La visite de Blaise Compaoré à Paris mécontente les défenseurs des droits de l’homme

1
Ouagadougou, 1er avril 2011. Un soldat salue le président Blaise Compaoré.

Blaise Compaoré est à Paris ce 18 septembre. En visite officielle en France, le président burkinabè est reçu en fin d’après midi ce mardi à l’Elysée par François Hollande. Au menu de cette rencontre, il sera certainement question du Burkina Faso mais aussi des évolutions de la situation au Mali, Blaise Compaoré étant médiateur de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) dans la crise actuelle.
Cette visite provoque des mécontentements, notamment parmi les ONG de défense des droits de l’homme ainsi qu’au sein de la famille de Thomas Sankara. Depuis Nimes en France ou elle réside, sa veuve reproche à Blaise Compaoré de ne pas avoir ouvert d’enquête officielle sur la mort de son mari.

Mariam Sankara

Je pense que des personnes comme Blaise Compaoré ne devraient pas être reçues. Ce ne sont pas vraiment des démocrates.

 

RFI / 18/09/2012

PARTAGER

1 commentaire

  1. ca n’a pas besoin d’enquete ,c’est claire ,on connait qui a fait quoi sur qui.

Comments are closed.