Idriss Déby : « Je ne suis pas un aventurier, un guerrier, je suis un homme seul »

2
Le président du Tchad Idriss Déby Itno
Le président du Tchad Idriss Déby Itno

Dans un entretien au « Monde », RFI et TV5, le président du Tchad démontre qu’il peut s’en prendre durement à la France, alors que Paris le considère comme son allié le plus sûr au Sahel.

Depuis plus de trente ans, le président du Tchad Idriss Déby Itno combat : la Libye de Mouammar Kadhafi ; son prédécesseur à la tête du Tchad, Hissène Habré, qu’il a renversé en 1990 après l’avoir servi ; les rebelles qui voulaient le chasser du pouvoir ; les groupes djihadistes. Désormais, c’est une autre bataille qu’il doit mener et à laquelle cet ancien soldat de 65 ans, dont près de vingt-sept au pouvoir, est moins préparé : la crise économique qui touche le Tchad depuis la chute des cours du pétrole.

« Le Monde Afrique » a rencontré Idriss Déby à N’Djamena pour un entretien réalisé avec TV5 et Radio France internationale, dans le cadre de l’émission Internationales. Le président du Tchad, que Paris considère comme son allié le plus sûr dans un Sahel objet de toutes les inquiétudes, y démontre qu’il est aussi un partenaire indocile.

Une résolution a minima a été votée mercredi aux Nations unies pour le déploiement d’une force antiterroriste dite du G5 Sahel (composée du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad). Vous sentez-vous seul dans la lutte contre le terrorisme islamiste ?

Idriss Déby Le terrorisme n’est pas de l’Islam. Tout musulman qui est attaché à la philosophie de l’Islam doit le combattre de la manière la plus farouche. (…) Nous sommes allés au Mali pour empêcher ce terrorisme de s’étendre au sud du Sahara. (…) Nous nous sommes engagés avec tout ce que cela suppose comme conséquences, sans demander de contrepartie.

Le Tchad est un petit pays qui n’a pas de moyens, qui a connu d’énormes problèmes dans son histoire récente. Il est donc du devoir de tous ceux qui ont plus de moyens de l’aider sur le plan militaire, matériel, logistique, financier.

…….lire la suite sur lemonde.fr

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. comrades somebody have to be brutally frank about members of European Union to proof there are some Buntu men left in North Africa. What we have seen from my tribe(Malinke) is heart breaking incompetence. They have become a bunch of “powder puffs” however, it all may be due to nepotism, corruption, incompetence plus leader of nation being a cocaine drug addict whose also alcoholic. For me it is to wrestle with question of what is most effective steps to take to return Malinke to vanguard group in development of modern lifestyles in Africa. Nothing less is acceptable. I believe whatever step is chosen it must include contributions to Chad which are lastingly beneficial for Chad. Before this year end I will be in Abuja, Nigeria sorting this mess out. From what I have seen Abuja looks great on a world class modern living developing level. Videos of massive amounts of construction going on plus cleanliness of Abuja energized me. Wish I could leave today. My greater wish is to soon have all of Buntu Africa as aggressively as Abuja pursuing development. It will not be done anywhere that oppression exist. I thank god for giving me opportunity to witness Buntu develop in like way. Good Job ABUJA. I marvel that Kanuri, Fulani plus Hausa all may be found in Nigeria. Only member of centuries ago alliance missing are Malinke proof leadership of Malinke became incompetent after Mansa Kankan Musa left. Incompetent to degree it could not maintain itself among members of alliance. With me present that will change. Very much sincere, Henry Price aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan. translationbuddy.com

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here