Le Maroc porteur de solutions concrètes aux défis du développement en Afrique

2
Le roi du Maroc et le chef de l'Etat sénégalais Macky Sall
Le roi du Maroc et le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall

De plus en plus, de nombreux pays africains se tournent vers le Maroc, non seulement pour s’inspirer de l’initiative nationale pour le développement humain (INDH) qui vient de célébrer ses dix ans, mais également en tant que véritable partenaire de développement”, explique Peter  Pham,  Directeur  de  l’Africa  Center,  relevant  de  l’influent  think  tank  US,  Atlantic Council.

Et de rappeler, à cet égard, que Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait indiqué, lors de Sa visite l’année dernière en Côte d’Ivoire, que “le Maroc assume pleinement sa vocation africaine”, et que la coopération Sud-Sud devrait être au cœur des partenariats économiques entre les pays africains.

 

Un appel suivi immédiatement d’effet par les philanthropes et grands groupes marocains qui n’ont pas tardé à accroître leur présence dans le continent, a fait observer le directeur de ce groupe de réflexion de référence dans le domaine des affaires internationales.

C’est ainsi, a-t-il poursuivi, que la Fondation Mohammed VI pour le développement durable a conclu un accord de coopération avec le gouvernement sénégalais pour un projet d’une valeur de 2 millions de dollars pour financer un projet de pêche artisanale dans la baie de Dakar.

Le groupe marocain OCP, a-t-il ajouté dans le même sens, a récemment annoncé son engagement en faveur de 100.000 petits exploitants dans des zones agricoles dans six pays d’Afrique de l’Est et de l’Ouest. Ce projet d’une valeur de 5 millions de dollars sur une durée de 3 ans assurera un accès abordable aux engrais pour permettre de meilleures récoltes et cultiver des sols d’une qualité supérieure, et ainsi améliorer la productivité.

Deux des plus grands groupes bancaires du Maroc, “Attiwarijafa” et “BMCE”, sont présents dans 19 pays africains. La BMCE est un groupe pionnier en matière de services financiers accessibles à la classe moyenne africaine en pleine expansion, a-t-il dit.

Pham, qui a mis en avant le leadership du Royaume en tant que hub incontournable vers le continent, sous l’impulsion de la vision stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à la fois en tant qu’opportunité pour les affaires mais également en tant qu’acteur essentiel dans les efforts de lutte contre le terrorisme et la sécurité régionale.

 

Dans sa récente Stratégie de sécurité nationale, l’administration Obama reconnaît à juste titre l’évolution dynamique dans la relation de l’Amérique avec l’Afrique, a souligné Peter Pham, suggérant aux Etats-Unis de tirer profit de l’expérience de pays comme le Maroc qui ont déjà des solutions locales aux défis du continent.

MP

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Le Senegal nous a déçu, recevoir un dictateur, un … qui meprise des hommes comme lui, … un …qui exécute ce que les français lui ont dicter…

  2. Le Maroc propose des sabotages aux défis de l’Afrique en tant que “véritable dictateur” du continent et acteur incontournable en matière de bafouer les droits de l’homme et de mensonge régional,
    …Les SAHRAOUIS, Les AMAZIGHS, La NIMUDE tranformée en Arabe, Les CHERIFS ont été eliminés par la coalition USA-ENGLAND pas de descendance.

Comments are closed.