Ce que l’on sait pour l’instant sur le terroriste de Londres

0
Londres

Au lendemain de l’attaque de Westminster, Ă  Londres, c’est toujours le flou absolu autour de l’assaillant. Selon les dernières nouvelles, Scotland Yard connaĂ®t son identitĂ© mais a demandĂ© aux mĂ©dias de ne pas divulguer l’information, sans doute pour ne pas court-circuiter l’enquĂŞte. Pour l’instant, la presse britannique respecte scrupuleusement le black-out.

Ce qui est confirmĂ© en revanche, c’est que la piste du terrorisme islamiste est privilĂ©giĂ©e par les enquĂŞteurs. Les perquisitions et les 7 arrestations Ă  Birmingham, ville rĂ©putĂ©e pour ĂŞtre un haut lieu de l’islamisme en Angleterre et fief de Mohamed Abrini, en sont d’ailleurs la preuve.

Le modus operandi du terroriste, une attaque Ă  la voiture-bĂ©lier, comme on a pu le voir Ă  Nice ou Ă  Berlin, semble porter la signature de l’Etat islamique, mĂŞme si le groupe terroriste n’a pas (encore) revendiquĂ© l’attentat.

Abu Izzadeen?
Hier/mercredi, plusieurs mĂ©dias britanniques ont dĂ©voilĂ© l’identitĂ© de l’assaillant, avant de se rĂ©tracter.

Selon Channel 4 News, il s’agissait de Trevor Brooks, alias Abu Izzadeen, un prĂ©dicateur islamiste bien connu des mĂ©dias. Cet homme d’origine jamaĂŻcaine, 45 ans, autrefois Ă©lectricien, a Ă©tĂ© emprisonnĂ© en 2008 pour financement du terrorisme. Il a ouvertement dĂ©clarĂ© qu’il voulait mourir comme kamikaze. Ancien chrĂ©tien converti Ă  l’islam Ă  l’aube de ses 18 ans, il avait dĂ©frayĂ© la chronique en septembre 2006 en interrompant une intervention publique du ministre de l’IntĂ©rieur John Reid (voir vidĂ©o ci-dessous), qu’il avait traitĂ© d'”ennemi de l’islam” et de “tyran”.

 La chaĂ®ne britannique disait en avoir eu la confirmation “de source officielle”. Peu de temps après, le scoop a Ă©tĂ© dĂ©menti puisque le suspect serait actuellement… en prison, ce qui aurait Ă©tĂ© corroborĂ© par des sources proches des services de renseignement britanniques et du Ministère de la Justice.

Simon Israel, journaliste pour la chaĂ®ne Channel 4, a fait son mea culpa sur Twitter, reconnaissant son erreur. “Je me suis trompĂ©. Abu Izzadeen est en prison”.

A l’heure d’Ă©crire ces lignes, l’identitĂ© de l’assaillant n’a toujours pas Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©e par la police britannique, ce qui engendre Ă©videmment les spĂ©culations. Notamment en raison de la ressemblance frappante entre l’assaillant couchĂ© au sol, dont la photo fait la Une des mĂ©dias du monde entier, et les photos diffusĂ©es dans la presse du sulfureux prĂ©dicateur. L’âge de l’assaillant (45 ans) correspond Ă©galement Ă  la description faite par des tĂ©moins. Par ailleurs, la police n’a pas dĂ©menti officiellement qu’il ne s’agissait pas d’Abu Izzaddeen, et du coup, entretient un certain flou.

 

Par 7sur7.be

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here