Le porte parole de la police ougandaise abattu devant sa maison

0
FILE - In this Saturday, Feb. 20, 2016 file photo, a man walks past listening to news on a portable radio as military police deploy, shortly after the election result was announced, and social media had been blocked, in downtown Kampala, Uganda, Saturday, Feb. 20, 2016. Since 2015 there have been wide-ranging internet shutdowns in about a dozen African countries, often during elections, and the trend worries rights defenders who say such blackouts are conducive to carrying out serious abuses against civilians. (AP Photo/Ben Curtis, File)

Le porte-parole de la police ougandaise Andrew Kaweesi a été abattu vendredi matin à bord de son véhicule, avec deux autres policiers, alors qu’il quittait son domicile de Kampala, a indiqué à l’AFP le chef de la police.

“Il a été abattu ce (vendredi) matin alors qu’il quittait son domicile pour se rendre au travail”, a déclaré à l’AFP l’Inspecteur général Kale Kayihura. “Le mobile est encore inconnu”.

les deux autres victimes étaient le chauffeur et le garde du corps de M. Kayihura, selon le porte-parole de la police de Kampala Emilian Kayima, présent sur la scène de crime.

En novembre 2016, un gradé de l’armée ougandaise avait été tué ainsi que son garde du corps dans des conditions similaires à Kampala.

publié: le 17-03-2017 par voa

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here