Grave agression d’un diplomate marocain par un responsable algérien

7

A Sainte Lucie dans les Caraïbes, c’est un fait très grave qui s’est produit et une première dans les annales diplomatiques. Un diplomate algérien de haut rang, puisqu’il est le Directeur général du Ministère des affaires de la république algérienne, a agressé physiquement et avec lâcheté Mohamed Ali Khamlichi, l’adjoint de l’ambassadeur du Royaume du Maroc pour la zone des îles de la mer des Caraïbes. Ceci s’est passé lors de la réunion annuelle de la commission onusienne de décolonisation appelée Commission des 24.

D’habitude, l’Algérie sollicitait toujours la présence des représentants du Polisario munis de passeports algériens, chose que le Maroc a toujours rejetée. Mais, cette année, ce sont des élus des provinces sahariennes du Maroc qui y participaient.

D’après des sources bien informées, cette situation a fait perdre la raison au diplomate algérien qui a été pris d’hystérie et s’est littéralement jeté sur le diplomate marocain lui assénant des coups violents.

Le ministre des affaires étrangères Nacer Bourita a confirmé les faits, mais l’opinion publique attend une réaction officielle à la hauteur de la gravité de cet acte irresponsable.

Quoi qu’il en soit, ceci démontre le désarroi de la diplomatie algérienne face aux succès que ne cesse de remporter le Maroc y compris sur le dossier du Sahara, comme cela s’est illustré lors du vote de la derrière résolution du Conseil de sécurité de l’ONU. Et que l’Algérie ne vienne pas dire après cet acte barbare, qu’elle n’est pas partie prenante dans le litige qu’elle a créé elle-même et entretenu à coups de centaines de milliards de dollars depuis 43 ans.

Il explique cette agression par « une extrême nervosité de la diplomatie algérienne… Qu’un représentant algérien se déplace jusqu’à Sainte-Lucie et énervé par la demande de nos représentants, en vienne ainsi aux mains. C’est d’autant plus surprenant de la part d’un pays (l’Algérie) qui se dit simplement observateur au Sahara », a-t-il dit.

Le diplomate marocain a été hospitalisé et une plainte a été déposée par le Maroc.

M TOURE

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. L ALGERIE N EST PAS UN PAYS DE LARBINS COMME MRS TOURE! TOT OU TARDS LE MALI SAURA LE MAUVAIS CHOIX DE S ETRE RANGE DU COTE MAROCAIN, AU LIEU DE LA NEUTRALITE FRATERNELLE!
    LE MALIEN EST COUSIN AUX DEUX, L ALGERIEN A DES QUALITES D INFLEXIBLE DONT NOUS AUTRES AVONS TANT BESOIN!
    LES MAROCAINS SONT GRANDS MARCHANDS ET PEU DE COLONNE VERTEBRALE REELLEMENT!

  2. L’Algérie est l’ennemi N°1 du Mali
    Ce pays est dirigé par des rancuneux dépassés par le avènements
    Tôt ou tard il y aura une révolution pacifique ou violent dans ce pays

    • Bandes d’ingrats, l’Algérie vous donne des aides financières, humanitaires, militaires, est envahie par des dizaines de milliers des vôtres qui ne sont même pas des Touaregs du Nord fuyant les combats et vous trouvez moyen de dire que l’Algérie est votre ennemie numéro 1 ?
      Reprenez vos mendiants qui envahissent nos villes et nos villages, ne mettez plus un pied chez nous, cessez tout commerce avec nos aliments subventionnés, n’acceptez plus un dollar des Algériens et allez lécher les babouches des maroccos, puisque vous avez décidé d’en faire vos maitres.

  3. Voilà ce que valent les Algériens, comment ils sont, qui ils sont. C’est ce qui a faillit arriver au Nord-Mali, n’eut-été le soutien de Modibo Keïta pendant la guerre d’indépendance contre la France. La France, pour avoir des alliés dans le nord-Mali, avait promis aux Touaregs, de les aider à conquérir eux aussi leur indépendance. Les bases arrières des rebelles Algériens, se trouvaient au Nord du Mali. Gao était leur Capitale à ces salopards. Et aussitôt après son indépendance, Algériens et Français, soucieux de conserver de bonnes relations avec le Mali, jouèrent à une sorte de jeu naïf qui a fini par convaincre les Touaregs du soutien des deux ennemis. C’est pour cette promesse non tenue, et craignant un éventuel soulèvement de ses propres Touaregs à elle, que l’Algérie ménage les rebelles Maliens, en leur accordant gîte et couvert sur son territoire. Ils se sont empressés d’occuper le Sahara Occidental en récupération de l’annexion raté du Nord-Mali. Brutaux dans leur comportement, les Algériens n’ont pas l’élégance des Marocains ni leur éducation. Cet acte de violence a était prémédité. L’Algérien savait d’avance qu’il allait faire semblant de s’être emporté et a agit sous l’effet de la colère. Une première tout de même dans les annales de la diplomatie. Pour ce qui nous concerne, l’Algérie doit jouer franc jeu avec nous. Non contente d’avoir repoussé tous ses djihadistes vers le Nord-Mali pour s’en débarrasser, ils n’ont pas aidé le Mali a les combattre. Cependant, ils entretiennent de bonnes relations avec les djihadistes et rebelles Maliens qu’ils reçoivent à bras ouverts. L’asile accordé a Iyad fait parti du jeu. Non seulement il leur permet de bénéficier de la présence d’un allié sur le terrain, mais aussi et surtout le pouvoir de pression sur le Mali. Ce qui explique le retard pris dans la signature des accords de défense entre le Mali et la France. L’Algérie a fait toutes les pressions possibles sur le Mali, sans succès. Toutes les négociations de paix au Nord du Mali se sont tenues en Algérie sans exception, mais aucune n’a ramené la paix. Les Algériens jouent toujours parti pris pour les Touaregs, en sachant bien que d’autres troubles réapparaîtront, et donneront lieu à de nouvelles négociations, toujours à Alger. Chaque Président Malien nouvellement élu, a sa rébellion, l’Algérie tirant les ficelles. Et chaque crise au Mali entraîne de nouvelles négociations à Alger, ce qui éloigne chaque fois la chance pour la France de procéder à la signature des accords de défense avec le Mali. L’Algérie bloque chaque fois cette perspective, en verrouillant la porte de ses frontières avec le Mali si jamais celui-ci accède à la demande de la France d’installer une base à Tessalit. Mais le Maroc n’est pas le Mali. Les Algériens paieront très cher cet acte de violence de leur diplomate.

    • Toz! Toz et retoz! Le cirque marocco à deux balles, les Algériens ont une toute autre version et ont porté plainte parce que c’est exactement le contraire qui s’est passé, comme pour l’affaire des réfugiés syriens que vous refusez de laisser rentrer au Maroc. Zaama le bonhomme est à l’agonie après avoir reçu soit disant un coup de poing d’une puissance telle qu’il l’aurait envoyé au tapis, non mais quelle mauviette pour un aussi gros lard. Où est le sang sur sa figure ou sur son col, moi je ne vois rien ? Et puis depuis quand on prend la tension sur deux épaisseurs de tissu, il me semble que cela ce fait sur peau nue au pli du coude, non ? Sans compter qu’avec une tension à 12,1 monsieur montre qu’il n’a subi aucun stress, ce que n’aurait pas manquer de signaler son cœur affolé, l’hypertension faisant foi d’un stress majeur, c’est incontrolable.
      Lâchez nous la grappe les roquets maroccos et cessez de nous épier, ça nous fera des vacances. Et puis signez votre propagande de votre nom mokoko, pas la peine d’emprunter un nom local.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here