Hollande dira à Obama que ses « priorités » sont aussi celles de la France

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Le président français François Hollande et son homologue américain Barack Obama, le 18 mai 2012 à Camp David

PARIS — François Hollande a indiqué mercredi qu’il allait appeller très prochainement le président américain Barack Obama pour lui dire que « les priorités qui sont les siennes sont aussi » celles de la France.

« Je vais lui dire que les priorités qui sont les siennes sont aussi les nôtres », a déclaré le président français devant la presse à l’Elysée, énumérant « la croissance, la lutte contre le réchauffement climatique et la résolution des crises » du Moyen-Orient, de l’Iran et du Mali.

« Nous sommes en grande convergence », a souligné M. Hollande, en marge d’une cérémonie au cours de laquelle il a fait la présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, Grand’Croix de la Légion d’honneur.

« Il y a bien sûr des différences dans nos approches, nous ne sommes pas dans les mêmes configurations politiques, nous n’avons pas les mêmes traditions ou les mêmes affinités idéologiques, mais il y a une très grande confiance entre la France et les Etats-Unis », a-t-il enchaîné.

« C’est vrai que le choix qu’a fait le peuple américain facilitera, je pense, l’accomplissement de nos propres objectifs », a encore souligné M. Hollande.

Le président français avait déjà adressé mercredi matin ses « plus chaleureuses félicitations » à Barack Obama, réélu, saluant « un choix clair en faveur d’une Amérique ouverte, solidaire » dans un message écrit rendu public par l’Elysée.

 
SOURCE:  du   7 nov 2012.