Michelle Obama au Maroc

1
Michelle Obama au Maroc
La première dame des Etats-Unis à son arrivée au Maroc

La Première Dame des Etats-Unis, accompagnée de ses deux filles, est arrivé lundi 27 juin dernier à Marrakech pour une visite de quelques jours. Cette visite de Mme Michèle Obama s’inscrit dans le cadre de l’initiative américaine ‘’Let Girl Learn’’ (Laissons les filles apprendre). Elle a été lancée en 2015 et est portée par la Première Dame des Etats-Unis.

 

La Première Dame des Etats-Unis, Mme Michelle Obama, accompagnée de ses deux filles, Malia et Sasha, est arrivée lundi dernier à Marrakech, au Maroc à une grande rencontre internationale. Elle a été accueillie par SAR la Princesse Lalla Salma entourée de plusieurs hautes personnalités du Royaume.

Cette visite de la Première Dame des Etats-Unis rentre dans le cadre de l’initiative américaine ‘’Let Girl Learn’’ (Laissons les filles apprendre) lancée en 2015 et portée par elle-même. Au cours de son séjour, elle a participé, mardi dernier à Marrakech, à un échange avec des adolescents sur la question de l’éducation et de la scolarité des jeunes filles.

Lors de cette rencontre, Mme Michelle Obama a été rejointe par la célèbre actrice américaine Meryl Streep, également très active pour l’accès à l’éducation des jeunes, et l’actrice indienne Freida Pinto, militante aussi pour le droit des filles à l’éducation dans le monde.

Au cours de cette rencontre, les participants se sont penchés sur les facteurs qui freinent les filles de la région de poursuivre une éducation de qualité. La visite de Michelle a mis également en évidence les engagements pris par le gouvernement des Etats-Unis à travers le Millenium Challenge Corporation (MCC) et l’agence américaine pour le développement international (USAID) en partenariat avec le Royaume du Maroc afin d’aider les adolescentes au Maroc à poursuivre leurs études et à ne pas quitter les bancs de l’école, selon la Maison Blanche.

L’initiative ‘’Let Girls Learn’’ capitalise et fédère les efforts et programmes de plusieurs départements, agences et organisme gouvernementaux américains, notamment l’USAID, le MCC, le Corps de la Paix et le Département d’Etat, pour dépasser les obstacles et les défis entravant la scolarité des jeunes filles dans le monde.

Lancée en mars 2015 par le Président et la Première Dame des Etats-Unis, cette initiative part d’un constat pour le moins alarmant, à savoir qu’aujourd’hui 62 millions de filles à travers le monde (dont la majorité est adolescente), n’ont pas accès à la scolarité.

 

Le MCC investit à hauteur de 100 millions dollars US

Au cours de cette rencontre, le Millenium Challenge Corporation (MCC) a annoncé mardi dernier à Marrakech, la mise à la disposition de l’initiative d’une enveloppe financière de millions dollars US pour soutenir l’éducation des jeunes filles et au lancement d’un nouveau modèle d’enseignement secondaire, en partenariat avec le Royaume marocain. Un investissement dont va bénéficier quelques 100.000 élèves, dont 50.000 jeunes filles à travers les activités et programmes répondant spécifiquement aux besoins d’apprentissage de ces adolescentes. Cet investissement s’inscrit dans le cadre du deuxième compact signé avec le gouvernement marocain en 2015 pour un montant global de 450 millions de dollars US.

Aux dires de Kyeh kim, vice-présidente du MCC, ce nouveau modèle est de nature à promouvoir la croissance économique et réduire la pauvreté, et ce en apportant aux jeunes filles et aux jeunes hommes ciblés les compétences et le savoir-faire nécessaires pour accéder au marché de l’emploi. Elle s’est dit également confiante que le gouvernement marocain veillera à ce que les réformes engagées dans le secteur de l’éducation permettront de remédier aux problématiques de ce secteur dans leur diversité.

L’initiative ‘’Let Girl Learn’’ fait du partenariat public-privé son fer de lance pour la réalisation de ses objectifs, notamment en termes de financements. Une pléiade de grandes organisations et entreprises américaines et mondiales se sont ainsi engagées à soutenir cette noble entreprise. Cependant, la force du programme réside surtout dans l’approche qu’il adopte, en l’occurrence encourager et soutenir des solutions initiées au niveau local. L’objectif étant de réduire les entraves qui empêchent les filles adolescentes d’accéder à une éducation de qualité.

Mme Michelle qui a participé à cette rencontre au cours de laquelle elle a eu  une conversation avec des jeunes filles marocaines sur la question de scolarité, est une Première Dame socialement très engagée pour l’éducation des jeunes filles à travers le monde. Un engagement qui s’illustre parfaitement à travers son soutien appuyé à l’initiative ‘’Let Girl Learn’’ visant à garantir aux jeunes filles dans le monde une éducation de qualité à même de leur permettre de réaliser leurs aspirations en vue d’atteindre leur potentiel. En témoignent aussi ces différentes visites effectuées au Liberia, au Maroc et en Espagne pour engager directement les jeunes adolescentes et enclencher un débat sur les défis auxquels font face de nombreuses filles de la région pour recevoir une scolarisation des jeunes filles.

Ces jeunes filles qui recevront une éducation aujourd’hui seront les leaders et les activistes de demain, et peut être aussi les stars de l’avenir, souhaite-t-elle.

B. KONE

Source : Le Malien

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.