Massacre à Orlando : les SMS glaçants envoyés par une victime à sa mère

3
Massacre à Orlando : les SMS glaçants envoyés par une victime à sa mère
Les derniers SMS envoyés par Eddie Justice à sa mère, le soir de la fusillade à Orlando © Capture d'écran Youtube/ Associated Press

“Maman, je t’aime. Je vais mourir.” Coincée dans les toilettes de la boîte de nuit attaquée à Orlando, une victime a prévenu sa mère de la fusillade en cours.

Le chaos a duré près de 3 heures et a emporté la vie d’une cinquantaine de personnes. Quelques minutes après le début de l’attaque du Pulse dimanche, Eddie Justice s’est retrouvé pris au piège dans les toilettes de la boîte gay d’Orlando. Là, il y a rédigé plusieurs SMS destinés sa mère pendant qu’Omar Mateen continuait son carnage et le retenait en otage.

Quinze heures après ces échanges, Mina Justice n’avait toujours eu aucune nouvelle de son fils, Eddie, comptable âgé de 30 ans. Elle a rapporté à l’agence américaine Associated Press le contenu des SMS. Retranscrit par le site d’information Slate, l’échange a commencé à 2 h 6, quatre minutes après le début de l’attaque, et a duré pendant 45 minutes :

Eddie : « Maman, je t’aime » (à 2 h 6 du matin)

Eddie : « Dans le club, ça tire »

Mina : « Tu vas bien ? »

Eddie : « Pris au piège dans les toilettes (2 h 7)

Mina : « Quelle boîte ? »

Eddie : « Pulse. En ville. Appelle police. »

Eddie : « Je vais mourir. » (2 h 8)

Mina : « Je les appelle »

Mina : « Tu y es toujours ? »

Mina : « Réponds à ton satané téléphone »

Mina : « Appelle-moi »

Eddie : « Appelle-les, maman » (2 h 39)

Eddie : « Maintenant »

Mina : « Est-ce qu’il y a des blessés ? »

Eddie : « Oui. Beaucoup » (2 h 42)

Mina : « T’es avec la police ? »

Mina : « Envoie-moi un SMS »

Eddie : « Non » (2 h 46)

Eddie : « Je suis toujours dans les toilettes. Il nous retient. Ils doivent venir nous chercher »

Mina : « La police est là. Dis-moi quand tu les vois » (2 h 49)

Eddie : « Dépêchez-vous » (2 h 49)

Eddie : « Il est dans les toilettes avec nous » (2 h 50)

Eddie : « Ceux des femmes » (2 h 50)

Mina : « Est-ce que l’homme est avec vous ? »

Eddie : « C’est un terroriste »

Eddie : « Oui » (2 h 51)

Mina : « T’es blessé ? »

Mina : « Restes-y. Il n’aime pas les gays » (2 h 52)

Mina : « Appelle-moi, s’il te plaît » (2 h 53)

Mina : « Je t’aime » (2 h 54)

Mina : « Ne fais rien »

Mina : « Reste à terre »

Mina : « Mon bébé, réponds-moi »

Tôt lundi matin, la ville d’Orlando a confirmé le décès d’Eddie Justice, neuvième victime à être formellement identifiée depuis dimanche.
Dans un bulletin diffusé sur sa radio officielle, le groupe djihadiste État islamique a revendiqué l’attaque commise par le « soldat du califat » Omar Mateen ayant fait au moins 50 morts et 53 blessés, selon un dernier bilan. Lundi soir, la tour Eiffel sera illuminée aux couleurs du drapeau gay en solidarité avec les victimes de la fusillade d’Orlando.

Publié le 13/06/2016 à 15:31 | Le Point.fr

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. ABSOLUMENT TRISTE!!!!!!
    SOYONS TOLERANTS ET ENSEIGNONS LA TOLERANCE ET LE RESPECT A’ NOS ENFANTS!!!!!
    RESPECTONS LES ORIENTATIONS SEXUELLES DES UNS ET DES AUTRES!!!!!

    • Si t’es gay fais-le nous savoir. C’est contre nature! Ils ont interdit le mariage polygamique même aux femmes qui le veulent. Nous avons accepté en partie. Qu’ils acceptent de laisser les choses contre-nature aussi. Et s’ils optent pour cela quand même, qu’ils ne l’imposent pas aux autres.
      Personne ne saurait se réjouir de la mort tragique de son prochain même si ceux-ci sont pires que des animaux. Ces derniers, dépourvus de raison, ne se laissent pas faire quand un autre mâle essai l’homosexualité. Que dire des soi disant doués d’intelligence et de surcroit “CIVILISES” lorsqu’ils tombent plus bas que les animaux???
      C’est toutefois une affaire entre gens qui s’adonnent à satisfaire leurs instincts les plus vils. Que le meilleur gagne!

Comments are closed.