Présidentielle en Gambie: Jammeh rejette les résultats une semaine après avoir reconnu sa défaite (TV)

20

Banjul (Gambie) – Le président gambien sortant Yahya Jammeh a annoncé vendredi qu’il ne reconnaissait pas les résultats de l’élection du 1er décembre, une semaine après avoir reconnu sa défaite face à l’opposant Adama Barrow, dans une déclaration télévisée.

Tout comme j’ai loyalement accepté les résultats, en croyant que la Commission électorale était indépendante, honnête et fiable, je les rejette dans leur totalité, a affirmé M. Jammeh, dénonçant des erreurs inacceptables de la part des autorités électorales.

Laissez-moi répéter: je n’accepterai pas les résultats sur la base de ce qui est arrivé, a-t-il dit, appelant à la tenue d’un nouveau scrutin.

M. Jammeh a dénoncé une erreur de comptabilisation reconnue par la Commission électorale indépendante (IEC), accordant la victoire à M. Barrow, mais avec moins de voix d’avance qu’annoncé initialement et fait état d’enquêtes sur l’abstention qui ont révélé, selon lui, que de nombreux électeurs n’avaient pu voter en raison d’informations erronées.

Cette annonce bouleverse la situation en Gambie, où la population profitait d’une liberté inédite, à la perspective d’une alternance démocratique, après 22 ans de pouvoir sans partage de Yahya Jammeh.

La veille, le président élu s’est prévalu du soutien du chef de l’armée, le général Ousman Badjie, et a annoncé la création d’une Commission Vérité et Réconciliation.

Dans une déclaration télévisée diffusée le soir du 2 décembre, Yahya Jammeh avait, à la surprise générale, reconnu sa défaite et avait téléphoné à Adama Barrow devant les caméras pour le féliciter pour sa victoire.

Les pressions pour poursuivre Yahya Jammeh et les dignitaires du régime, accusés de nombreuses violations des droits de l’Homme, représentent un des principaux défis pour le nouveau pouvoir, déterminé à une transition pacifique.

Dans un entretien avec des médias français le 3 décembre, M. Barrow a exclu toute chasse aux sorcières, affirmant que son prédécesseur pourrait vivre en Gambie en tant que citoyen ordinaire.

Plusieurs dizaines de militants de l’opposition, dont Ousainou Darboe, le chef de la principale formation d’opposition le Parti démocratique uni (UDP), arrêtés pour avoir participé à des manifestations non autorisées en avril et en mai, ont été libérés sous caution cette semaine.

(©AFP / 10 décembre 2016 00h24)

PARTAGER

20 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté que les gambiens ont commis l’erreur de choisir comme président Adam Barrow car C’EST UN VRAI IDIOT EN POLITIQUE DONT LA GAMBIE N’A POINT BESOIN ACTUELLEMENT Ils auraient du choisir Mammah Kandeh En effet

    *à la question de savoir quelle sera sa priorité il répondit « c’est la mise en place d’un audit sur la présidence de Jammet» En principe sa priorité devrait être le relance économique dans 1climat de paix et d’union Par ailleurs il n’y a pas eu encore passation des pouvoirs il se permet de dire 1telle chose IL FAUT ÊTRE VRAIMENT UN LETTRÉ MUTATNT POLITIQUE DE LA PIRE ESPÈCE POUR DIRE DE TEL PROPOS

    *il en outre dit qu’il ne va pas travailler avec tous ceux qui ont travaillé dans l’administration durant les 22 ans de pouvoir de Jammet Avec qui il allait alors commencer à travailler dans l’administration qu’allait être le sort de tous ces fonctionnaires IL FAUT ÊTRE UN LETTRÉ MUTANT POLITIQUE TARÉ IDIOT DE NAISSANCE POUR PARLER AINSI

    Nous disons et rappelons LA GAMBIE S’EST ALORS RENDU COMPTE QUE SON PEUPLE AVAIT FAIT UN MAUVAIS CHOIX AINSI LA GAMBIE ENFONÇA LE CLOU EN FAISANT DIRE PAR LA COMMISSION ELECTORALE QU’IL YA EU DES ERREURS DANS DÉCOMPTE

    Nous disons et rappelons il est souhaitable et bon pour la Gambie et son peuple de reprendre les élections avec plus de candidats crédibles et avec une commission électorale constituée d’hommes et femmes honnêtes et rigoureux APRÈS LE RÈGNE DE JAMMET LA GAMBIE A BESOIN D’UN LETTRÉ POLITIQUE NON MUTÉ QUI FERA ENTRER DE FAÇON EFFICACE LA GAMBIE DANS CETTE COMPÉTITION ÉCONOMICO-POLITICO-MILITARO-RELIGIEUSE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME

  2. Tout le monde connait la solution à ce problème!

    Yaya, Barrow et la commission électorale se mettent d’accord pour faire un 2ème tour, loin très loin des merdias français!

    Mais pour l’instant, Barrow veut aller à la force, en demandant aux jeunes d’aller se faire tuer face à la police et l’armée tenues par yaya…
    Quelle tristesse!

  3. Yaya a voulu quitter mais c’est toujours la porte de sortie qui MANQUE!!!
    J’ai toujours conseille’ qu’on traite nos anciens dignitaires avec respect!!! PERSONNE NE VEUT QUITTER LE SOMMET POUR SE RETROUVER EN PRISON OU DEVANT LE PELETON D’EXECUTION!!! Le prix pour pour la transition pacifique du pouvoir dans nos pays , peut etre eleve’ mais il faut l’accepter. Je sais qu’on me parlera des victimes. Je ne les oublie pas mais entre deux maux, il faut choisir le moindre!!!
    J’ai mal au coeur de constater que tonton ATT ne se sent pas en securite’ dans son propre pays qu’il a dirige’ pendant plus de 11 ans!!! On veut trainer Djoncounda, malgre’ sa transition reussie dans des circonstances tres difficiles, devant un juge! Alpha est silencieux pour des raisons evidentes!!!!
    Redardez le cas Sanogo aussi! Il remet le pouvoir et on le jette en prison!!!!
    Mes amis, AW BE’ KA SABALI!!! KO MOGO BISSE’ KO TIAMAN NA, ITE’ OUKE’!!!!
    C’EST TOUT UN COMPORTEMENT QU’IL FAUT CHANGER POUR ENCOURAGER LES YAYA JAMMEH QUI SONT TRES NOMBREUX EN AFRIQUE, A’ QUITTER NOS POUVOIRS!!!! D’ici la’ je vous renvoie a’ ce grand dirigeant arabe qui a dit a’ ses troupes: “… ayna al mavar? al bahrou amamekoum wal adouwou wara akoum. wa layssat lakoum wallah ila sidkhou wa sabrou.”

  4. Jammah est conseille de ne pas quitter le pouvoir par les autres digitaitaires.Sinon quand a YAHAYA il reconnaissait sa defaite .voila le resultat d’une election baclee.Aussi la frabce s’occupe trop de ce territoire britanique meme sil la Gambie est ds le senegal c’est pas suffissant que les medias francais viennent dire du n’importe quoi
    L’organisation d’un 2 em tour est alors necessaire.

  5. Le président Jammeh n’a pas tort et il faut lui reconnaître son honnêté.
    Il avait accepté le 1er verdict croyant que les résultats étaient fiables. C’est déjà rare qu’un président sortant accepte sa défaite. A sa place certains feraient tout pour se déclarer vainqueurs et tout manipuler.

    Mais après les erreurs révélées et la défaillance de l’autorité d’organisation des élections, il a décidé de tout reprendre, ce qui est très normal.

    Tout reprendre sous l’autorité d’une commission compétente et impartiale, c’est la seule voie pour éviter un conflit. Il faut juste l’aider et surveiller le processus électoral comme il se doit.

    Si son opposant est toujours aimé, rien ne doit lui empêcher de gagner encore.

    Sachons apprécier chaque situation à sa juste valeur et évitons la complaisance.

    • Yaya a raison, il y a eu des tricheries, reconnue par la commission électorale, elle-même!

      Malgré cela, je pense que yaya était prêt à passer la main…

      Mais Barrow s’est empressé de parler de jugement devant les médias français, alors que tout ceux qui ont le pouvoir aujourd’hui en Gambie, sont lié à yaya.
      Ces gens ont peur du nouveau régime de Barrow.
      Peut-être, ils mettent la pression sur Yaya, pour qu’il reste au pouvoir…, pour garantir leur survie.
      Barrow doit négocier avec ces personnes et yaya, pour faire la transition en douceur et ne pas écouter les sirènes de l’épreuve de force, venus de l’étranger, notamment de France…

  6. 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Son Excellence Cheikh Professeur El Hadj Docteur Yahya AJJ Jammeh a absolument raison ….!!!!!!!

    Tu ne peux pas prétendre être un Dieu … parmi des mortels … et perdre des élections contre un de ces mortels … 😆 😆 😆 😆 😆

    En tout cas … ce cretin etait peut être atteint d’amnésie temporaire quand il acceptait sa défaite … mais la vue de notre general 4 gris gris DeGueule tres engraissé par son séjour au gniouf supposé être luxueux … lui a probablement rappelé son seul titre de mérite … qui est celui de SOLDAT RATÉ PUTSCHISTE … 😆 😆 😆 😆

    Or le pire ennemi d’un putschiste … est la perte du pouvoir … de surcroît un putschiste qui n’a commis que des coneries … 😆 😆 😆 😆 😆

    Moussa Ag,… Yaya … WALLAYE NI YA BLAH… MOGO MAH I FAGA … EH YEH I YEREH FAGA…. OU BEY I KAYA TCHI ….!!!!!!

    PAUVRES PUTSCHISTES … ILS CONNAÎTRONS TOUS LE MÊME SORT…

  7. la fraude au detriment de Jameh est bien possible, et la surprise est au niveau, souvenez vous des elections truquees en CI et meme aux USA…
    CROYEZ VOUS VRAIMENT AUX RESUKTATS DES ELECTIONS CHEZ NOUS ET MEME CHEZ EUX LES DEMOCRATES?

  8. Comrades we all know Jammeh have been known to be many things but, smart is not one of them. Jammeh is creating a condition where his incompetent plus violent military will meet superior force. Jammeh military merciless ways will be met with timely overwhelming force however, like in many other cases it is innocent Gambians by way of Jammeh violence who will pay undue price for ever allowing tyrant Jammeh to have office of president. Jammeh deceitful actions draw attention not only him but also other tyrants of Africa who hold office of president in their nation. In fact it look as if our Live Well Africa movement will be confronted by African leaders who are colonialist’s overseers of which Jammeh is one. We will timely rid ourselves of Jammeh plus his overseer brethrens who have leadership roles in other African nations. Jammeh from me to you you foolish loser at heart your time is up. You are allowing foreigners to lead you plus many Buntu innocent people to destruction. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka kankan.

  9. Les gambiens devraient mettre dehors les merdias franSSais et gérer eux-mêmes leur merde!

    Je ne comprends pas Barrow qui se presse de blablater avec les merdias français, alors que son but doit être de rassurer DIRECTEMENT yaya quand au sort du peuple ganmbien et le sort même de yaya lui-même.

    Barrow aurait du demander à rencontrer Yaya au lieu de se presser toujours chez les toubab… qui vont lui mettre la pression pour humilier Yaya ( avec des questions du style: quel sera le sort de Yaya…)
    Les nègres francofous ont perdu toute indépendance d’esprit!!!

    Je souhaite que Yaya et Barrow règlent eux-même DIRECTEMENT ce problème sans uemoimoi, francofolie, desunion africaine, onul…

    La solution est simple: S’il y a eu tricherie, reconnue par la commission électorale elle-même: dans ce cas organisez un 2ème tour, quelques semaines!
    De toutes les manières, le peuple va élire Barrow, je suis sur…

    Mais pour que les choses se fassent calmement, Barrow ne doit pas forcer la main à yaya (en écoutant les murmures démoniaques des oxydentaux), comme les français ont fait avec côte d’ivoire, entre le président élu gbagbo et le chef rebelle ouatarRAT!!!

  10. YAYA DIT QU’IL A PERDU DANS SON …. DORMEMEMT!!!
    LORSQU’IL S’EST REVEILLE’ DE SON …. DORMEMENT, YAYA DIT QU’IL A GAGNE’. IL A MEME DEMONTRE’ COMMENT MOUSSA AG ET YUGU ONT FABRIQUE’ DES CHIFFRES!!!
    DRUNK BY POWER!!
    FATOU-JOLIE DE LA CPI, ETAIT MINISTRE DE LA JUSTICE DE YAYA JAMMEH!!
    ANW KONI KA AFRIQUE BE’ ALLAH BOLO!!!

  11. Les gambiens devraient mettre dehors les merdias franSSais et gérer eux-mêmes leur merde!

    Je ne comprends pas Barrow qui se presse de blablater avec les merdias français, alors que son but doit être de rassurer DIRECTEMENT yaya quand au sort du peuple ganmbien et le sort même de yaya lui-même.

    Barrow aurait du demander à rencontrer Yaya au lieu de se presser toujours chez les toubab… qui vont lui mettre la pression pour humilier Yaya ( avec des questions du style: quel sera le sort de Yaya…)
    Les nègres francofous ont perdu toute indépendance d’esprit!!!

    Je souhaite que Yaya et Barrow règlent eux-même DIRECTEMENT ce problème sans uemoimoi, francofolie, desunion africaine, onul…

    La solution est simple: S’il y a eu tricherie, reconnue par la commission électorale elle-même: dans ce cas organisez un 2ème tour, quelques semaines!
    De toutes les manières, le peuple va élire Barrow, je suis sur…

    Mais pour que les choses se fassent calmement, Barrow ne doit pas forcer la main à yaya (en écoutant les murmures démoniaques des oxydentaux), comme les français ont fait avec côte d’ivoire, entre le président élu gbagbo et le chef rebelle ouatarRAT!!!

  12. 😉 😉 😉
    le pouvoir est une drogue …
    et manifestement il n’avait pas terminé sa cure de désintoxication …

    bon, c’est juste une petite rechute
    😈

    • YAYA DIT QUE YAYA A PERDU!
      YAYA DIT QUE YAYA A GAGNE’!!!
      OU’ EST LE PROBLEME?
      UN BON POLITICIEN AFRICAIN SE CONTREDIT POUR RESTER AU POUVOIR!!!
      “LES PEUPLES ONT LES DIRIGEANTS QU’ILS MERITENT.” NOUS MERITONS LA CLASSE….. EXCEPTIONNELLE DES YAYA JAMMEH!!!
      MES AMIS, IL FAUT AVANCER. RIEN A CHANGE’!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • EH Oui!!!!
      Même après 30ans une Clinton en veut encore et plus, quit à rester muette quand elle laisse jauger par un recomptage dans ses fiefs traditionnels… le brut et la raffinée…dira-t-on!!!!

  13. 😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀 l’Afrique vient de trouver un nouveau héros ! Il veut une élection présidentielle indépendante et libre de toute influence des démons Occidentaux ! 😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀

    • Les influences de l’occident sont des alibis faciles pour les autocrates de agripper au pouvoir. Les Mugabé et autres Gbagbo sont des exemples frappants.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here