Mali : Ouattara sollicite le soutien de l’ONU pour libérer le nord Mali le plus rapidement possible

3 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Romano Prodi et Alassane Ouattara ici ce mardi au palais présidentiel d’Abidjan

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a déclaré ce mardi au représentant spécial du secrétaire général des nations unies pour le Sahel, le premier ministre Romano Prodi que la volonté des membres de la CEDEAO est de libérer le nord Mali le plutôt possible. 

Pour atteindre cet objectif, le président de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) compte sur le soutien de Romano Prodi.

« Nous comptons sur vous. Les menaces sont grandes non seulement pour le nord Mali mais pour toute l’Afrique de l’Ouest et à cet égard nous souhaitons que grâce à son influence et à son implication nous puissions obtenir la résolution des nations unis vers la fin de cette semaine, car nos chefs d’Etat-major de la CEDEAO étaient présents à Abidjan vendredi et samedi derniers, ils ont élaboré un plan d’intervention bien sur qui sera fait approuvé par l’ensemble de la communauté internationale, » a ajouté le président ivoirien. La libération du nord Mali s’impose selon Alassane Ouattara vue la souffrance des maliens.

« Ils font l’objet de violation très grave des droits de l’homme. C’est une région qui s’appauvrit de jour en jour, » a dénoncé Alassane Ouattara.
Avant cet entretien avec le représentant spécial du secrétaire général des nations unies dans le Sahel, le président ivoirien avait eu une rencontre avec celui de la Côte d’Ivoire, Bert Koenders.

Au sortir d’un entretien d’environ une heure, le patron de l’ONUCI a confié à la presse qu’il a rencontré Ouattara pour lui faire le point des activités de l’ONUCI à la veille de cette fin d’année. « Nous avons parlé des avancées dans le pays et ce qui s’est passé à Paris. Nous avons parlé du volet sur l’intérêt des discutions dans le conseil de sécurité. Le renforcement de la restructuration du secteur de sécurité et du désarmement, » a-t-il précisé. Le renforcement de la restructuration du secteur de sécurité et le désarmement étaient également au centre des débats, a insisté Bert Koenders. Sur le plan politique le patron de l’ONUCI affirme que la situation s’améliore en Côte d’Ivoire.

« Nous avons parlé de l’intérêt que les ivoiriens ont à décrisper la situation politique afin que tous les acteurs politiques se retrouvent ensemble. Il y a des initiatives à l’extérieur du pays ainsi qu’à l’intérieur du pays qui avancent. Il est important qu’elles soient renforcées l’année prochaine, » a-t-il estimé, invitant au passage, le président ivoirien à prévenir les violations des droits de l’homme dans son pays.

Reste à savoir, compte tenu de la non évolution de la situation au Mali, si cette nouvelle annonce politique aura l’effet des multiples autres…

Wassimagnon  /  Cote d’Ivoire – Abidjan le 18 décembre 2012 © koaci.com

 

3 Réactions à Mali : Ouattara sollicite le soutien de l’ONU pour libérer le nord Mali le plus rapidement possible

  1. Kadi

    Vive la Côte-d’Ivoire!

  2. maiga issa

    merci mr OUATTARA de faire bloc autour du mali