Nouvelle preuve de vie des quatre otages français enlevés au Niger

7

Un site d’informations mauritanien a publié, samedi, une vidéo des quatre Français retenus au Niger par Aqmi depuis 2010. Les otages demandent à leurs proches et aux autorités françaises de privilégier la négociation pour leur libération.

 – Un site mauritanien d’informations en ligne, Sahara Medias, a publié une vidéo montrant séparément quatre des six otages français détenus dans le Sahel par Al-Qaïda, tournée le 29 août selon un des otages, qui appellent tous à négocier pour leur libération.

“Nous sommes le mercredi 29 août 2012. Cela va faire bientôt deux ans que nous sommes ici”, déclare un des Français dans cette vidéo mise en ligne vendredi et visionnée samedi par l’AFP.

Il a été identifié à l’AFP par un responsable de Sahara Medias comme Daniel Larribe, et les trois autres comme Pierre Legrand, Marc Féret et Thierry Dole. En France, René Robert, grand-père de l’otage Pierre Legrand, a affirmé à l’AFP qu’il avait reconnu sur la vidéo son petit-fils. Il a également précisé que les autres familles d’otages avaient reconnu leurs proches.

Tous quatre avaient été enlevés le 16 septembre 2010 à Arlit, dans le nord du Niger, et sont, depuis, aux mains d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Trois autres personnes kidnappées en même temps qu’eux ont été libérées entre-temps.

Sur la vidéo, aucun des hommes de se présente nommément, mais ils citent des membres de leurs familles et appellent leurs proches, leurs employeurs et les autorités françaises à privilégier la négociation pour obtenir leur libération.

L’un d’eux évoque une rançon, sans préciser de montant, mais parle d’un “prix fort à payer” probablement. Ils pressent leurs employeurs, le groupe nucléaire public français Areva et son sous-traitant Satom, d’intervenir.

La vidéo est un montage de tournages dans apparemment deux décors différents – une toile grise dans un premier décor, beige dans un autre – et les hommes en armes, turban sur la tête, qui se tiennent debout derrière chaque otage sont différents sur les deux décors.

Sahara Medias est l’un des sites d’informations les plus fiables en Mauritanie et dispose d’un vaste réseau de correspondants dans le nord du Mali. Il est très bien informé sur les activités des groupes islamistes armés dont Aqmi qui occupent ces vastes régions, en majorité désertiques, depuis plus de cinq mois.

 

AFP/ 08/09/2012

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Courage, cher monsieur… la délivrance viendra de l’armée malienne, qui est bientôt prête… 😀 😀 😀 … Et vous pourrez tous rentrer au bercail sains et sauf, sans versement de rançon… Inchallah… 😉

    • Oui… mais… enlevés au Niger… Tu a résolu le problème de l’oeuf et de la poule, toi… 😉

      • eh Brou tu vis encore ?? tu etais retenu à Kati par Sanogo et tu as pu t’echapper ?? :mrgreen: :mrgreen:

    • Taavarick kak diéla?Mon cher tu espères encore sur la CEDEAO?Je pense
      que ce n’en vaut pas le coup!La CEDEAO et l’UA ont montré toute leur limite dans la résolution de la crise en RCI.Avec des médiateurs comme Blaise Compaoré (QUI AURAIT DES INTÉRÊTS AVEC LE MNLAQMI DANS LES RANÇONS QUE LES OCCIDENTAUX PAYENT POUR LIBÉRER LEURS COMPATRIOTES OTAGES),tu verras que non seulement ils ne viendront pas au Mali, mais aussi et surtout ils retarderont les choses avec des conditions “bidon” comme l’exigence de remaniement ministériel, la sécurisation des institutions….LE MALI NE SERA LIBÉRÉ QUE PAR LES MALIENS D’ABORD:ARRÊTONS DE COMPTER SUR QUI QUE CE SOIT…. 😉

  2. La france doit demander l’aide a l’Algerie,parceque l’algerie est la plus grande suspècte d’ètre l’associé et base invisible de AQMI et MNLA en AFRIQUE.

Comments are closed.