Libye: mais où est passé Saïf al-Islam Kadhafi?

1
Libye: mais où est passé Saïf al-Islam Kadhafi?
Saïf al-Islam, fils de Mouammar Khadafi. © Reuters

Quarante jours à sa libération officielle, le 9 juin dernier, et après quelques mois en liberté surveillée à Zintan, dans l’ouest de la Libye, Saïf al-Islam Kadhafi n’est toujours pas réapparu et ne donne pas de nouvelle. Son discours qu’il devait faire lors de la fête de fin de ramadan est ajourné à une date inconnue, et les informations sur le lieu où il se trouve restent dans le cadre des spéculations. Saïf al-Islam attend un jour meilleur pour réapparaître.

Véritable détenteur des secrets de son père Mouammar Khadafi, qui en dérangent plus d’un, Saïf al-Islam, craignant pour sa sécurité, n’est plus réapparu depuis sa libération officielle. Un fait qui a alimenté les spéculations sur le lieu où il peut se trouver. Les informations ont tout d’abord fait état de son départ à Bayda, dans l’est libyen. Cette ville est celle des oncles maternels de Saïf al-Islam. Sa mère Safia y a récemment construit une villa. Cependant, d’autres informations excluent cette possibilité, car à Bayda, Saïf al-Islam n’y sera pas en sécurité.

Puis les spéculations ont porté sur le Sud, Saïf al-Islam serait dans l’oasis d’Oubari, chez le Touareg. Un indice : l’aéroport de la ville a rouvert pratiquement au moment de sa libération. Ses sympathisants brouillent les pistes en diffusant d’anciennes vidéos de Saïf al-Islam, faisant croire que ces vidéos sont récentes. Une vidéo le montre justement à Oubari, mais cela remonte à avant 2011.

Malgré les divisons qui touchent les brigades de Zintan, qui sont pour une partie avec le maréchal Khalifa Haftar pour une autre avec les islamistes, certains préfèrent croire que Saïf al-Islam est toujours dans la ville. Depuis un mois, à deux reprises, des vidéos le montrant ont été diffusées. Ces vidéos n’étaient pas datées, mais laissaient penser qu’elles étaient actuelles. Elles ont été partagées par des milliers d’internautes.

Vers un retour en politique ?

Quoi qu’il en soit, Saïf al-Islam essaie d’exister. Deux tentatives pour lancer une chaîne de télévision, menées par ses amis au Caire et à Tunis, ont échoué après l’intervention des autorités de deux pays. Finalement, la chaîne « La Libyenne » doit être lancée à partir de la Libye, mais à ce jour, on attend toujours le discours qui devait accompagner sa mise en ondes.

Même les avocats de Saïf al-Islam ignorent où il se trouve. Très peu de personnes sont réellement en contact direct avec lui. Cependant, Saïf al-Islam espère réintégrer le paysage politique libyen. Il entretient en effet des relations fortes avec les tribus du Sud et du Centre, mais aussi de l’Ouest. Il jouit aussi d’une grande popularité en Libye, surtout après l’échec de la révolution et la mainmise des islamistes sur l’Etat libyen.

Il semble vouloir lancer une initiative politique. Il pourrait être partie prenante lors des élections générales prévues l’année prochaine même si d’énormes obstacles lui barrent le chemin pour le moment.

 Par Houda Ibrahim rfi.fr Publié le 19-07-2017 
PARTAGER

1 commentaire

  1. la cpi statue sur une liberte provisoire pour Gbagbo je pense il faut le faire .Qt a SAIF il doit passer par la meme chose et apres beneficie de cette liberte .L’homme est un animal social il ne peut pas etre comme un robinson crusoe.
    On a tue ton pere ,tu as tue le pere de l’autre violence appel a la violence a un cycle fatal.
    Qu’elle est cette liberte qui perise qt la force cesse ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here