Mohamed VI et Idriss Déby : Contact utile

0

En marge de la tournée africaine qu’il effectue, le Chef de l’Etat du Maroc, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, s’est entretenu au téléphone avec son homologue du Tchad, M. Idriis Déby Itno, le lundi dernier. Selon la presse internationale, il aurait été question de leurs liens de coopération bilatérale. Actualité oblige, le retour annoncé du Maroc dans la famille africaine se serait invité dans les échanges.

Mohamed VI aurait ainsi demandé au Chef d’Etat tchadien, Président en exercice de l’Union Africaine, d’intervenir auprès de la présidente de la Commission, Mme Zuma Dlamini NKozazana, pour diligenter le dispathing de la requête marocaine à l’ensemble des Etats membres.

De bonnes sources, l’on indique que Déby Utno aurait pris bonne note du mesage royal. D’où sa réaction positive. Rappelons que cette requête marocaine date du 22 septembre dernier. Malgré le fait que beaucoup d’Etats africains tournent le dos à la fantomatique république arabe sahraouie démocratique et encouragent le Maroc dans ses efforts à l’endroit de l’Union, d’aucuins s’evertuent toujours à saper le processus. En témoigne le retard pris par la président de la Commission dans le travail qu’elle aurait du faire depuis fort longtemps. Car, dans la pratique et conformément à l’Acte constitutif de l’Union Africaine, un tel travail devrait être exécuté  avec promptitude. En tout cas, face à ses multiples défis, l’Afrique ne saurait encore trainer. Au président Déby de booster.

B.Koné

Le Président tanzanien salue le leadership de Sa Majesté le Roi pour la promotion de la paix, de la stabilité et du développement en Afrique

Le Président tanzanien, John Pombe Joseph Magufuli, a salué le laederdship de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour la promotion de la paix, de la stabilité et du développement en Afrique, soulignant que la coopération Sud-Sud prônée par le Souverain est au cœur de la coopération du développement du continent. ‘’Le Président Magufuli a salué le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et rendu hommage à son rôle dans la promotion de la paix, de la stabilité et du développement en Afrique. Il a reconnu que cette coopération Sud-Sud est basée sur le prgamatisme, l’efficacité et le partenariat publi-privé – est au cœur de la coopération au développement en Afrique’’, affirme le communiqué conjoint publié à l’issue de la visite officielle effectuée par SM le Roi en République unie de Tanzanie du 23 au 25 octobre. Le Chef de l’Etat tanzanien a également rendu hommage au rôle pionnier du Maroc en matière de promotion de la croissance économique et de développement durable au sein de diverses instance internationales, se félicitant de la décision du Maroc d’accueillir la COP 22, qui se tiendra du 07 au 18 novembre 2016 à Marrakech. Au cours de son séjour en Tanzanie, dans le cadre d’une tournée qui a également mené le Souverain au Rwanda, SM le Roi mohammed VI a donné le coup d’envoi des travaux de construction d’une nouvelle mosquée à Dar-es-Salam et présidé, avec le Président Magufuli, la cérémonie de signature de plusieurs conventions et accords bilatéraux.

Ces conventions portent sur la coopération économique, scientifique et culturelle, l’établissement d’un mécanisme de consultations politiques, le domaine des hydrocarbures,é nergies, mines et géogologie, le transport aérien, l’agriculture, les pêches maritimes, les engrais, les énergies renouvelables, le tourisme, l’établissement et le développement de l’assurance de culture en Tanzanie, la promotion de Clusters Industriel et Logistique, le développement de corridors logistiques entre les ports et les clusters industriels en Tanzanie.

Ces accords et conventions portent également sur le partenariat entre les Patronats des deux pays, la santé, le secteur des banques, la promotion et le financement des échanges commerciaux et de l’inverstissement en Afrique, l’assurance, ainsi que la création d’une unité de valorisation et de condtionnement de thé haut de gamme.

 

Décès de Mouhcine Fikri :

Huit personnes placées en détention préventive

Le juge d’instruction près la Cour d’appel d’AlHoceima a ordonné le placement de huit personnes en détention préventive dans le cadre de l’enquête menée sur les circonstance du décès de Mouhcine Fikri, annonce, mardi le Procureur général du Roi près cette juridiction.

‘’Suite au communiqué publié tôt mardi, relatif à la demande d’ouverture d’une enquête à l’encontre de 11 personnes dans le cadre de l’enquête menée par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) sur les circonstance du décès de Mouhcine Fikri, le juge d’instruction près la cour d’appel d’AlHoceima a ordonné le placement de huit personnes en détention préventive’’, précise le Procureur général du Roi dans un communiqué.

Il s’agit de deux agents d’autorité, du délégué de la pêche maritime, d’un chef de service à la délégation de la pêche maritime, du médecin chef du service de la médecine vétérinaire et de trois employés de la société de nettoyage, indique le communiqué, ajoutant que le juge d’instruction a décidé de ‘’poursuivre l’enquête avec les trois autres individus en état de liberté’’.

B KONE

 

 

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here