Maroc-Sénégal : Consécration des liens de fraternité

1

Depuis dimanche 6 novembre, date historique pour les Marocains et tous les Africains, le Roi Mohammed VI séjourne au Sénégal. Faut-il rappeler en 2001, date du premier déplacement de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en terre sénégalaise, la visite royale avait donné une forte impulsion et un réel contenu aux relations de coopération dans les domaines prioritaires de développement entre les deux pays, tels l’agriculture, la pêche, l’éducation, la formation, la santé, la gestion de l’eau, l’irrigation, les télécommunications, l’aménagement urbain, le transport aérien et les infrastructures de base.

Depuis lors, six autres visites royales ont eu pour destination le Sénégal en 2004, 2005, 2006, 2008, 2013 et 2015, ce qui reflète, si besoin en est, la haute volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI d’aller de l’avant sur la route de la consécration de la fraternité maroco-sénégalaise et de symboliser la nouvelle dynamique fondant la politique africaine du Royaume basée tous azimuts sur l’échafaudage de partenariat sud-sud.

Aujourd’hui, Dakar et tout le Sénégal se remémorent encore les grands moments de la dernière visite d’amitié et de travail, effectuée par le Souverain en mai 2015 et qui a constitué un nouveau maillon dans le partenariat stratégique singulier qu’ont choisi les deux pays pour intensifier et renforcer leur relation dans de nombreux secteurs dans le cadre d’une approche de développement durable et de coopération gagnant-gagnant.

‘’Les deux Chefs d’Etat, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Macky Sall se sont félicités du partenariat stratégique singulier qui unit le Maroc et le Sénégal, de la densité de la relation et son caractère pionnier dans de nombreux secteurs, qui en font un modèle de coopération en Afrique’’, lit-on dans le communiqué publié au terme de la visite royale.

A l’instar des précédents séjours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en terre sénégalaise, la dernière visite royale a été l’occasion de renforcer et d’élargir le cadre juridique régissant les relations entre les deux pays.

Un total de 28 accords de coopération couvrant des domaines stratégiques de la vie économique et sociale ont été signés au cours de cette visite marquée également par la mise en place du Groupe d’Impulsion Economique, comme un nouveau mécanisme de coopération pour assurer notamment le suivi et le raffermissement du partenariat économique entre le Maroc et le Sénégal.

Notons que dans la perspective de faire de la coopération économique un outil de développement durable au profit des partenaires du continent et de l’Afrique de l’Ouest en particulier, le Maroc a toujours pris en compte la dimension humaine.

Nombreuses sont les visites effectuées par le Souverain au pays de la Téranga, depuis la toute première tournée officielle de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans ce pays et dans la région en 2001, ayant permis d’imprimer une nouvelle dimension aux relations bilatérales, notamment économiques.

Ce partenariat qui touche divers secteurs stratégiques, de l’agriculture, la formation, les transports et l’énergie en passant par l’habitat, l’industrie pharmaceutique et les nouvelles technologies, renseigne sur le choix judicieux des produits destinés en premier à convenir aux besoins des usagers.

En 2004, les produits les plus importés par le Maroc à partir du Sénégal étaient les conserves de poisson (30,41 millions DHS), le coton (27,46 millions DHS) et d’autres produits d’arboriculture (9,17 millions).

Et les produits les plus exportés vers le Sénégal sont des produits azoliers et les engrais pour un montant d’environ 180,4 millions DHS, les articles en papier ou en carton (105,48 millions) et d’autres produits.

C’est dan ce sens que la promotion du développement humain a été placée au cœur de cette visite historique au cours de laquelle plusieurs projets de développement humain réalisés au Sénégal avec le concours du Maroc ont été inaugurés et lancés par le Souverain.

Ainsi, la symbiose qui marque les relations Maroc-Sénégal est le fruit d’une longue tradition de fraternité et d’amitié ancrée dans l’histoire.

C’est dans ce sillage que dès le début du différend artificiel autour du Sahara marocain, le Sénégal a adopté une position constante favorable au droit du Maroc à parachever son intégrité territoriale. Ce soutien constant, inébranlable et indéfectible à la marocanité du Sahara a, par ailleurs, été réitéré dans le communiqué conjoint publié à l’issue de la visite royale de mai 2015.

Aujourd’hui, le Sénégal figure parmi les premiers pays soutenant le retour naturel du Royaume du Maroc au sein de la famille institutionnelle africaine et la suspension de la RASD des activités de l’UA et de tous ses organes.

Il convient de rappeler ici que la dernière visite du Souverain au Sénégal, en mai 2015, a été couronnée par la signature d’un total de 28 accords dans différents domaines de coopération entre les deux pays frères.

B KONE 

Le Malien

PARTAGER

1 commentaire

  1. EN AFRIQUE ON PEUT MEME PAS ECHANGER CAR NOS MONNAIES NE SONT ECHANGEABLE.L’afrique francophone devait avoir sa souverainite monaitaire enfin de pouvoir commercer avec le nord.Seule la cooperation sud sud pourait sauver les pays.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here