Etats-Unis: le policier blanc inculpé du meurtre d’un Noir a été renvoyé

10
Etats-Unis: le policier blanc inculpé du meurtre d'un Noir a été renvoyé
AFP/Charleston County Sheriff’s Office/AFP – Montage de photographies fourni par le bureau du sheriff de Charleston le 8 avril 2015 de Michael Slager, le policier blanc arrêté et inculpé mardi pour le meurtre …plus

Le policier blanc inculpé du meurtre d’un homme noir à North Charleston, en Caroline du Sud, dernier épisode d’une série de bavures policières envers la communauté noire aux Etats-Unis, a été renvoyé, a annoncé mercredi le maire.

Cet incident a entraîné mercredi des rassemblements dans la ville de Charleston, bloquant parfois brièvement la circulation, notamment devant la mairie en scandant: “Arrêtez la violence policière”.

Michael Slager, le policier, a été inculpé et emprisonné mardi après la diffusion d’une vidéo le montrant tirer plusieurs coups de feu vers Walter Scott, 50 ans, qui n’était pas armé et de dos.

L’homme a été abattu samedi dans la ville de North Charleston après une altercation en pleine journée avec le policier après un contrôle routier, l’un des feux de son véhicule ne fonctionnant plus.

“Je veux vous dire que le policier a été renvoyé”, a indiqué le maire de la ville, Keith Summey, lors d’une conférence de presse mercredi. “Nous ne cautionnons pas ce qui est mal, peu importe qui” en est l’auteur, a poursuivi l’édile.

Une conférence de presse perturbée par des personnes criant à maintes reprises “Pas de justice, pas de paix”.

M. Summey, qui a précisé avoir visionné cette vidéo mardi pour la première fois, a reconnu que cela l’avait “rendu malade”.

L’enquête a été confiée à la police de l’Etat, la South Carolina law enforcement division (SLED).

Le policier de 33 ans, qui risque la peine de mort ou 30 ans d’emprisonnement, a été transféré mardi au centre de détention du comté de Charleston.

Le maire a par ailleurs ajouté que la ville avait reçu une subvention pour l’achat d’une centaine de caméras individuelles destinées à équiper les policiers en uniforme.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, a indiqué que cette vidéo est “horriblement difficile à regarder”, et montre que le port de caméras par les policiers “serait positif”.

– Touché par cinq balles –

Cet incident intervient dans un contexte déjà tendu et risque de raviver davantage les tensions raciales aux Etats-Unis, déjà secoués par de récentes affaires d’hommes noirs abattus ou brutalisés par des policiers blancs.

Le père de M. Scott, également prénommé Walter, s’est dit plus tôt mercredi anéanti par la mort de son fils.

“La façon dont on lui a tiré dessus, on aurait dit qu’il (le policier) essayait d’abattre une biche (…) Je ne sais même pas si c’est du racisme ou s’il a un problème mental”, a-t-il dit à la chaîne NBC.

Après les coups de feu, le policier a d’abord affirmé via sa radio que la victime avait pris son pistolet paralysant, selon le quotidien New York Times.

Sur la vidéo envoyée par un témoin, on voit la victime, un homme corpulent, s’enfuir en courant avec difficulté, le policier dégainer son pistolet et tirer huit fois en direction de cet homme qui lui tourne le dos et qui s’effondre après le dernier coup de feu.

Dans le mandat d’arrêt visant le policier et que l’AFP s’est procuré, il est indiqué que “Michael Thomas Slager (…) a illégalement et avec préméditation tué la victime. Il a tiré sur la victime à plusieurs reprises dans le dos après une altercation”.

La famille de la victime avait rendu hommage madi soir au “héros” qui a filmé la scène. “S’il n’y avait pas eu de vidéo, connaîtrions-nous la vérité?”, s’est interrogé le frère de la victime, Anthony.

Scott a été touché par cinq balles –trois dans le dos, une à l’oreille et une à la fesse– selon l’avocat de la famille, Chris Stewart, citant le médecin légiste, a rapporté le New York Times.

Dans un communiqué, le ministère de la Justice a annoncé qu’il prendrait “les actions appropriées à la lumière des preuves et des développements” de l’affaire, précisant que le FBI avait également ouvert une enquête.

– Pratiques racistes de la police –

La mort début août à Ferguson (Missouri) d’un jeune Noir non armé, tué par un policier blanc, avait provoqué des manifestations virant parfois à l’émeute dans tout le pays pour dénoncer les violences policières à l’encontre des Noirs.

Le policier de Ferguson n’a finalement pas été poursuivi en justice, faute de preuves, mais le ministère de la Justice a publié un rapport accablant sur les pratiques discriminatoires de la police et des responsables de la municipalité, dont plusieurs ont démissionné dans la foulée.

Les événements survenus à Ferguson, ajoutés à d’autres bavures policières, ont attisé pendant des mois la colère de la communauté noire et des militants des droits civiques.

M. Obama, premier président noir des Etats-Unis, avait lui-même affirmé dans une interview que ce qui se passait à Ferguson “n’était pas un incident isolé”. Lu sur yahoo.com

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Pour une fois j’espere que justice sera rendue a la famille de la victime apres tant de portes de sorties des policiers americains qui ne font que du profilage racial (Misouri, New-York etc…).
    Que son ame repose en paix.

  2. …no comment!

    …sauvage, barbare, cinglé, abruti mental, raciste…non vraiment mm pas!!! Pas de qualiicatifs adéquats á ce geste…

    Quel sentient?:écoeuré, apeuré, colére, haine,vengeance,comprehensible, tolérble? Pas vraiment…

    – “Consolé” peut-être que quelq1 a pu apporter des preuves irréfutables pour q´1 Noir de plus ne pérsse cruellemt ds ´anonymat, ds le mensonge et le denit total…
    -“Consolé” peut-être que le maire de a ville, Keith Summey, ait pu clairemt pris position« Je veux vous dire que le policier a été renvoyé » « Nous ne cautionnons pas ce qui est mal, peu importe qui » en est l’auteur, a poursuivi l’édile.

    Reflexion:
    – Abattre un être humain de la sorte,
    -Ne pouvait-il pas alerter les autres policiers par phone?
    – Ou une station ou un véhicule de patrouille le plus proche, surtt qu´íl ne courrait qu´á 0km/h…?
    Incompréhensible pr l´entendement humain…

  3. 😈 😈 😈 😈 😈 😈 ,moi j’ai pas de mots un policier raciste qui tire sur une personne non armé ,dans son dos avec une lacheté pire que satan ,qu’ on le met au couloir de la mort,c’est horrible et sans commentaire,en plus qu’il est lache qu’il ai au diable avec toutes sa famille , 😈 😈 😈 😈 😈 et dieux est grand ,l’autre asassina pas de temoin mais dieux le tout puissant à fait que cette fois-ci ,sera punie et meme trop bien,dort en paix 😈 😈 😈 et meme mort tu vaut dix milliard que ce minable

  4. Rien à dire. Que le GRAND NEGRO repose en paix. Ce policier BLANC est plus que SATAN. En plus il ment, est malhonnête, irresponsable, etc… Il ne mérite même pas l’enfer.

  5. En prison, ils vont lui faire un 2eme trou de bal, a ce macaque…

    C’est certainement un des cousins de blanche merrrde qui sont alle massacre les indiens chez eux.

  6. Il y’a des cons partout dans le monde…

    La difference est que certains celebrent leurs cons … comme des heros… 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    Moussa Ag,… Ou est passe le frere Sambpu… j’espere que ce con n’est pas entrain de preparer l’evasion de son heros…. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Sambpu… reviens STP… tu nous manques…. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • Il y’a des cons partout dans le monde… La difference est que certains celebrent leurs cons … comme des heros…

      Bonsoir MOUSSA AG, et surtout grand merci pour cette sage réflexion.

      Pensées rebelles. 😀

  7. A CE NIVEAU C EST SOIT UN DERANGE SOIT UN SAUVAGE !

    LES RACISTES SONT PLUS FINS QUE CA !

  8. ………………..C’est horrible et sans commentaire. j’arrive pas à croire comment, un policier peut tuer de la sorte une personne dans le dos et non armée. c’est du RACISME POINT BARRE.

    • C’est pourtant la même chose s’est passé l’autre jour à Bamako. Mais ça, vous préférez l’acclamer au nom d’une prétendue insécurité… Votre raisonnement est sans nul doute à géométrie variable.

      Pensées rebelles.

Comments are closed.