Écosystème Renault : Renforcer davantage le secteur industriel au Maroc

0

Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc a présidé, vendredi au Palais Royal à Rabat, la cérémonie de lancement du nouveau projet du groupe Renault au Maroc “Ecosystème Renault”, un projet structurant qui permettra de positionner davantage l’industrie automobile du Royaume sur l’échiquier mondial. Pour une enveloppe financière de 10 milliards de dirhams, ce projet permettra de développer une plateforme mondiale d’approvisionnement et créer 50.000 nouveaux emplois permanents.

 

cette occasion, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a prononcé une allocution devant S.M. le Roi dans laquelle il a présenté les grandes lignes de ce projet qui témoigne de la confiance dont jouit le Maroc à l’international, une confiance résultante d’ailleurs de la stabilité du Royaume, son attractivité et sa bonne gouvernance.

Le ministre a, ainsi, affirmé que la stabilité durable, dont jouit le Royaume sur les plans politique, social et économique, assure aux opérateurs un environnement économique et institutionnel propice au déploiement de leurs activités, notant que le projet “Ecosystème Renault” en est la meilleure illustration.

Ce nouveau projet, qui mobilise des investissements de l’ordre de 10 milliards de dirhams, permettra de développer une plateforme mondiale d’approvisionnement et générera un chiffre d’affaires additionnel de 20 milliards DH par an, triplant ainsi le montant des achats par le constructeur Renault, de pièces fabriquées sur le territoire marocain.

Cet écosystème permettra de tripler les emplois générés par Renault, en créant 50.000 nouveaux emplois permanents, a souligné M. Moulay Hafid Elalamy, en précisant que la formation des nouveaux cadres sera assurée par les dispositifs déjà éprouvés, dont dispose le secteur automobile.

Aux dires du Ministre, les écosystèmes automobiles ancrent davantage le secteur de l’industrie dans l’économie du Royaume et permettront de doubler, à l’horizon 2020, les emplois, pour les porter à plus de 160.000, ainsi que les exportations automobiles qui atteindront plus de 100 milliards de dirhams par an.

Le Directeur des Opérations de la Région Afrique-Moyen Orient-Inde du groupe Renault, M. Bernard Cambier a, pour sa part, salué la vision de S.M. le Roi qui a rendu possible l’industrialisation rapide du Royaume à travers le développement de grands chantiers, tels que le port de Tanger Med et d’infrastructures modernes et performantes.

  1. Cambier n’a pas manqué, à cette occasion, de souligner l’action inlassable du gouvernement, sous l’impulsion de S.M. le Roi en faveur de l’éducation et de la Formation, notamment dans le secteur automobile, à travers par exemple la réalisation des instituts de Formation en métiers de l’industrie automobile.

A cette occasion, S.M. le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé la cérémonie de signature de trois conventions relatives au nouveau projet Renault. La première convention est une convention-cadre relative à la mise en place de l’écosystème Renault. Elle a été signée par MM. Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances, Moulay Hafid Elalamy, et Bernard Cambier.

La deuxième a trait au foncier industriel et la troisième convention est relative à la formation des cadres et à la formation professionnelle dans le secteur de l’automobile.

Écosystème Renault est l’un des projets structurants lancés sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et qui inscrivent le Maroc sur le sentier de l’émergence économique et du modernisme, le nouveau projet du groupe Renault participera au développement de la compétitivité des exportations marocaines.

Il faut noter que le ”Made in Marocco” actuellement en cours dans les deux usines de Renault au Maroc est de grande quantité et de meilleure qualité de toutes les usines dans le monde.

B.Koné

PARTAGER