Laurent Fabius: «La France ne peut pas se substituer aux Africains»

16
Laurent Fabius: «La France ne peut pas se substituer aux Africains»
Laurent Fabius

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, est de retour à Paris après sa tournée de deux jours sur le continent africain. Pour venir à bout de Boko Haram, il faut une mobilisation internationale qui passe par une résolution de l’ONU. C’est le message que le ministre français a voulu faire passer ce week-end dans les trois pays africains qu’il a visités, le Tchad, le Cameroun et le Niger. Laurent Fabius s’en est expliqué au micro de notre envoyé spécial, Christophe Boisbouvier.

 

En janvier 2013, la France est intervenue directement contre les jihadistes du nord du Mali. Aujourd’hui elle ne veut pas s’engager directement contre Boko Haram. Est-ce qu’il n’y a pas deux poids, deux mesures ?

Laurent Fabius : Les circonstances sont très différentes. En janvier 2013, la capitale Bamako allait tomber aux mains des terroristes. Il n’y avait quasiment plus d’Etat au Mali et c’est en désespoir de cause que le président de transition qui était Monsieur Traoré a appelé François Hollande au téléphone –j’étais là d’ailleurs-, en disant «Monsieur le Président, il faut intervenir demain matin ou si non l’ensemble du pays sera aux mains des terroristes et je serai mort».

Il vous a carrément dit cela ?

Oui. Il a dit cela au président. Là évidemment, les circonstances sont différentes. Boko Haram est un mouvement extrêmement dangereux, mais il ne menace pas de prendre l’ensemble du Nigeria. D’autre part, il y a heureusement des Etats africains qui sont en train de se mobiliser pour lutter contre Boko Haram. Mais dans les deux cas, la France est aux côtés des Africains.

Est-ce qu’on va vers un renforcement de l’opération militaire française Barkhane et peut-être vers une réorientation de ce dispositif militaire qui était prévu à l’origine contre la menace jihadiste venue du sud de la Libye ?

Non. Je réponds très clairement. Le dispositif Barkhane a été mis en place pour lutter contre le terrorisme dans la zone sahélo-saharienne. Là-dessus, la menace Boko Haram, qui est différente puisque là il s’agit du Nigeria, se précise et donc à la demande du Niger, nous avons distrait (si je peux dire) cinquante hommes de Barkhane pour les mettre en positionnement au sud du Niger. Mais le dispositif Barkhane reste orienté dans sa destination première et il n’est pas question de le faire changer de destination.

Pour soutenir la future force africaine anti-Boko Haram, vous proposez un vote aux Nations unies et une conférence des donateurs. Mais qu’est-ce qui vous garantit que les Américains, les Britanniques, les Allemands vont accepter de payer ?

C’est toujours la difficulté. Ce qui m’a frappé dans ma tournée, c’est la confirmation que Boko Haram représentait un danger énorme, à la fois par les exactions auxquelles ils se livrent, par l’importance des moyens dont ils disposent, des moyens lourds. Donc à partir de là, l’Union africaine et les pays africains concernés ont pris une décision qui me paraît excellente, qui est «Nous Africains, nous allons rassembler nos forces pour combattre Boko Haram». C’est ce que nous avons toujours souhaité puisque l’un des traits de la position française, c’est de dire bien sûr la France peut aider mais elle ne peut pas se substituer aux Africains. Nous avons souhaité depuis très longtemps que quand il y a des conflits, ce sont les Africains eux-mêmes qui prennent leurs affaires en mains. Là c’est ce qui se passe. Bravissimo ! Mais évidemment il faut qu’il y ait toutes les onctions nécessaires : donc onction de l’Union africaine (UA) ; deuxième stade vraisemblablement en mars, avril, une résolution de l’ONU qui à la fois donnera une légitimité internationale incontestable et d’autre part, fournira des moyens financiers. Je ne dis pas que ça va être facile parce que l’observation que vous faites est parfaitement juste, il va y avoir tel ou tel pays qui va dire «oui mais est-ce que l’opération est bien préparée ? Ça va entraîner des coûts etc». Et notre rôle à nous Français, en liaison avec d’autres membres du Conseil de sécurité parce que le Tchad siège actuellement au Conseil de sécurité et le Nigeria aussi. Donc ça va faciliter les choses. Nous allons essayer de convaincre l’ensemble des membres du Conseil de sécurité qu’il faut absolument le faire, non seulement sur le plan purement sécuritaire, mais il va falloir aussi accompagner cela d’une aide humanitaire parce que dans certaines zones, la famine menace et d’une aide au développement.

A Ndjamena, vous avez dit au président Idriss Déby que la France va plaider la cause du Tchad auprès du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale. Les dernières élections tchadiennes n’ont pas été un modèle de transparence. Est-ce que vous serez attentif aux élections de l’année prochaine ?

Pour ce qui concerne la situation économique, il faut reconnaître que le Tchad sous la présidence du président Déby est extrêmement courageux dans ses interventions. Ce sont des guerriers nombreux qui se battent bien. Ils sont présents dans de nombreux conflits et ont joué un rôle extrêmement utile. Simplement, non seulement, ça a des conséquences en termes de sacrifices d’hommes puisqu’ils ont perdu pas mal d’hommes et de population civile. En plus, il y a les réfugiés, des déplacés. Mais ça a aussi des conséquences financières. Or le Tchad n’est pas un pays riche. Il a un certain nombre de ressources, notamment des ressources pétrolières. Mais comme le prix du pétrole s’est effondré, il a évidemment moins de ressources. En plus, il a un arriéré d’endettement. Il a à supporter les frais des expéditions militaires et il n’est pas encore à ce qu’on appelle « le point d’achèvement » [NDLR : Dans le cadre de l’initiative pour les pays pauvres très endettés (PPTE), la communauté internationale s’engage à fournir, à une date précise appelée point d’achèvement, une aide suffisante pour permettre au pays d’atteindre un niveau d’endettement soutenable]. Donc nous trouverions, nous la France, absolument légitime qu’il y ait des mécanismes qui soient trouvés pour l’aider du point de vue économique. Nous allons plaider en ce sens. J’aurais l’occasion d’appeler dans les jours qui viennent Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, qui connaît d’ailleurs très bien la situation, pour lui dire «nous demandons au Tchad comme d’ailleurs aux pays voisins des efforts considérables, il faut essayer de les aider sur le plan économique et financier». L’autre aspect qui est l’aspect démocratique, bien sûr nous sommes attentifs à toutes les élections, mais nous ne pratiquons pas d’ingérence intérieure…..…..Lire la suite sur rfi.fr

 

 

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. justement fabieu le sioniste israehellien.. que l’armee francaise degage d’afrique… chiche…

  2. @ Niyé ………………quand le marché de l’uranium a été négocié au Niger il y a 3 ou 4 ans ,AREVA l’a emporté une nouvelle fois parce qu’il le payait plus cher que les chinois 💡 💡
    @ pour ceux qui se plaignent toujours que le Mali se fasse entuber pour le prix de son or ,ce sont les australiens et les canadiens qui l’exploitent ,pas la France 💡 💡 💡
    @Niyé (bis) comme tous les maliens pour toi le mot reconnaissance n’existe pas .S’il y a deux ans la France n’était pas intervenue au Mali tu n’aurais plus de mains pour taper des conneries sur ton ordi !!!!!! Saches quand meme que la France est la 1ére au monde pour la technologie nucléaire (( meme les chinois et les USA nous achètent des centrales ) et l’armée française est la 4éme puissance militaire mondiale . Mais avec vous les africains ,c’est difficile de vous donner des armes parce que soit vous les revendez à l’ennemi soit vous les abandonnez pour vous sauver plus vite :mrgreen:

    • à tous ceux qui voudraient etre armés par l’occident , prenez simplement l’exemple de l’Irak auquel en quittant le pays l’armée américaine a laissé tout son armement flambant neuf !! Résultat les soldats irakiens comme les votres ont tous pris la fuite et c’est DAECH qui se balade dans des blindés américains et a meme des missiles 👿 👿 👿 👿 la preuve qu’on ne peut pas vous faire confiance .

      • on retrouve toujours la merrrde blanche avec les mouche a merrrde

        :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 👿

        ‘espeSS de tare toubab

  3. Si ces vagabons de francais se prennenet pour des dieux c’est a cause de la fuite de l’armee malienne devant les petits bandits du nord. di un pays n’est pas en mesure de deffendre ses frontiers ce pays doit disparaitre car n’a pas sa raison d’exister il ne faut pas que le mali empeche les africains de se mettre fin a la colonization francaise. le mali est aujourd’hui un pays qui fait honte a l’humanite en celebrant un cloon ou clown hollade le sorcier de la france

  4. Je crois que si La France ni ces anciennes colonies ne peuvent se substituer l’une de l’autre en tant que tel ❗ . C’est un fait et les pays ont besoin de cette collaboration pour leur Propre Existence tout en continueant de vivre et meme de survivre.
    Cas dinkisss avait le feu au bidule quoi, ca alors la…elle est bonne celle la. 😆 😆 😆 . Bravo mon prof de l’Eni vous etiez cool et sans trop de soucis sur votre Vespa a l’ENI.
    Tant mieux pour le Mali et merci encore pour la France pour ses actions en continuant a Nous aider pour devenir un Vrai etat Souverain car depuis plus de 60ans le Mali n’a jamis ete souverain comme tel.
    J’aimerai voir une meilleure diplomatie, respect et partenarait d’egal a egal plus qu’actuellement. Et il est tant que Vous, la France, qui continuez a proteger certins de dirigeants verreux, criminels-assasins et cleptomanes a Nous debarasser de tous ces vieux crocodiles et requins. Vous les connaissez tous mais vous continuer a les caresser dans le sens des poils, helas.
    Alors il faut une redefinition et nouvelle facon de partenariats dans l’interet de tout le monde.

  5. IMBECILE COMME TOI. SI MES FRERES AFRICAINS RECONNAISSENT LEURS PLACE DANS CE MONDE; ILS SE LAISSERONT JAMAIS ETRE TELEGUIDE PAR DES TRAITRES EUROPEENS COMME TOI: FABUS.
    C'EST POURQUOI LES AFRICAINS SONT APPELLES DANS LA "BIBLE" LES MORTS QUE JESUS DOIT REDONNER LA VIE. TOUS LES MAUX D'AFRIQUE NOIRS: SONT D'ORIGINE BLANCS.
    NOUS LES AFRICAINS, SONT LES ENFANTS DIRECTS DE DIEU, SE REVEILLERIONS TRES BIENTOT, DES SIGNS SE DRESSENT SUR TOUS LES CHEMINS.
    LES BLANCS N'ONT JAMAIS RESPECTES : DES CONTRACTS, DES ENGAGEMENTS, DES LOIS ENTRE NOUS. ILS TROUVENT TOUJOURS DES CONTOURS SANS RAISON VALABLE.
    LES BLANCS SONT NATURELLEMENT NOTRE ENNEMIS.

  6. nfp,

    “…Et il n’y a pas (et n’a jamais eu) UNE SEULE compagnie Française pour exploiter l’or au Mali!..”
    Bien sûr parce que le Mali a toujours refusé l’exploitation de son or aux sociétés françaises. Renseignez-vous avant de sortir des débilités.

    On peut s’entendre sur tout sauf la politique française en Afrique.
    C’est une politique en fin de vie qui n’a pas sa place au 21ème siècle. C’est tout.

    • observateur
      “Renseignez-vous avant de sortir des débilités.”
      “Bien sûr parce que le Mali a toujours refusé l’exploitation de son or aux sociétés françaises. ”

      Mon cher, en matière de DEBILITE, je pense que tu es (sur ce sujet) au top!

      Je t’adresse donc A TOI la même demande, à savoir:
      Cite-nous UNE SEULE compagnie Française qui aurait soi-disant voulu exploiter notre or, et à qui selon toi “le Mali aurait refusé l’exploitation”!

      Juste UNE SEULE! 8) 8) 8) 8) 8)

      Alors, on t’écoute…

      Je maintiens (et ton post en est une preuve de plus! 🙄 ) que ce vieux refrain archi-dépassé ne repose QUE sur de simples “fantasmes” anti-Français toujours hélas en vigueur chez nous avec 40 ans de retard! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

      Et si tu n’arrives pas à nous fournir UN SEUL nom de compagnie, tu le confirmeras aussi à tout le monde!

      Sachant que (je maintiens!) pas une seule compagnie Française ne s’est interessée à notre or, je persiste:

      Vas-y, ON T’ECOUTE!… Quelle(s) compagnie(s)???

  7. BOKO HARAM EST UNE ARMEE CREE PAR L OCCIDENT POUR

    TESTER LES CAPACITES AFRICAINES

    L OCCIDENT SE FOU DES VIES AFRICAINES

  8. Ladji
    “Elle peut le faire s’il s’agit de piller les ressources de l’Afrique, elle n’attends même pas !” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Cite-moi UNE SEULE ressource au Mali qui soit exploitée par les Français… 🙄 🙄 Juste une seule! 🙄 🙄 🙄 🙄

    Au Mali, la seule ressource dûment AVEREE, EXISTANTE, et EXPLOITEE (ailleurs que dans les fantasmes des uns et des autres 🙄 ), c’est L’OR;

    Et il n’y a pas (et n’a jamais eu) UNE SEULE compagnie Française pour exploiter l’or au Mali! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Ce refrain de la France (et des autres puissances) “pilleuses de ressources” était fondé dans les années 60/70; Aujourd’hui, IL EST COMPLETEMENT DEPASSE et pourtant, on le ressort encore tous les jours et à tous propos! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Au Tchad, ce sont les chinois qui exploitent et raffinent le pétrole… Au Niger, aussi… Sortons un peu de ce refrain archi-usé et mettons-nous un peu au 21ème siècle! 🙄

    Comme tout le monde! :mrgreen:

    • AREVA au Niger, ou bien AREVA appartient aux Chinois?!
      La France est trop petite pour exploiter et faire ce qu’elle veut de sous sol malien!

      • El HAJJ ne savait pas que les chinois ont payé AREVA aussi, peut être que ça sera pour très bientôt?! 😛 😀

      • “AREVA au Niger, ou bien AREVA appartient aux Chinois?!”

        N’IMPORTE QUOI!!! 🙄 🙄 🙄 🙄
        Depuis quand AREVA s’occupe de PETROLE? 😯 😯 😯 😯 😯 😯 Je parlais du PETROLE Nigérien et Tchadien, relis mon post! 🙄 🙄 🙄

        Ensuite, AREVA n’est jamais QU’UNE société Française; UNE!… Et ce n’est pas parce que AREVA (cie française) exploite effectivement l’uranium au Niger, que la France……… “pille les ressources Africaines”! 🙄 🙄 🙄

        Il y a en aujourd’hui (et depuis déjà longtemps 🙄 !) en Afrique bien plus de compagnies Chinoises, Sud Africaines, canadiennes, Australiennes, etc que de compagnies Françaises! 🙄 🙄 🙄 🙄

        Encore une fois, REVEILLEZ-VOUS: Nous ne sommes plus dans les années 70! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  9. Elle peut le faire s’il s’agit de piller les ressources de l’Afrique, elle n’attends même pas !

    —————————
    De Dioncounda :«Monsieur le Président, il faut intervenir demain matin ou si non l’ensemble du pays sera aux mains des terroristes et je serai mort». 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 non, tu ne partiras pas de sitôt, il faut que yerewolo ton de rééduque et paye 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

Comments are closed.