France: la lutte contre le terrorisme au menu de la rencontre Macron-Sall

0
La président français Emmanuel Macron reçoit son homologue sénégalais, Macky Sall, à l'Elysée, à Paris, le 12 juin 2017. © REUTERS/Philippe Wojazer
La président français Emmanuel Macron reçoit son homologue sénégalais, Macky Sall, à l'Elysée, à Paris, le 12 juin 2017. © REUTERS/Philippe Wojazer

Le président sénégalais était reçu à l’Elysée, ce lundi matin, avant de s’envoler pour l’Allemagne où il doit participer à la réunion préparatoire au G20. Macky Sall et Emmanuel Macron ont passé en revue les grands dossiers de coopération: lutte contre le terrorisme, réchauffement climatique, développement et partenariats économiques.

En matière de lutte contre le terrorisme au Sahel, Emmanuel Macron a salué l’engagement de Dakar. Le Sénégal qui sera bientôt le premier contributeur de troupes de la Minusma. Mais la lutte contre le terrorisme passe surtout par le développement a expliqué le président français : « Ce qui prévient l’émergence de toutes les déstabilisations, c’est une politique de développement, de consolidation. La France y est fortement engagée. Nous souhaitons aller plus loin, structurer avec le Sénégal, une initiative forte en matière d’éducation ».

Macky Sall a salué  l’opération Barkhane au Sahel et le rôle de la France dans la lutte contre les jihadistes. Le Sénégal continuera d’appuyer ses efforts : « Avec vous, nous verrons comment accompagner la région, la Cédéao, le G5, tous les pays pour que l’Afrique ne soit pas le ventre mou de la lutte contre le terrorisme ».

Au menu  des discussions également le climat désormais au cœur des projets de coopération pour Emmanuel Macron : « Nos deux pays ont réaffirmé leur attachement à l’accord de Paris. Et c’est un défi extrêmement important que nous confirmerons dans les différents forums diplomatiques et par l’action que nous mènerons dans nos pays et nos régions ».

Des projets comme le train express régional de Dakar, des projets dans l’énergie renouvelable ou le numérique… Macky Sall s’est posé lui en défenseur résolu de l’accord de Paris : « Lors de la COP 21, l’Afrique a parlé d’une seule voix pour dire à nos partenaires que les grands pays industrialisés puissent s’engager dans la construction du Fonds vert. Et que l’Afrique qui ne contribuait que pour 4% dans la production mondiale était la principale victime. C’est pourquoi nous sommes jaloux de l’accord de Paris ».

Macky Sall a salué le « coup de fouet » donné par le président Macron à la coopération franco-sénégalaise. Une « coopération sans nuage », a insisté le président sénégalais.

 Par RFI Publié le 12-06-2017
PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here