Périple du Roi Mohammed VI au Sénégal, en Cote d’Ivoire et au Gabon

5

Le Roi Mohammed VI a entrepris a partir du 15 mars, un nouveau périple dans trois pays de l’Afrique sub saharienne, confirmant ainsi la profondeur de l’ancrage continental du royaume chérifien. Les visites officielles  du Souverain  respectivement au Sénégal en Cote d’Ivoire et au Gabon visent à établir un partenariat stratégique avec les pays africains frères, dans le cadre de la coopération Sud- Sud, englobant les domaines, économique politique, culturel , Roi Mohamed VIL’étape du Sénégal, du 16 au 19 mars,  a été sanctionnée par un communiqué conjoint, rendant compte des résultats de la visite du souverain au pays de la Téranga. Dans ce texte que nous vous proposons, la crise malienne a figuré au menu des discussions entre le Roi Mohammed VI le Président Macky Sall qui ont réitéré leur soutien, sans faille,  à l’intégrité territoriale et à l’unité du Mali :

 Voici le texte du communiqué conjoint :

“Dans le cadre du raffermissement des relations séculaires de fraternité, d’amitié et de coopération entre le Royaume du Maroc et la République du Sénégal, Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc, en réponse à l’invitation de Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal, a effectué une visite officielle au Sénégal, du 15 au 18 mars 2013, à la tête d’une forte délégation de haut niveau.
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a été accueilli, à sa descente d’avion, par le Président de la République du Sénégal, Monsieur Macky SallL, en présence de hautes personnalités de l’Etat et des membres du corps diplomatique accrédité à Dakar.

Dans une atmosphère fraternelle et empreinte d’une grande cordialité, qui renseigne sur la qualité exceptionnelle et la densité des relations multiséculaires qui lient le Royaume du Maroc et la République du Sénégal, les deux chefs d’Etat ont eu des entretiens en tête-à-tête.
Ce fut l’occasion pour Sa Majesté le Roi Mohammed VI de réitérer à Son Excellence Monsieur le Président du Sénégal Macky SALL, au peuple sénégalais frère et aux autorités sénégalaises, ses félicitations pour sa brillante élection à la Présidence de la République du Sénégal, et pour l’esprit de démocratie apaisée qui a prévalu lors du scrutin présidentiel du 25 mars 2012, qui a le mérite, a souligné Sa Majesté le Roi, de consolider la réputation démocratique du Sénégal, souvent cité comme un exemple de démocratie.
De son côté, le Président Sénégalais a loué les avancées réalisées par le Royaume du Maroc dans divers domaines et a rendu un hommage particulier à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour les initiatives du Souverain visant à promouvoir la démocratie, le développement économique et social et les droits de l’Homme.
Les deux Chefs d’Etat ont procédé à un vaste tour d’horizon de la coopération bilatérale et des dossiers d’intérêt commun. Ils ont exprimé leur volonté commune d’inscrire leurs actions dans l’esprit de la consolidation des fondements d’un Etat moderne, dont ils poursuivent l’édification, tout en préservant l’identité culturelle de leurs pays, où les droits humains, la justice, la bonne gouvernance et la transparence, sont appelés à s’exercer de manière irréversible.

Les deux chefs d’Etat ont relevé, avec satisfaction, leur parfaite identité de vues sur les diverses questions évoquées et ont réaffirmé leur volonté de renforcer et d’approfondir le partenariat stratégique qui lient les deux pays et d’en faire un exemple de coopération Sud-Sud.
Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Excellence Monsieur le Président de la république, Macky SALL ont procédé à l’inauguration de la Clinique d’ophtalmologie à Cambérène, dans la banlieue de Dakar, construite grâce à un don personnel de Sa Majesté le Roi.
A cet égard, le Chef de l’Etat sénégalais a exprimé sa profonde gratitude à Sa Majesté le Roi, qui a bien voulu mettre à la disposition du Sénégal cette structure, les équipements nécessaires et les équipes médicales, pour répondre aux besoins des populations démunies et consolider ainsi, les relations d’amitié et de fraternité et de solidarité entre les peuples marocain et sénégalais.

Les deux Chefs d’Etats ont également procédé à l’inauguration de l’unité de fabrication de médicaments WEST AFRIC PHARMA, construite par la société marocaine SOTHEMA.
En ce qui concerne les relations bilatérales, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Excellence Monsieur Macky Sall se sont félicités des actions entreprises en vue de renforcer la coopération économique et commerciale entre les deux pays. Le Président sénégalais a remercié Sa Majesté le Roi pour l’appui du Maroc au développement économique et social du Sénégal.
A ce propos, ils ont relevé, pour s’en réjouir, les actions suivantes:
* la tenue des Journées Economiques et Commerciales Maroco-Sénégalaises à Dakar, en décembre 2011 , .
* la participation significative du Maroc à la Foire Internationale de Dakar, en décembre 2012.
* l’organisation à Dakar en marge de cette même foire, des Assises économiques maroco-sénégalaises, en présence d’une centaine d’hommes d’affaires marocains et autant de sénégalais.
* l’organisation par la Fédération Nationale de l’Electricité et de l’Electronique du Maroc (FENELEC) de la 3ème Edition du Forum Maroc Afrique sur l’Electricité, en mai 2011 à Dakar.
Se félicitant de la signature de l’Accord de transport routier international de voyageurs et de marchandises et du Protocole d’Accord de coopération dans les domaines des mines, des hydrocarbures, de l’électricité et des énergies renouvelables, les deux chefs d’Etat ont instruit leurs délégations respectives à donner une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale, et ce, par la tenue, le plus tôt possible, de la 14ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération Maroco-sénégalaise. Les deux parties ont également finalisé un Accord sur le Transport maritime prévoyant notamment l’ouverture d’une ligne maritime entre le Maroc et le Sénégal. Cet Accord sera signé très prochainement.

Au cours de cette visite, une séance de travail a réuni les délégations ministérielles des deux pays, conduite par les ministres des Affaires étrangères, afin de faire le point sur les perspectives de coopération notamment dans les domaines de la Santé, l’agriculture, les transports, la pêche et la diplomatie.

En ce qui concerne le développement économique et social du continent, Sa Majesté le Roi et Son Excellence Monsieur le Président de la République du Sénégal ont souligné la nécessité de renforcer et diversifier la coopération interafricaine dans un esprit de solidarité et ont invité la communauté internationale à prendre les mesures appropriées pour aider le continent africain à surmonter ses difficultés, aggravées par la crise financière et économique.

A ce propos, Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall a réaffirmé la volonté de son pays de soutenir l’aboutissement rapide du projet d’accord commercial et d’investissement entre le Royaume du Maroc et l’Union Economique et Monétaire de l’Ouest Africain (UEMOA).

Concernant la question du Sahara marocain, les deux Chefs d’Etat ont souligné que la persistance de ce conflit constitue une menace potentielle pour l’intégrité territoriale et la sécurité des Etats de la région et une entrave sérieuse au processus d’une intégration régionale conforme aux aspirations des peuples africains. A ce sujet, le Président de la république du Sénégal a réitéré l’appui ferme et constant de son pays à la marocanité du Sahara et souligné que l’initiative marocaine d’une large autonomie au Sahara constitue la solution idoine pour le règlement définitif de ce conflit.
Son Excellence M. Macky Sall a, par la même occasion, réaffirmé toute l’importance qui s’attache au retour du Royaume du Maroc au sein de la grande famille de l’Union Africaine et s’est engagé à œuvrer à cet effet.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a félicité Son Excellence Monsieur le président Macky Sall pour le choix porté sur le Sénégal pour abriter, en 2014, la 15ème Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement des pays ayant le français en partage.

Pour sa part, le Chef de l’Etat du Sénégal a remercié le Royaume du Maroc, pour le soutien inconditionnel à la candidature de la République du Sénégal à un siège de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, pour la période 2016-2017.

Evoquant la situation au Mali, les deux chefs d’Etat ont exprimé leur satisfaction quant à l’adoption, sous la présidence marocaine, de la résolution 2085 du Conseil de Sécurité, qui a arrêté une stratégie claire et articulée, devant permettre au Mali frère de recouvrer sa souveraineté nationale et son intégrité territoriale et rétablir son ordre constitutionnel.
Dans le même contexte,  ils ont félicité la CEDEAO pour son engagement pionnier aux côtés du Mali, son appréciation globale, juste et pertinente de la situation, sa mobilisation énergique à l’échelle internationale et, enfin ses capacités à réagir promptement, et de manière pragmatique.
Ils on salué, également, l’action de la France et de la Communauté internationale visant à aider le Mali à recouvrer  sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire.
A l’issue de sa visite, Sa Majesté le Roi du Maroc a exprimé à Son Excellence M .le Président de la République du Sénégal, au Gouvernement et au peuple sénégalais, ses profonds remerciements pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité qui lui ont été réservés ainsi qu’à la délégation qui l’accompagne.
Sa Majesté le Roi Mohammed a invité Son Excellence Monsieur le Président MACKY Sall à effectuer une visite officielle au Maroc.
Son Excellence Monsieur  le Président Macky Sall a accepté avec plaisir cette invitation dont la date sera fixée d’un commun accord par voie diplomatique“.

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Encore un roitelet arabo-berbère en tournée françafricaine. Depuis son criminel de père, c’est cette dynastie rétrograde qui assure la sécurité de nombre de satrapes africains. Pour mémoire, ce sont des milices royales marocaines engagées au Congo par l’ONU qui ont arrêté et livré Patrice Lumumba aux ivrognes armés de Mobutu déchainé contre la révolution et l’indépendance du Congo où on a commis l’erreur d’appeler les troupes de l’ONU au secours en 1961; celles justement que les Maliens s’apprêtent à recevoir.
    Depuis le Congo n’a jamais connu la paix ou ni la justice, et menace à tout moment d’éclater. Mieux, il compte de nos jours plus de 17.000 touristes armés de l’ONU adonnés aux pillages, aux viols des Congolais(es) et au saccage du pays avec la complicité de tous les impérialistes occidentaux, de toutes les milices locales à leur solde, en plus de la collaboration active de la bourgeoisie corrompue congolaise aux affaires en RDC.
    Au Togo, en Guinée équatoriale, au Gabon…, on retrouve les mêmes cerbères marocains loués par la même monarchie françafricaine dite chérifienne. Une monarchie féodalo-réactionnaire gangrenée par le racisme à l’exemple de tout ce Maghreb qui se prend pour le Sud de l’Europe ; et qui sévit par la violence contre les Saharaouis. Et où tout négro-africain est traité par le mépris et des quolibets et doit raser les murs dans la société. Les migrants, les étudiants le savent. La presse aux ordres et les chiens armés de ce régime-relais de l’impérialisme le couvrent, devant l’aveuglement des fantoches de nègres couchés.

Comments are closed.