Gambie: Yahya Jammeh reste campé sur ses positions

3
Gambie: Yahya Jammeh reste campé sur ses positions
Yahya Jammeh: © AFP PHOTO / SEYLLOU

Comme à son habitude, c’est vers 22 heures que l’allocution de Yahya Jammeh a été diffusée à la télévision nationale. Tout en restant ferme sur ses différentes positions, il appelle au respect de la Constitution gambienne et confirme avoir déposé un recours pour bloquer l’investiture, prévue jeudi 19 janvier, d’Adama Barrow.

Yahya Jammeh exige que la Cour suprême tranche son recours avant tout : « J’ai parlé avec ma sœur et amie son excellence madame Ellen Johnson Sirleaf, présidente de la république du Liberia. J’ai rappelé notre engagement continu pour une résolution pacifique de la situation politique actuelle en appliquant les règles de la Constitution. Je lui ai aussi confirmé que nous avons déposé une injonction pour bloquer la prestation de serment de monsieur Adama Barrow tant que la Cour suprême de Gambie n’aura pas pris sa décision. »

« J’ai aussi rappelé, continue M. Jammeh dans son allocution, ma demande à madame la présidente et aux autorités de la Cédéao à nous aider à mettre en place cette Cour suprême et à permettre la disponibilités de juges. J’appelle tous les Gambiens à vaquer à leurs occupations et je vous dis à tous que la Gambie va réussir à conserver sa paix, sa sécurité et sa stabilité. »

Un conflit à venir ?

Des milliers de gambiens, craignant que la situation dans leur pays tourne en conflit militaire, continuent de fuir vers le Sénégal, la Mauritanie et la Guinée Bissau. La Gambie est plongée dans une grave crise depuis que Yahya Jammeh a annoncé le 9 décembre qu’il ne reconnaissait plus les résultats de l’élection présidentielle du 1er décembre 2016. Une semaine plus tôt, il avait cependant félicité Adama Barrow pour sa victoire.

En attendant le 19 janvier, l’Agence de presse sénégalaise (APS), citant une source officielle, a indiqué que M. Barrow était « à Dakar depuis dimanche très tôt ». « Le président de la République du Sénégal a répondu favorablement à la demande de son homologue du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf », présidente en exercice de la Cédéao,  « en marge du sommet Afrique-France », toujours selon l’agence APS, citée par l’AFP. Mai Fatty, le porte-parole d’Adama Barrow s’est refusé à préciser si l’investiture de M. Barrow était prévue à Dakar ou bien dans la capitale gambienne, Banjul.

 Par RFI Publié le 16-01-2017
PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. La Gambie (en forme longue, la République de Gambie), en anglais Gambia (ou The Gambia, ou Republic of The Gambia), est un pays situé en Afrique de l’Ouest. C’est le pays d’Afrique continentale qui a la plus petite superficie : 11 300 km2.L’économie de la Gambie est dominée par l’agriculture, la pêche et le tourisme. Environ un tiers de la population vit sous le seuil international de pauvreté de 1,25 dollar par jour.
    HHHH c’est ce president qui veut affronter la cedeao en sa tete le nigeria et le ghana .Il blaque Jammah .

  2. qu’ils laissent Yaya en paix. Ces présidents africains sont des mafieux.Qu’est ce qu’ils font à leur paire qui change de constitution.Ils nous emmerdent.Yaya refuse; on va t’aider dans la guerre.D”ailleurs la CEDEAO n’est même pas capable de mener une guerre

    • Ce qu’il faut expliquer, c’est comment Jammeh dépose un recours devant une juridiction inexistante. Il blague vraiment ce monsieur !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here