Egypte: Au moins 12 blessés dans un attentat à la bombe au Caire

0

Egypte: Au moins 12 blessés dans un attentat à la bombe au Caire
20minutes.fr/20minutes.fr – Le Caire, en Egypte., GOOGLE

TERRORISME – L’explosion aurait principalement visé des policiers…

L’explosion d’une bombe a blessé au moins 12 personnes mardi soir dans le centre du Caire, a annoncé le ministère de la Santé en Egypte, pays en proie à une vague d’attentats revendiqués par des jihadistes depuis que l’armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

La bombe «visait quelques policiers qui se trouvaient là», a assuré à l’AFP un officier de police sur place, dans un quartier du centre-ville très fréquenté à cette heure, peu avant minuit.

Une femme enceinte parmi les blessés

Un haut responsable du ministère de l’Intérieur, Abdel Fattah Osman, a déclaré à la télévision d’Etat qu’il s’agissait d’un attentat. Les policiers ont établi un cordon de sécurité qui empêche d’apercevoir le lieu précis de l’attentat et la cible potentielle, a constaté un journaliste de l’AFP

Au moins 12 personnes ont été blessées, «la plupart légèrement», a indiqué Khaled al-Khatib, haut responsable du ministère de la Santé, en direct sur la télévision d’Etat Nile TV. Une femme enceinte figure parmi les blessés, selon lui.

Soutien à Daesh

L’Egypte est le théâtre de nombreux attentats visant les forces de sécurité ces derniers mois, souvent au moyen de bombes rudimentaires pas très puissantes, mais certains de ces attentats ont tué nombre de policiers et de soldats -plusieurs centaines, assure le gouvernement- depuis que l’armée a destitué et arrêté le 3 juillet 2013 l’islamiste Mohamed Morsi, le premier président élu démocratiquement en Egypte.

Ces attentats sont revendiqués en grande majorité par deux groupes jihadistes, Ajnad Misr et surtout Ansar Beït al-Maqdess, qui se dit lié à Al-Qaïda et a exprimé récemment son «soutien» à l’organisation Daesh (Etat Islamique), qui s’est emparé d’une partie de la Syrie et de l’Irak. 

Retrouvez cet article sur 20minutes.fr

Commentaires via Facebook :

PARTAGER