« Panama papers » : démission du premier ministre islandais

0
« Panama papers » : démission du premier ministre islandais
Sigmundur Davíð Gunnlaugsson

Le premier ministre islandais, Sigmundur David Gunnlaugsson, a finalement démissionné, a annoncé son parti, mardi 5 avril.

Empêtré dans l’affaire des « Panama papers », il avait tenté, plus tôt dans la journée, un coup de poker, en demandant l’autorisation de dissoudre le Parlement au président, qui la lui avait refusée.

La mobilisation se poursuit en Islande

Plusieurs milliers de manifestants avaient réclamé lundi soir la démission du chef du gouvernement en jetant des œuf et du skyr, un fromage blanc local, devant le Parlement. Une nouvelle manifestation était prévue mardi à partir de 17 heures (18 heures à Paris).

Lire aussi :   « Panama papers » : les Islandais qui manifestaient auraient été entre 1,6 et 4,3 millions en France

Sigmundur David Gunnlaugsson a détenu avec son épouse une société aux îles Vierges britanniques, selon le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) qui a mis au jour un vaste système d’évasion fiscale impliquant cent quarante responsables politiques et personnalités dans le monde.

L’affaire est extrêmement sensible dans un pays marqué par les excès des années 2000, où un secteur financier euphorique et ses dirigeants et cadres usaient et abusaient des sociétés écrans.

PARTAGER