Le ministre de l’Intérieur de l’Algérie fait un pas en arrière sur une intervention militaire au nord – Mali

31 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Dahou Ould Kablia, ministre algérien de l’Intérieur et des Collectivités locales, en mai 2012.

Le ministre algérien de l’Intérieur estime que l’argument selon lequel le nord du Mali pourrait se transformer en base arrière d’al-Qaïda ne tient pas debout. Dans une interview au journal francophone Le Soir, jeudi 8 novembre 2012, Dahou Ould Kablia considère que la situation sécuritaire dans le nord du Mali ne doit pas justifier une intervention militaire envisagée par la Cédéao et les Nations unies. Une prise de position qui a le mérite d’éclaircir le positionnement d’Alger sur cette question.

Si la position algérienne apparaissait ambigüe voire indéchiffrable, cette fois il semble bien que le camp des anti-interventionnistes l’a emporté. Le ministre algérien de l’Intérieur conteste avec virulence ceux qui pensent que le Sahel peut devenir un nouvel Afghanistan: leurs arguments «ne tiennent pas debout».

Alger défend bec et ongles l’option du dialogue pour régler la crise malienne. «Si les gens s’imaginent qu’il faut réinstaurer l’autorité centrale sur le nord du Mali par la voie de la guerre, cela aura des conséquences très graves», affirme encore le ministre.

L’arrière-cour sahélienne

L’Algérie ne souhaite pas que des puissances étrangères viennent mettre leur nez dans une zone qu’elle considère comme son arrière-cour. Ce sont les Algériens qui depuis vingt ans ont parrainé les divers accords de paix entre Bamako et les rébellions touarègues. Si vous regardez de près tous ces accords, constate un fin connaisseur de l’histoire malienne, ils ont abouti à l’effacement de l’Etat dans le Nord, et au fil du temps l’évacuation des garnisons militaires a permis l’installation d’Aqmi  Iet le développement de toutes sortes de trafics.

A tort ou à raison le gouvernement algérien dédramatise la situation. Le nombre de terroristes et de narcotrafiquants au Sahel «ne dépasse pas 2 000 à 3 000» note encore le ministre algérien. Mercredi 7 novembre à New York le ministre allemand des Affaires étrangères jugeait lui que l’établissement d’un refuge pour terroristes dans le nord du Mali menacerait la sécurité mondiale.

RFI/ 09/11/2012

31 Réactions à Le ministre de l’Intérieur de l’Algérie fait un pas en arrière sur une intervention militaire au nord – Mali

  1. Ben77

    l’Algerie a raison de protéger ses intérêts; car en cas de guerre, c’est vers les pays voisins, notamment vers l’Algerie que les terroristes tenteront de trouver refuge et ainsi déstabiliser le sud Algérien.
    Mais l’intérêt du Mali, c’est de faire cette guerre afin de résoudre ce problème de façon durable. Tout accord ne fera que « entretenir le feu sous la cendre » comme ça été fait par Alpha et ATT.
    Que Dieu sauve le Mali!!!!

  2. Ben77

    « L’Algérie ne souhaite pas que des puissances étrangères viennent mettre leur nez dans une zone qu’elle considère comme son arrière-cour. Ce sont les Algériens qui depuis vingt ans ont parrainé les divers accords de paix entre Bamako et les rébellions touarègues. Si vous regardez de près tous ces accords, constate un fin connaisseur de l’histoire malienne, ils ont abouti à l’effacement de l’Etat dans le Nord, et au fil du temps l’évacuation des garnisons militaires a permis l’installation d’AQMI et le développement de toutes sortes de trafics. »
    Voilà qui est bien dit!!! Ses différents accords ont été signés par des représentants de nos chefs d’états (Alpha et ATT). C’est le dernier accord (signé par Kafougouna)qui est un véritable acte de démission de l’état malien.
    Mais ATT est parvenu à le faire soutenir par toute la classe politique malienne; sauf cependant IBK qui a exprimé toute sa désapprobation pour ce « accord de la honte ».

    • abane56

      il ne faut pas donner de crédit aux déclarations publics des officiels algériens,car en réalité l’Algérie prépare autre chose mais elle ne peut pas le criée sur tout les toit,il faut pas oublier que 6 diplomates algérien sont otages chez les criminels du MUJAO.dont un déjà exécuté.
      d’ailleurs l’info que j’ai donner plus bas,concernant les 3 cargos de l’armée algérienne,si elle n’a pas été dévoilée par d’autre je ne l’aurais jamais citée.
      on dirais qu’il y a des officines qui sabotent l’aide algérienne :evil: envers le mali.

    • abane56

      surtout quand l’Algérie a un voisin de l’ouest le makhzen mafieux créateur du MUJAO.
      voila ce que l’armee de sa majeste,peut faire pour aider.

      un évènement

      Maroc – Immigration
      L’armée marocaine noie une trentaine d’immigrants
      vendredi 9 mai 2008 / par notre partenaire El Watan

      Les clandestins subsahariens tentaient de rejoindre l’Espagne. Effroyable, le mot est faible pour nommer cet acte d’une rare cruauté commis par l’équipage d’un navire de la marine marocaine le 28 avril dernier qui a fait noyer une trentaine d’immigrants subsahariens dont 4 enfants au large d’El Hoceima au nord-est du Maroc.

      Par Nadjia Bouaricha

      Cette information rapportée par le quotidien espagnol El Pais et confirmée par une ONG marocaine met à nu une réaction d’une rare violence de la part de soldats marocains qui ont délibérément fait couler un canot pneumatique à bord duquel 70 immigrants tentaient de faire la traversée vers l’Espagne. Se basant sur des témoignages de rescapés maliens et nigérians, le journaliste d ’El Pais rapporte que l’embarcation de fortune a été crevée à coups de couteau par les soldats du royaume alaouite. « Deux heures après le début de la traversée, un navire de la marine marocaine s’est approché et a mis à l’eau une embarcation rapide qui s’est mise contre le canot des clandestins. Un des soldats a enfoncé légèrement un couteau dans le caoutchouc et nous a dit maintenant allez vers l’Espagne si vous voulez », confie à El Pais, Campos, un des survivants de cette attaque dénuée d’humanisme et défiant toute légalité. « Nous avons essayé de mettre une rustine et nous avancions difficilement, mais je crois que nous y serions arrivés s’ils n’étaient pas revenus », rétorque Erik, un pêcheur nigérian de 31 ans, dont la femme et la fille de 3 ans ont péri noyées.

      « Un des soldats a enfoncé légèrement un couteau dans le caoutchouc et nous a dit maintenant allez vers l’Espagne si vous voulez. »

      Revenant à la charge, les soldats marocains avaient décidé d’aller jusqu’au bout de leur forfait. « Un soldat a commencé à nous menacer avec un couteau attaché à un bâton. Nous leur demandions qu’ils nous ramènent avec eux vers le Maroc parce qu’avec le canot dans cet état, il nous était presque impossible de continuer. Nous les supplions qu’ils regardent nos enfants et nos bébés », témoigne encore Campos. Les yeux éplorés et innocents des enfants n’ont eu aucun effet sur le gradé marocain qui « a pris le couteau des mains du soldat et a donné quatre coups en différents endroits du canot, qui a coulé en quelques secondes. Tout le monde s’est mis à crier et à pleurer », rapporte El Pais. Une autre vedette marocaine est venue après secourir les naufragés, alors que rapportent des témoins, « les soldats se disputaient sur la première vedette ». Le Maroc a voulu étouffer cette tragédie en transportant les survivants près des frontières algériennes. « Les survivants ont été transportés rapidement par les militaires marocains à Oujda, près de la frontière algérienne, dans l’intention de les obliger à rentrer en Algérie, comme ils l’ont déjà fait avec des milliers d’immigrants subsahariens », précise El Pais.

      Légende : Photo de Juan Medina, Grand Prix 2005 Care International du reportage humanitaire dans le cadre du Vis

  3. mustapha

    battez vous !!!!!!

    Allez vous battre comme des hommes au lieu de pleurer comme des femmes.
    L’algérie n’a rien a voir avec vos problèmes .
    Des maliens de différentes ethnies se battent , donc c’est un problème interne au Mali .
    Vous pouvez hurler comme des singes toute l’année contre l’Algérie,nous n’allons jamais sacrifier nos enfants , le sang de nos soldats .
    Soit vous etes digne comme les autre pays de la sous région , Niger, mauritanie, burkina ,tchad … soit vous allez disparaitre.
    C’est la selection naturelle.
    L’algerie doit tourner le dos au mali , fermer sa frontiere , appliquer la loi martiale le long de cette frontiere .
    Rien a foutre de vos problemes.
    demander à la france de sacrifier ses soldats , vous verrez sa réponse.

    • malien et fier de l'être

      mustapha.Toi petit bougnoule de ta race d’hypocrite, tu la fermes! :evil:

      • mustapha

        tu ne sais faire que des insultes , tu es incapable d’avoir un raisonnement , je te méprise et je pense qu’un singe est plus intelligent que toi
        allez Mamadou , va manger tes bananes et donne toi comme une pute pour bien digerer.

  4. teze

    L’armée malienne est et sera le seule responsable devant histoire de la situation du nord.En regardant profondément la crise même le Mali a la place de l’Algérie se comportera ainsi.je suis Malien nous somme les seules responsables de ce qui nous arrive.En matière d’Amitié entre 2 pays l’intérêt nationale a toujours primer.je suis sur que l’Algérie va joué sont role dans cette crise le moment venu.
    Dans l’histoire du monde personne ne donne son accore pour une guerre.Personne ne vas donner l’ordre au Mali d’attaque c’est purement et simplement de notre responsabilité. il vont faire une annee comme ça sans avoir l’ordre de bouger ces Responsables incompetants <>.
    Malgre tout je dis bien malgre tout <> ON BESOIN D’UN MODIBO KEITA;D’UN MOUSSA TRAORE AUJOURD’HUI PLUS QUE JAMAIS

  5. Comme l´Algérie munimise le nombre des térroristes,donc c´est á l´Algérie de leur convaincre á déposer les Armes et á cesser IMMEDIATEMENT toutes ATROCITÉS envers les innocents habitants pauvres dans le NORD DU MALI,sinon malgré cette GRAVE CONSÉQUENCE que l´Algérie suggère,la Force Malienne accompagnée de la force de la CEDEAO frapperont violenment pour LIBERER LE TÉRRITOIRE OCCUPÉ aux mains de ces MALNÈES.
    Pour l´Algérie égorger les innocents Maliens,amputer les pieds et couper les mains des jeunes Maliens,violer en détruisant les virginités des jeunes filles Maliennes n´ont aucune CONSÉQUENCE,mais combattre des térroristes auront des CONSÉQUENCES GRAVES.
    Le Mali prendra cette conséquence grave pour en finir avec ces maudits térroristes á JAMAIS et le choix est á l´Algerie elle mème de choisir son CAMP.
    LE MALI A TOUT PRÉVU.

  6. 1FILSDUMALIBA

    Un pays dialogue quand il est en position de force. C’est par la force que vous etes imposes chez vous non. Eradiquons ces beastioles d’abord par la force des armes et ensuite les survivants se rendront d’eux memes.ces bandits sont de partout (la tete dirigeante est un algerien + des nigerians, nigeriens, mauritaniens, etc.. Seulement les 1/3 sont maliens d’origine. Mattons les tous. On a assez dialoguer pendant toutes ces annees. Enough is enough.

    • abane56

      http://www.maghrebemergent.info/images/audio/avion-cargo-algrie-mali-recadr.jpg
      vous devez cessez vos attaque contre votre seul soutient dans la région :mrgreen:

    • abane56

      Appui logistique à l’armée malienne : L’Algérie livre trois cargos d’armes
      Par Le Katois – Date: 07 Novembre 2012 74 réactions
      Taille de la police: Decrease font Enlarge font
      Appui logistique à l’armée malienne : L’Algérie livre trois cargos d’armes

      Ces armements qui ont été livrés le lundi dernier, 5 novembre 2012, seront d’un appui considérable pour la libération totale du nord du Mali par l’armée malienne.

      Pendant que la Cedeao maintient, toujours, son blocus sur les armes du Mali en Guinée, l’Algérie vient de doter l’armée malienne d’importantes armes pour la reconquête des régions nord du Mali sous occupation.

      C’est le lundi, 5 novembre 2012, à 7h, que le premier cargo a atterrit à l’aéroport de Bamako Senou. Ensuite, ce fut le tour des deux autres cargos. Selon nos informations, les livraisons se sont très bien déroulées.

      C’est lors de la récente visite de la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton en Algérie qui avait pressé le président algérien, Abdelaziz Bouteflika à soutenir une éventuelle action militaire africaine dans le nord du Mali pour chasser les islamistes.

      Selon des sources proches du dossier, l’Algérie voulait s’assurer de l’existence à Bamako d’une vraie hiérarchie militaire. Cette assurance a été confirmée par la partie américaine après deux tête-à-tête entre le Ministre de la Défense, Yamoussa Camara et l’ambassadeur des Etats Unis au Mali. Ce dernier a rassuré la partie américaine de doter le Mali de moyens adéquats leur permettant de faire face à la reconquête du nord.

      Mme Clinton avait déclaré à la presse, aux termes de son séjour, qu’elle a eu une discussion approfondie sur la situation dans la région et en particulier sur le Mali.

      Les armes du Mali sont toujours bloquées en Guinée depuis des mois, parce que les autorités guinéennes veulent des garanties des chefs d’Etats de la Cedeao, avant de les livrer. Une mission de l’armée malienne s’était rendue en début septembre en Guinée pour la levée du blocus sur nos armements.

      Ce geste du Gouvernement algérien témoigne de la ferme volonté

      de l’Algérie à aider le Mali pour le retour de la paix et le recouvrement totale de son intégrité territoriale.

      A noter que les armements offerts par l’Algérie à notre pays, sont similaires à ceux du Mali bloqués en Guinée. :twisted: :twisted:

      Mamadou DIALLO «Mass»

      Source: Le Katois

      :mrgreen: :lol: :lol:

  7. amine

    pour lire tout l’interview fallait cliquer sur la partie bleue de l’article qui vous renvoi vers la source ou il y a l’interview complet de ce ministre qui traite plusieurs questions avec un petite partie mali .. mais ca , rare sont ceux qui vérifie les sources avant de commenter … bref passons voici ce qu’a dit le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales sur la question mali ..

    …………………………

    Q : Avec le développement que connaît la situation dans la région ; l’intervention militaire qui se prépare au Mali, l’Algérie va connaître, malgré elle et quoi qu’elle fasse, de lourdes conséquences sur son propre territoire. Cette situation interpelle naturellement en premier lieu le ministère de la Défense qui semble s’y préparer. Elle concerne aussi votre département. Quel type d’impacts sur la population algérienne aux frontières et à l’intérieur du territoire une intervention militaire pourrait-elle engendrer ?

    réponse :
    La position de l’Algérie a souvent été réaffirmée par M. le Ministre des Affaires étrangères. L’Algérie ne souhaite pas l’intervention militaire. La priorité pour notre pays est de trouver une solution politique pour régler définitivement le problème de l’unité territoriale du Mali. Il faut que les Touareg du Nord renoncent à leurs idées de sécession. L’Algérie s’y emploie. Actuellement, il n’y a pas de pouvoir légal à Bamako. Une fois ce problème réglé, et à mon avis il le sera, éradiquer le terrorisme et les narcotrafiquants dans le Nord sera facile parce que ce sera l’autorité centrale malienne unifiée et les riverains qui pourront coordonner leurs efforts pour venir à bout des subversifs et des trafiquants. Evidemment, si les gens s’imaginent qu’il faut réinstaurer l’autorité centrale sur le Nord par la voie de la guerre, cela aura des conséquences très graves. Dans ce cas de figure, il sera très difficile de faire regagner le bercail par les gens du Nord. Et si cette guerre affecte directement ou indirectement les populations touareg du Nord, nous avons chez nous aussi des populations touareg qui ont des liens très forts avec ceux du Nord-Mali et, de ce fait, cela risque de compliquer les choses. C’est ce que l’Algérie tente d’empêcher en demandant à ce que l’on règle d’abord les problèmes politiques. Au plan de la sécurité, les arguments avancés consistant à dire que le Sahel va devenir un autre Afghanistan ne tiennent pas debout.

    ———————————
    Q : Pourtant, les perspectives d’Afghanisation du Sahel semblent tellement plausibles et tellement proches.

    reponse :
    Il y a combien de terroristes et de narcotrafiquants au Sahel ? Quel est leur nombre ? Ça ne dépasse pas 2 000 à 3 000. Ils sont forts maintenant parce qu’ils ont le pouvoir des armes sur une population désarmée du Nord. De plus, cette population connaît la famine et est privée de liberté.

    ——————————–
    Q :Et l’impact sur notre pays ?

    reponse :
    Le débordement éventuel de la guerre sur notre pays ne peut arriver. Nous avons des frontières bien contrôlées, bien maîtrisées. Le terrorisme n’entre pas chez nous par les frontières. Des moyens suffisants sont mis en place pour empêcher toute velléité de rentrer.

    ——————–
    Q : Et pourtant, il y a eu des tentatives d’incursion.

    R : Oui, des tentatives avortées.

  8. ELINO

    LES GENERAUX ALGERIENS LES ANCERDINES LES AQNI LES BLAISES SONT LES CREATIONS DE SATAN.QU IL AILLE BRULLER DANS L ENFER IN CHA ALLAH
    QUE DIEU PROTEGE LE MALI DE SES BETES FEROCES DE L ENFER.IN CHA ALLAH