Guinée Conakry: un mort et des blessés

0
Manifestation opposition en Guinée Conakry
Manifestation opposition en Guinée Conakry

Un jeune homme est mort ce mardi lors d’une manifestation de plusieurs milliers de partisans de l’opposition en Guinée Conakry.

Mamadou Dian Diallo, le frère de la victime, raconte que Thierno Hamidou Diallo, 21 ans, “a reçu une balle en pleine poitrine tirée par un agent des forces de l’ordre alors qu’il était assis sur le balcon de son appartement à Bambéto sur l’autoroute Le Prince”, en banlieue de Conakry.

Il affirme avoir lui-même entendu le coup de feu sans pouvoir imaginer que l’auteur du tir visait son frère. Il a déjà perdu un autre frère lors des manifestations politiques de 2013.

D’autres personnes ont été blessées lors de ce rassemblement de plus de 700.000 personnes selon le chef de l’opposition Cellou Dalein Diallo.

Dans une déclaration, le ministre de la Sécurité Abdoul Kabélè Camara a confirmé que des troubles avaient éclaté en fin d’après-midi “aux alentours du rond-point de Bambéto, entraînant une intervention de la police au cours de laquelle “deux cas de blessures graves par balles, dont un mortel, ont été enregistrés”.

L’auteur des tirs, un capitaine de police a été identifié et interpellé. Il n’aurait pas respecté les règles et consignes de sécurité durant cette manifestation.

Le chef de l’opposition guinéenne a présenté ses condoléances à la famille et promet de porter plainte pour que justice soit rendue.

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here