Grand-Bassam : 10 ans de prison pour 2 soldats

0
Grand-Bassam : 10 ans de prison pour 2 soldats
Le colonel Ange Kessy, procureur du tribunal militaire ivoirien

Deux soldats ivoiriens ont Ă©tĂ© condamnĂ©s Ă  10 ans de prison ferme pour avoir Ă©tĂ© en contact avec le chauffeur de l’un des auteurs prĂ©sumĂ©s de l’attaque djihadiste de Grand-Bassam en mars dernier.

Zanga Zoumana Coulibaly et Brice TourĂ© ont Ă©tĂ© jugĂ©s mardi coupables de “violation de consigne et association de malfaiteurs”.

Les deux soldats disent ignorer que Assane Barry, le chauffeur de l’un des auteurs prĂ©sumĂ©s de l’attaque, Ă©tait liĂ© Ă  un groupe djihadiste, en l’occurrence Al-Qaida au Maghreb islamique, qui a revendiquĂ© l’attentat.

Mais leurs dĂ©clarations et les plaidoiries de leurs avocats n’ont pas convaincu la justice militaire.

Il est reprochĂ© aussi aux deux soldats d’avoir omis de communiquer des informations Ă  leur hiĂ©rarchie.

Les avocats de la dĂ©fense disent ĂŞtre “Ă©tonnĂ©s” de ce verdict prononcĂ© au moment oĂą l’Ă©tape de l’enquĂŞte prĂ©liminaire liĂ©e Ă  l’attaque djihadiste de Grand-Bassam n’est pas encore bouclĂ©e et les auteurs de l’enquĂŞte pas encore apprĂ©hendĂ©s.

“Il est inconcevable que les soldats, qui (…) ont simplement Ă©changĂ© avec Assane Barry, le prĂ©sumĂ© chauffeur du groupe extrĂ©miste, puissent payer un crime qu’ils n’ont pas commis”, a fait valoir l’un des avocats de la dĂ©fense.

Il a décidé, avec ses collègues, de faire appel de la décision du tribunal.

Dix-neuf personnes avaient Ă©tĂ© tuĂ©es dans l’attaque du 13 mars Ă  Grand-Bassam, une ville touristique situĂ©e Ă  une quarantaine de kilomètres Ă  l’est d’Abidjan, la capitale de la CĂ´te d’Ivoire.

PARTAGER