l’avait indiqué la RTBF, un fusil d’assaut AK-47 “kalachnikov” a été retrouvé à l’aéroport de Bruxelles. L’arme aurait été découverte près du corps d’un des suspects.

17 h 45 – L’État islamique diffuse un communiqué en français

 17 h 40 – Le troisième suspect recherché par toutes les polices

Sa photo prise à l’aéroport, diffusée par la police et les médias, se répand partout sur les réseaux sociaux. Sur les trois suspects figurant sur cette photo, deux seraient décédés, le troisième (à droite avec un chapeau) est recherché par toutes les forces de police.

17 h 39 – Londres déconseille à ses ressortissants de se rendre à Bruxelles

Londres “déconseille” à ses ressortissants de se rendre à Bruxelles après les attentats.

17 h 37 – Regardez notre diaporama des dessins en hommage aux victimes de Bruxelles

Regardez notre diaporama des dessins en hommage aux victimes de Bruxelles.

17 h 34 – Le drapeau français mis en berne à l’Élysée

17 h 31 – Brussels Airlines annule tous ses vols

Brussels Airlines a annoncé que tous les vols de demain étaient annulés. Cela concerne 24 000 passagers. Les passagers seront remboursés, affirme la RTBF.

17 h 26 – Une troisième bombe retrouvée à l’aéroport de Bruxelles

Ce matin, à l’aéroport de Bruxelles, ce sont bien deux bombes qui ont explosé. Une troisième a été neutralisée par les démineurs.

17 h 25 – Des perquisitions en cours

Un conseil national de sécurité est à nouveau réuni au 16 rue de la Loi à Bruxelles, autour du Premier ministre belge. Une perquisition est en cours en ce moment à Schaerbeek et Jette, précisent RTL Info et la Rtbf. Des personnes suspectées d’être liées aux attentats sont activement recherchées, y compris par des patrouilles de police en rue. Un véhicule ayant précipitamment quitté Bruxelles ce matin est également activement recherché.

17 h 22 – Retour progressif à la normale à Bruxelles

Accès aux trains, circulation en ville : la situation revenait lentement à la normale à Bruxelles mardi en fin de journée après la mise à l’arrêt quasi complet de la capitale européenne à la suite des attentats qui ont fait au moins 34 morts et 200 blessés.

17 h 16 – Aéroport de Bruxelles restera fermé mercredi

L’aéroport international de Bruxelles restera fermé mercredi, a annoncé son PDG sur Twitter.

17 h 13 – Les détonateurs cachés dans un gant ?

Sur la photographie des trois suspects rendue publique par la police, un détail intrigue : les deux suspects de gauche portent chacun un seul gant à la main gauche. Hypothèse : ce gant pourrait dissimuler le détonateur.

17 h 05 – Trop tôt pour évaluer les dégâts

“Il est encore trop tard pour évaluer les dégâts dans le terminal, a expliqué le responsable de l’aéroport de Zaventem-Bruxelles lors d’un point de presse improvisé. On verra demain si l’on peut réparer et démarrer les réparations. Suite aux attentats, toutes les activités ont été à l’arrêt. En temps normal, 20 000 personnes travaillent à l’aéroport.”

16 h 57 – L’organisation État islamique revendique les attentats de Bruxelles

Le groupe djihadiste État islamique (EI), qui contrôle une partie de la Syrie et de l’Irak, est responsable des attentats meurtriers qui ont fait une trentaine de morts mardi à Bruxelles, a indiqué une agence en ligne liée au groupe. “Des combattants de l’État islamique ont mené une série d’attentats à l’aide de ceintures et d’engins explosifs mardi, prenant pour cible un aéroport et une station de métro dans le centre de la capitale belge Bruxelles, un pays participant à la coalition internationale contre l’État islamique”, a affirmé l’agence de presse Aamaq.

16 h 50 – Déclaration commune européenne

Les 28 pays de l’Union européenne dénoncent “une attaque sur notre société ouverte et démocratique”.

16 h 48 – Thalys

Deux trains Thalys effectueront mardi soir l’aller-retour entre Paris et Bruxelles, où le trafic ferroviaire a été interrompu après les attentats qui ont frappé la capitale belge. Les trains partiront de la gare du Nord à Paris à 17 h 16 et 19 h 13, puis feront le chemin inverse depuis la gare du Midi à Bruxelles, qu’ils quitteront à 19 h 13 et 21 h 57, a indiqué la compagnie ferroviaire sur son compte Twitter.

16 h 43 – Drapeaux en berne

“J’ai décidé avec le Premier ministre de mettre les drapeaux en berne dans notre pays”, a déclaré le chef de l’État. Il a assuré que la France était “aux côtés des Belges dans cette épreuve, en leur apportant tout (son) soutien, toute (son) affection et toute (son) amitié”.

16 h 40 – Le roi Philippe s’exprimera à 19 heures

Le roi des Belges prendra la parole en début de soirée, à la suite des deux attentats qui ont frappé Bruxelles ce matin. Un message à la population sera diffusé ce soir à 19 heures sur les chaînes nationales belges.

16 h 38 – Le message de François Hollande aux Belges

“En ce jour tragique, la France se tient aux côtés de la Belgique”, a écrit François Hollande lors de son passage à l’ambassade.

16 h 36 – Des témoins en direct sur Twitter

À Bruxelles, l’après-attentat se vit aussi en direct sur Periscope, explique l’édition francophone de Slate. “Dans les secondes qui ont suivi les explosions à l’aéroport et dans le métro, des témoins ont décidé de filmer ce qu’ils voyaient autour d’eux sur le réseau social vidéo, devenant de véritables diffuseurs improvisés d’information.”

16 h 32 – La Belgique s’organise

Les écoles ainsi que les centres commerciaux seront ouverts demain, malgré le niveau 4 de menace terroriste. Il n’y aura aucun trafic aérien jusqu’à ce soir minuit sur Bruxelles. Il est par ailleurs demandé de privilégier les SMS pour communiquer de façon à ne pas saturer les réseaux GSM.

16 h 31 – Les blessés répartis dans 25 hôpitaux

Les dizaines de blessés des différents attentats de ce matin à Bruxelles ont été transportés vers pas moins de 25 hôpitaux à travers la Belgique.

16 h 30 – François Hollande est arrivé à l’ambassade de Belgique

Le président de la République est accompagné de Jean-Marc Ayrault.

16 h 27 – Un troisième homme recherché

Les deux hommes sur la photo semblent morts. L’un serait le kamikaze, un second terroriste serait décédé. L’homme portant un chapeau serait recherché en ce moment par toutes les forces de police du pays, explique RTL Info en direct. De plus, le parquet confirme bien que cette photo est celle des trois suspects dans l’attentat de l’aéroport, selon la RTBF.

16 h 21 – De fausses informations sur Twitter

Nouvelle méthode ? Sur Twitter, des comptes djihadistes diffusent de fausses informations pour ajouter à la panique, signalent les Décodeurs du Monde.

16 h 14 – Manuel Valls ignore si des Français figurent parmi les victimes

“Au moment où nous parlons, nous ne savons pas encore le nombre de victimes, de blessés. Nous ne savons pas si des compatriotes sont concernés par ces attentats”, a dit le Premier ministre lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Le maire de Bruxelles, Yvan Mayeur, a annoncé qu’il y avait “beaucoup de nationalités” parmi les blessés des attentats de mardi dans une rame de métro de la capitale belge, ajoutant que l’identification des victimes allait “prendre du temps” en raison de la situation “chaotique”.

16 h 13 – Reprise des transports en commun à Bruxelles

“Nous venons de recevoir l’autorisation de réexploiter une partie de notre réseau de surface, pour permettre aux gens de rentrer chez eux, explique Françoise Ledune, porte-parole de la Stib, sur l’antenne de RTL Infos. Le réseau métro souterrain reste en revanche entièrement fermé. Vont redémarrer “un réseau de onze lignes de bus partant de la gare centrale pour aller vers les faubourgs, et trois lignes de trams en surface, précise Françoise Ledune. Nos services se mobilisent pour offrir ce service aux voyageurs malgré les attentats de ce matin.”

16 h 12 – Hollande à l’ambassade de Belgique

L’Élysée a indiqué que le chef de l’État se rendrait à l’ambassade de Belgique en fin d’après-midi, en signe de solidarité.

16 h 10 – Des images des suspects

Les médias belges diffusent des images de suspects captées par la vidéosurveillance de l’aéroport visé par une attaque ce matin.

Attentats de Bruxelles : la photo de deux suspects possibles à l’aéroport ! https://t.co/Ki9676vrmy #brusselsattack pic.twitter.com/HZBmfm9mlZ

— DH.be (@ladh) 22 mars 2016

16 h 09 – Juncker : “Ces événements nous touchent mais ne nous effrayent pas”

“L’Union européenne et les institutions doivent rester et resteront unies face à la terreur”, a réagi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker dans un communiqué. Il y rend hommage aux victimes des attentats et salue le travail des forces de sécurité et de “toutes les personnes qui ont porté secours aux victimes”. Il affirme, entre autres, que “toutes les mesures possibles [de sécurisation des institutions] seront prises de concert avec les autorités belges”. “Ces événements nous touchent mais ne nous effrayent pas”, conclut-il.

16 h 07 – Des Thalys regagnent Paris

En début d’après-midi, “tous les trains en circulation” étaient arrêtés dans une gare, a déclaré la directrice générale de Thalys Agnès Ogier à France Info. “Maintenant, on essaie de ramener les clients”, a-t-elle ajouté. Deux trains partis de Paris ont dû rebrousser chemin à Lille pour regagner Paris.

16 heures – Ce que l’on sait en milieu d’après-midi

– Bruxelles a été secouée mardi par plusieurs attentats terroristes coordonnés, avec de puissantes explosions dans le métro et à l’aéroport international, dont l’une probablement causée par un kamikaze. – 14 personnes ont été tuées et 96 blessées à l’aéroport de Zaventem, selon les pompiers. À la station de métro de Maelbeek, en plein quartier européen, le bilan toujours provisoire variait d’une “quinzaine de morts”, selon les pompiers, à “probablement une vingtaine de décès” et 106 blessés, selon le maire de Bruxelles. Des images montrent la violence des explosions à l’aéroport.

– L’alerte antiterroriste a été relevée à son niveau maximal à Bruxelles. L’aéroport international est fermé. Le trafic des Thalys entre Paris et Bruxelles a été interrompu. À Londres, Paris, Francfort, Genève et Copenhague, la sécurité des aéroports a été renforcée.
PARTAGER