Les Etats-Unis ont placé Hollande, Sarkozy et Chirac sur écoute

9
Présidents français espionnés: Hollande réunit un Conseil de défense
AFP/AFP/Archives – Montage de photos de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande

Ce mardi soir à 22h, Médiapart et Libération ont publié avec WikiLeaks une série de documents de la NSA prouvant que les dirigeants français ont fait l’objet entre 2004 et 2012 d’une surveillance constante et profonde.

Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande, de nombreux conseillers de l’Elysée et du gouvernement, ainsi que les standards des ministères de l’agriculture et des finances (oui, oui) auraient ainsi été écoutés.

Comme le remarque Libération, ces révélations, “sans être anecdotiques, ne sont pas à ranger dans la catégorie des scoops à faire tomber la République”. Rien de très croustillant à se mettre sous la dent dans le contenu même des écoutes : Chirac qui tente de placer son poulain à un poste des Nations-Unies ou François Hollande qui souhaite organiser, trois jours après son élection, une réunion secrète avec l’opposition allemande sur une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro…

Mais sur le principe même des interceptions, ces nouveaux documents apportent une preuve irréfutable à ce qui ne demeurait jusque là à l’état de fortes présomptions. Comme l’écrit Médiapart :

“Que les États-Unis écoutent les principaux dirigeants d’un pays allié comme la France relève pour certains du secret de polichinelle. L’information est désormais prouvée par des documents issus du cœur de l’appareil d’État américain.”

Le 24 octobre 2013, des révélations sur la mise sous surveillance de 35 leaders internationaux, dont Angela Markel, s’étaient invitées à la table des chefs d’Etats européens, alors réunis à Bruxelles.

Interrogé sur la mise sur écoute de ses propres communications, François Hollande avait alors répondu ne “pas d’éléments”, n’excluant pas néanmoins que cette surveillance ait pu viser ses prédécesseurs. Et profitant, au passage, pour ajouter que malgré ces révélations, il ne procédait «pas par le morse» :

«J’utilise encore un téléphone! Heureusement! <…> Ce n’est pas parce qu’il y a des interceptions qu’il faudrait revenir à d’autres modes de (…)</…>

Lire la suite sur rue89.com

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. IL FAUT QUE LA MALI FASSE PAREIL ET INSTALLE DES ANTENNES A SON

    AMBASSADE APRES DEMENAGEMENT PRES DE L ELYSEE !

    Des responsables français, dont les trois derniers présidents, espionnés par les services de renseignements américains entre 2006 et 2012 : les révélations publiées par Mediapart et Libération, mardi 23 juin, en collaboration avec WikiLeaks, ont provoqué la colère de la France. Mais que révèlent les documents sur les moyens utilisés par la NSA (l’Agence de sécurité américaine) pour procéder à ces écoutes ?

    Cibler des “sélecteurs”, dont le portable de Sarkozy

    Les documents révélés par WikiLeaks sur l’espionnage de la France sont, pour l’essentiel, des notes rendant compte du contenu des écoutes, contrairement, par exemple, aux documents techniques révélés par Edward Snowden, qui décrivaient les méthodes de la NSA. Mais un document permet d’en savoir plus sur les moyens employés par l’agence. Cet extrait d’une base de données liste des “sélecteurs”, c’est-à-dire, explique Libération, des numéros de téléphones attribués à des personnalités et qui peuvent être ciblés par des écoutes.

    On y trouve ainsi les numéros de portable de Nicolas Sarkozy, seul président français mentionné, de ses secrétaires d’Etat de l’époque, Jean-Pierre Jouyet et Pierre Lellouche, mais aussi de cibles moins évidentes, comme Claude Guéant, alors qu’il était secrétaire général de l’Elysée, ou un conseiller diplomatique des présidents Chirac et Sarkozy, Jean-David Levitte. Le document n’est qu’un extrait de cette base de données, qui n’est probablement pas exhaustif, et daterait de 2010, selon Libération. On n’y trouve pas de numéros attribués à Jacques Chirac ou à François Hollande, mais la précision des comptes-rendus les concernant suggère que la NSA a eu “un accès de première main à leurs échanges”, estime Le Monde.

    Le journal avance également que les responsables politiques français sont d’autant plus vulnérables à ces écoutes que beaucoup rechigneraient à utiliser les téléphones cryptés fournis par l’Etat, moins faciles d’utilisation que des smartphones.

    Installer une station d’écoutes sur le toit de l’ambassade américaine à Paris ?

    L’ambassade américaine à Paris est “surmontée d’une station d’espionnage des télécommunications du Special Collection Service (SCS), une unité commune à la NSA et à la CIA”, d’où la NSA aurait mené ces écoutes, affirme Libération. Le SCS avait déjà été mis en cause, fin 2013, dans l’affaire des écoutes d’Angela Merkel, explique Le Monde. Le quotidien allemand Der Spiegel avait alors révélé que la NSA captait les communications depuis un abri situé sur le toit de l’ambassade à Berlin, et disposait de 80 antennes similaires dans le monde. Dont une à Paris.

    Un blogueur spécialisé dans le renseignement s’était justement intéressé, en 2013, à des travaux effectués entre 2004 et 2005 pour installer un abri sur le toit de l’ambassade américaine à Paris. Une construction qui semble correspondre à ce qui est décrit dans les documents publiés par Der Spiegel : des abris faits de panneaux qui laissent passer les signaux électromagnétiques, et peints en trompe-l’œil pour ressembler au reste du bâtiment. Le tout place de la Concorde, à quelques centaines de mètres de cibles de choix : l’Elysée, les ministères de l’Intérieur, de la Justice, des Affaires étrangères et de la Défense, l’Assemblée nationale, ainsi que plusieurs autres ambassades.

  2. Les Etats unis sont le premiers pays voyou du monde, en raison de leur moyen économique et technique ils font pression même sur l’Europe. On espère que la Chine bientôt puisse les contre carré, car ça ne peux plus continuer !

  3. Comme COCO je rigole ,je me marre ,j’en pisse dans mon froc de rire , parce que si vous saviez depuis combien de siècles ou de décennies vos rois nègres sont espionnées , avant les “grandes oreilles” c’était des mouchards de l’entourage de vos dirigeants qui pour une poignée de dollars les trahissaient sans complexes 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  4. Aucun gouvernement ne peut fonctionner correctement sans des reseignements credibles!!! Il n’est un secret pour personne que les gouvernements font tout pour savoir exactement ce que leurs amis et leurs adversaires pensent!!! Je ne dirai rien a’ propos du cas evoque’ ici mais j’ajouterai rapidement que tout ce qui est dit au telephone ou ecrit dans un website, est connu car nous avons affaire a’ des milieu ouverts!!! Ceux qui pensent qu’on ne peut pas les ecouter et/ou qu’ils sont anonymes sur le net, se trompent lourdement!!!
    En Afrique, on ne te met pas sur ecoute!!!! ON FABRIQUE DES FAUSSES INFORMATIONS POUR TE CREER DES PROBLEMES!!!!! Des ministres travaillent contre leurs propres pays!!!!!!!! Des presidents africains sont utilise’s comme des… ESPIONS CONTRE D’AUTRES PRESIDENTS AFRICAINS!!!!!!!!!!!!!!!!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • 😆 😆 😆 , tout a fait le general, tout a fait. Et tant mieux si ces imperialistes se guêttent les vrais de vrais requins, crocodiles, rapaces loups et vampires de ce monde. En plus Qui crois Qui dans ce monde d’aujourd’hui ❓ . Heinnnn.:wink: .

  5. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    COCO ………Qui rigole !

    • SUN TZU :

      “”””« Un prince avisé et un brillant capitaine sortent toujours victorieux de leurs campagnes et se couvrent d’une gloire qui éclipse leurs rivaux grâce à leur capacité de prévision. Or la prévision ne vient ni des esprits ni des dieux ; elle n’est pas tirée de l’analogie avec le passé pas plus qu’elle n’est le fruit des conjectures. Elle provient uniquement des renseignements obtenus auprès de ceux qui connaissent la situation de l’adversaire. » (chapitre 13)”””””

      Il rigole COCO ……….
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.