Gabon: Marie-Madeleine Mborantsuo, la dame qui détient les clés de la crise

17
Gabon: Marie-Madeleine Mborantsuo, la dame qui détient les clés de la crise
La président de la Cour constitutionnelle gabonaise, Marie-Madeleine Mborantsuo (photo d'archives). © WILS YANICK M / AFP

La Cour constitutionnelle est en train d’instruire les recours déposés suite à la réélection contestée d’Ali Bongo. Avec un verdict attendu d’ici le 23 septembre, la présidente de la Cour constitutionnelle Marie-Madeleine Mborantsuo, âgée de 61 ans, détient les clés du dénouement de la crise post-électorale. Portrait.

Ce ne sera pas faire offense à Marie-Madeleine Mboranstuo que de rappeler ce qui est sur la place publique à Libreville : elle a été la maîtresse d’El Hadj Omar Bongo avec qui elle a eu trois enfants. Ali Bongo est donc le demi-frère de ses trois enfants.

Jean Ping, lui, est l’ancien compagnon de Pascaline, la fille aînée d’Omar Bongo. Ali Bongo et Jean Ping, deux anciens beaux-frères. L’ambassadeur américain au Gabon a eu ce mot : « Ici c’est Dallas ».

Marie-Madeleine Mbsoranstuo est une femme de tête, d’expérience, bardée de diplômes français. Brillante juriste, elle devient la patronne de la Cour constitutionnelle en 1998. « La Cour, dit Jean Ping, c‘est la tour de Pise. Elle penche toujours du côté du pouvoir ».

….lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. il faut voir voir ce pays pour comprendre que 50 ans c’est trop pour la gestion d’une famille, je vous dit le dégât est visible, pas d’eau potable même dans la capitale, pas d’hôpitaux digne de ce nom il faut acheter l’eau dans bidons pour se laver après un accouchement. les routes c’est vraiment imaginable j’avais honte de parler du Gabon c’était un choc. c’est deux Gabon qui est dans le pays le Gabon, une minorité de la famille bongo le clan PDG, les gens qui reçoivent leurs du gâteau via la cour royal et le parti PDG. et de l’autre coté le reste des gabonais a 80% vivant dans misère que ne pas imaginer, même les journalistes gabonais on honte de montrer l’image du pays pendant les reportages, la capitale n’est mime pas viabiliser, des bidons villes partout salle les chiens abandonnés partout y compris dans les restaurants ca fait peur quant on dans la rue a pied ce troupeau de chien s partout dans les quartiers y compris au bord de mer VIP; ON S EN CE DESIR DE CHANGEMENT VENANT DES GABONAIS

  2. Dites leur de continuer à compter sur l’Eternel et de patienter. De ne pas gérer par la force ce qui ce décide au ciel. Leur prier de l’autre dimanche est arrivée au ciel. Et il se passera quelque chose. Prophète Guindeba

  3. LES MAIGRES RESOURCES DU PETROLE SERONT SERVIS A REPARER LES DOMMAGES APRES ELECTION CONTESTEE.
    QUEL PAYS SERA LE SUIVANT ?

  4. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais rend heureux et apaise les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons Robert Bourgi l’héritier de Jacques Foccart pour la « France-Afrique » a dit il y a juste quelques mois avant les élections présidentielles gabonaise
    *Avoir reçu chez lui à plusieurs reprises les opposants gabonais
    *Avoir conseillé a Ali Bongo de continuer dans la même voie que son père défunt en ce qui concerne ses relations avec la « France-Afrique » et ainsi que ses relations avec les opposants mais que Ali Bongo lui a répondu par un fin de non recevoir
    *Son regret d’avoir soutenu Ali Bongo lors de la précédente élection présidentielle car Ali Bongo ne fait qu’à sa tête et refuse d’appliquer les dicta de la « France-Afrique » à la lettre
    *Que Ali Bongo constitue le Vrai problème du Gabon et il n’a pas du tout hésité à le traiter de CANCER POUR LE GABON

    2)Nous disons et rappelons les opposants gabonais lors de la campagne présidentielle ont traité le président sortant Ali Bongo de Nigérian et de fils adoptif de Oumar Bongo et qu’il n’est pas un vrai gabonais

    *Nous disons et rappelons par ailleurs Jean Ping le candidat de l’opposition aux élections présidentielles a bien dit dans le Woleu Ntem le fief tribal de Ali Bongo qu’UNE FOIS ÉLU PRÉSIDENT IL VA MENER 1EXPÉDITION CONTRE LES CAFARDS

    3)Nous disons et rappelons donc vue la virulence des qualificatifs utilisés CANCER DU GABON ET EXPÉDITION CONTRE LES CAFARDS ET L’ÉTRANGER NIGÉRIAN le président sortant Ali Bongo doit donc partir coûte que coûte même contre le choix du peuple gabonais en effet

    Nous disons et rappelons tous le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose d’1situation pour des raisons primitives primaires égoïstes partisane que

    *Le cancer 1fois diagnostiqué doit être extirpé aux fins que la personne affectée se sent bien donc Ali Bongo le Cancer de la « France-Afrique Gabon » doit être extirpée aux fins que la « France-Afrique Gabon» se sente bien

    *L’étranger à savoir le nigérian le fils adoptif le non vrai gabonais ne peut en aucun diriger le Gabon des vrais et authentiques gabonais Et pourtant le candidat de l’opposition jean Ping n’a ni la couleur de peau de l’authentique gabonais ni les traits de visage de l’authentique vrai gabonais

    *Les cafards 1fois localisés dans la maison on mène alors 1expedition pour les tuer puis les balayer Ainsi Ali Bongo et toute sa clique et sa tribut considérés comme des cafards seront éliminés et balayés comme ce fut le cas au Rwanda car les Tutsi furent traités de Cafards

    4)Nous disons et rappelons donc tout fut mis en place avant les élections pour EXTIRPER LE CANCER RANCE-AFRIQUE GABON POUR SE DÉBARASSER DE L’ÉTRANGER NIGERIAN POUR BALAYER LES CAFARDS

    *Des hackers furent sollicités et les autorités compétentes n’ont pas été informées de la présence de hacker ce qui n’est pas correcte Au Mali la présence de hackers étrangers furent signalés aux autorités compétentes durant les élections présidentielles

    * sympathisants de l’opposition subirent le conditionnement de Pavlov « En dehors de la Victoire de Jean Ping tout est mensonge et ils doivent descendre dans la rue » Ainsi Jean Ping n’à point hésité à dire qu’il fera descendre ses sympathisants s’il n’était pas élu président

    • Je ne dirais pas le contraire sister Koumba Sacko,
      Même si Ali Bongo est un dictateur et dirigé le Gabon comme un heritage que nous detestons tous et toutes, la France est pire le manipulateur de l’Afrique francaise, ses colonies sont les derniers sur le continent et ses politiques sont ne sont que de facades.
      La CI, le Senegal, le Mali, le BF etc….il ne fait que faire imposer et elir ses pions.
      Tous les protégés ont fait là pluie et le beau temps depuis 25 ans avec leurs complicités tant aussi longtemps que nos rechisses coulent en France pour les faire vivre gratuiment.
      Honnetement, il est temps que ceux la s’arretent sinon tot ou tard la France elle chiera dans ses culottes , les peuples et les hommes avec les mentalités et les relations aussi.
      Donc million de fois bravo ai Rwanda en tournant son dos a la France. Les resultats sont là avec Pk le dictateur – travailleur.
      Pauvres de Nous Afrique Franco-folie .

  5. 5)Nous disons et rappelons ainsi après les Résultats non favorables à Jean Ping LE PROCESSUS EN VUE D’EXTIRPER LE CANCER FRANC-AFRIQUE GABON DE SE DÉBARASSER DE L’ÉTRANGER NIGÉRIAN DE BALAYER LES CAFARDS FUT ENCLACHÉ

    *L’occupation immédiate des rues par les sympathisants de l’opposition accompagnée de violences physiques de pillages en vue d’installer 1 chaos indescriptible

    *Le candidat Jean s’auto déclare président

    *La « France-Afrique » entre en scène en disant et faisant dire que les résultats ne sont pas crédibles en bafouant piétinant déchirant la loi électorale d’un pays souverain dans son aveuglement volontaire à soutenir son candidat Jean Ping ELLE DEMANDE LE RECOMPTE DES VOIX EN INSISTANT SUR LE SCORE DE ALI BONGO DANS SA RÉGION POURTANT ELLE SAIT QUE JEAN PING A FAIT LE MÊME SCORE DANS RÉGION DE SA MÈRE ET ELLE SAIT PARTOUT EN AFRIQUE LES CANDIDATS FONT LE PLEIN DE VOIX DANS LEURS ZONES TRIBALES SURTOUT SI ON LES TRAITE DE CAFARDS Á BALAYER

    Nous disons et rappelons le candidat Jean Ping faisait tellement confiance à LA PUISSANCE DE FEU DE LA FRANCE-AFRIQUE QUE SON STAFF ET LUI NE SONT PAS APPLIQUÉS POUR LA CONFECTION DES PROCÈS VERBAUX Ainsi sur les 297 PV ils n’ont déposé que 174 devant la cours constitutionnelle Et sur ces 174 beaucoup sont illisibles

    6)nous disons et rappelons QUI REMPORTERA CE COMBAT ENTRE LA FRANCE-AFRIQUE GABON JEAN PING ET LE CANCER DE LA FRANCE-AFRIQUE GABON ALI BONGO L’ÉTRANGER NIGERIAN ET SES CAFARDS À BALAYER

  6. Après avoir goûté la quête du pouvoir comment peut-elle tenir tête à ce pouvoir ???

    • Après avoir goûté la queue du pouvoir comment peut-elle tenir tête à ce pouvoir ????

  7. Comrades I like you have great cause not to trust anything that is the product of the French who are the masters of to many African leaders who act as overseers of their nation citizens. It makes little difference if that to be trusted is female or male its positive connection to the French is proof its inclination is to act as overseer to Africans thus, it will not focus on what is appropriate under the law or what is in the people of Gabon best interest. With our luck being so bad she probably smoke crack cocaine too if so, Jean Ping you guaranteed to be loser in court. However there are “better days ahead.” Keep it real . Let us do the right thing now. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  8. En Afrique nous avons des Pings des Obama aux états unies. Vive la mondialisation.

  9. La solution est effectivement entre ses mains”la reprise des élections dans les bureaux de vote qui ont enregistrés un score inadmissible ” et cette fois sous le contrôle des observateurs de l’ONU.

  10. Dans ce combat familial la vraie question à se poser est celle-ci :qui est du côté du peuple?
    En 2009,quand ALI s’est installé il a commencé par l’ audit des différentes structures de l’ ÉTAT et la réforme de certaines d’entre elles .
    Ainsi certaines sociétés se sont retrouvés sans les marchés les plus importants de l’ÉTAT conséquences d’une sanction suite à l’ audit.
    Ces sociétés étaient,en fait,les propriétés de ceux des membres de la famille qui se retrouvent actuellement dans l’ opposition.
    Ce combat de lutte contre certaines privilèges accordés à certains membres proches de la famille BONGO ,ALI en a fait sien.
    Le constat est palpable que pendant son premier mandat il a réalisé plus d’infrastructures que pendant les cinquante ans de ses prédécesseurs.
    Il a pris des mesures pour l’indépendance économique du Gabon en interdisant l’ exportation du bois brut,en sanctionnant TOTAL à régulariser sa situation fiscale.
    Des mesures qui ont crée une coalition de la communauté France Afrique contre lui symbolisée par PING.
    LA VICTOIRE D’ALI EST CELLE DE LA DIGNITÉ AFRICAINE.

    • LA VICTOIRE D’ALI EST CELLE DE LA DIGNITÉ AFRICAINE.

      SANGARE, de quelle dignité parlez-vous ? La votre ou celle africaine ? C’est quand même prétentieux de prendre votre sentiment pour celui de l’Afrique entière. Il faut arrêter de délirer, Monsieur !

      • Arrêtez de juger les gens par leurs patronymes.
        Mieux vaut les juger par les actes posés.
        Faites un peu d’efforts pour jeter un regard impartial sur ses réalisations,vous verrez qu’ il s’aligne sur les mêmes pas qu’un PAUL KAGAME.
        D’ailleurs la communauté France Afrique lui en fait les reproches.

        • Arrêtez de juger les gens par leurs patronymes.
          Mieux vaut les juger par les actes posés.

          1. C’est vous qui parler de patronyme. Il vous est juste demander de parler en votre nom, et non celui de l’Afrique entière qui ne vous en a pas donné le moindre mandat. Donc, ne détournez pas le débat.
          2. Pour ce qui est des actes posés, rien de nouveau et encore moins d’impressionnant sous le cocotier. Pour chaque franc réellement investi au nom du peuple, dix autres sont engloutis dans des comptes personnels offshores. Allez-y savoir au nom de qui…? Et le régime du fils de “El Hadj” n’en fait point exception. Ceci est une constante, même dans le Gabon actuel que vous érigez en modèle. Alors, arrêtez d’amuser la galerie. Mais sérieusement…

          Pensées rebelles.

  11. […] elle a été la maîtresse d’El Hadj Omar Bongo avec qui elle a eu trois enfants. Ali Bongo est donc le demi-frère de ses trois enfants.

    Un “El Hadj” qui court les jupons…, c’est vraiment le bal des hypocrites. Non, plus sérieusement, comment celle-là peut-être juste et équitable dans cette affaire familiale ? Eh bien posons lui la question…

    Pensées rebelles.

  12. « Ici c’est Dallas »:L’ambassadeur américain au Gabon
    – Et d’ajouter qu’aux USA, c’est «DYNASTIE», des CARRINGTON en passant par les KENNEDY pour rejoindre les BUSH et les CLINTON…Voilà, la langue de bois est toujours facile chez les autres!
    – Les Gabonais ont obligatoirement à régler ce problème de 650.000 personnes qui n’équivaut qu’à deux communes de Bamako!

Comments are closed.