France : Sarkozy échappera-t-il à la justice ? Seule la vieillesse anticipée ou la folie peuvent sauver Sarkozy de la prison.

4 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le dossier Bettencourt est certes le plus compromettant à court terme pour l’ex-président français, mais d’autres affaires non moins nauséabondes continuent de perturber le sommeil de Nicolas Sarkozy depuis qu’il est redevenu un justiciable ordinaire. Même si M. Sarkozy est convoqué cette semaine (la date n’a pas été précisée dans l’info donnée par RFI) pour les besoins de l’enquête sur l’affaire Bettencourt, d’autres dossiers sulfureux le concernent tout autant.

Le président français reconnaît enfin l’Algérie en tant que puissance régionale

Les enquêtes autour du Président Sarkozy ne se sont pas arrêtées depuis 2010, allant jusqu’à conduire à la mise en examen de nombreux parmi ses proches collaborateurs. Mais l’agenda de la justice libre et indépendante n’est ni celui des politiques ni celui des journalistes, même s’ils peuvent quelquefois coïncider.

Ainsi, dans l’affaire dite des fadettes, le patron du contre-espionnage français, Bernard Squarcini et le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, sont poursuivis pour avoir cherché à enquêter illégalement pour traquer les sources des journalistes du Monde dont le seul ‘’ crime’’ a été de  rendre publics des éléments gênants pour le pouvoir et relatifs à l’affaire Bettencourt.

Un autre dossier relatif au financement illégal de la campagne présidentielle de M. Balladur en 1995, à partir de commissions ou de retro-commissions illégales payées sur la vente d’équipements militaires, menace dangereusement Sarkozy en sa qualité de Directeur de campagne de M. Balladur, donc sensé gèrer les fonds incriminés. Le volet financier de l’affaire de l’attentat de Karachi au Pakistan qui a levé le lièvre pour avoir coûté la vie à des officiels français qui auraient été victimes de représailles, a vu la mise en examen de Thierry Gaubert et Nicolas Bazire, amis très proches de Nicholas Sarkozy.

Le juge instructeur de ce dossier, Renaud Van Ruymbeke, n’avait cessé d’émettre le vœu de recueillir un jour les explications de Mr Sarkozy, pour se faire une religion dans cette affaire transcontinentale, surtout que l’enquête a pu confirmer la proximité de l’intermédiaire du nom de Ziad Takieddine sur qui pèsent de sérieux soupçons de redistribution d’argent, avec l’entourage de Nicholas Sarkozy; les noms de Claude Guéant, Jean-François Copé et Brice Hortefeux revenant régulièrement.

Sur la mort du guide libyen MOUHAMAR Khadafi, selon un article du journal italien Corriere della sera nous informe que « Kadhafi a essayé de communiquer à l’aide de son téléphone satellite avec plusieurs fidèles réfugiés en Syrie, sous la protection de Bachar Al-Assad (…) C’est le président syrien qui a donné le numéro de téléphone satellite de Kadhafi aux agents secrets français. En échange, Assad aurait obtenu de Paris la promesse de limiter les pressions internationales sur son pays ».

Comme quoi l’étau est entrain de se resserrer doucement mais sûrement autour du théoricien de la République irréprochable.

Aliou Badara Diarra

SOURCE:  du   9 nov 2012.    

4 Réactions à France : Sarkozy échappera-t-il à la justice ? Seule la vieillesse anticipée ou la folie peuvent sauver Sarkozy de la prison.

  1. celui qui se tape blanche neige et sa coco 100 armes

    @ N’IMPORTE QUOI ! il y a 16 heures (07:08 AM)
    0 Fans
    N°: 2210161
    Ton commentaire est pertinent.

    Je suis désespéré par l’incapacité des africains à comprendre ce qui se joue actuellement.

    La France ne travaille pas a aider le Mali à recouvrer l’entièreté de son territoire.
    Elle travaille à créer un Etat touareg dans l’Azawad.

    Le plan initial a foiré car la faction islamiste AQMI a pris le dessus sur les Touareg et a fait main basse sur les territoires conquis ensemble.
    Maintenant la France veut chasser les islamistes d’AQMI au profit des Touaregs. D’où l’intervention militaire qui se prépare actuellement. Celle-ci se fera avec le sang des africains, éternels cocus de l’Histoire qui pensent aider un pays frère a rétablir sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire. Or ils ignorent que la France se sert d’eux pour placer ses poulains touaregs. Comment cela se fera t-il ?
    C’est là que Compaoré entre en jeu. Il est délégué par la France pour soigner l’image d’Ansar Din en leur demandant de renoncer au terrorisme et à la violence. Ce qui permettra d’en faire des gens fréquentables et des alliés des Touaregs du MNLA.

    La deuxième phase sera qu’après l’intervention militaire pour chasser les islamistes d’AQMI, la France et ses alliés occidentaux imposeront au Gouvernement malien un référendum d’autodétermination qui aboutira à l’indépendance de l’AZAWAD et donc à la partition du Mali sur le modèle soudanais.

    Il y a quelques mois cette perspective avait été dessinée lors d’une rencontre à Ouagadougou sous la supervision de Compaoré qui représente les intérêts de la France. Il faut savoir décortiquer les communiqués conjoints publiés à la fin de ces rencontres. Des termes comme « une solution constructive négociée à la crise malienne » ne veulent dire rien d’autre qu’une autonomie et une indépendance à terme pour l’AZAWAD.

    Malheureusement seule l’Algerie a compris. Elle ne veut pas, pour des raisons geo-politiques évidentes, d’un Etat touareg à ses frontières sud parce que après le mali, les revendications territoriales touareg se poseront à elle et au Niger. D’où son refus pour une intervention militaire qui n’est qu’une opération déguisée pour donner aux Touaregs un Etat sous tutelle française.

    Dans ces conditions publier un article sur un journal français pour les appeler à l’aide c’est comme si une gazelle allait se plaindre auprès d’un lion pour arracher son petit des griffes d’une hyène. Et cela montre la nullité de Yoro Dia et de son boss Sanogo.

    Le Mali a définitivement perdu l’AZAWAD. Les africains ne doivent participer à aucune opération militaire qui ne profitera qu’à la France.

  2. pointeur

    L’arroseur arroser…

  3. 1FILSDUMALIBA

    Une deputee europeenne Mme kheissen Je crois bien l’a dit qu’il est a la base de la crise actuelle au Mali. Parce que notre ancien president dechu a refuse de signer l’accord pour l’expulsion des sans papiers en France. Il faut que son uminite soit retirer et qu’ il passe devant la CIJ, la Haie. :twisted: .

  4. van p

    il doit être inculpé aussi sur le déploiment des rebelles au nord du Mali….