Qatar: Égypte, Arabie saoudite, Émirats arabes unis et Bahreïn rompent leurs liens diplomatiques avec le pays

L'État est notamment accusé "de véhiculer l'idéologie d'Al-Qaïda et de Daech".

5
Qatar: Égypte, Arabie saoudite, Émirats arabes unis et Bahreïn rompent leurs liens diplomatiques avec le pays

INTERNATIONAL – L’Égypte a annoncé ce lundi 5 juin avoir rompu ses liens diplomatiques avec le Qatar, accusé de soutenir “le terrorisme”, après des mesures similaires adoptées par ses alliés du Golfe, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahreïn.

Le Caire et Doha ont des rapports extrêmement tendus depuis que l’armée égyptienne a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013. Le Qatar était l’un des principaux soutiens de Morsi et avait dénoncé son éviction par l’ex-chef de l’armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi. Le riche émirat gazier du Golfe a condamné à plusieurs reprises la répression lancée par le régime contre les pro-Morsi.

La Bourse de Doha a chuté de 8% à l’ouverture des transactions.

Etihad suspend ses vols vers et en provenance du Qatar

Le gouvernement du Caire a “décidé de mettre fin à ses relations diplomatiques avec l’État du Qatar, qui insiste à adopter un comportement hostile vis-à-vis de l’Égypte”, a indiqué le ministère des Affaires étrangères égyptien dans un communiqué, qui annonce la fermeture de ses frontières “aériennes et maritimes devant tous les moyens de transports qataris”.

Les Emirats, l’Arabie saoudite et Bahreïn ont aussi décidé de fermer “dans 24 heures” leur espace aérien et leurs frontières terrestres et maritimes avec le Qatar.

La compagnie aérienne Etihad des Emirats arabes unis a annoncé la suspension de tous ses vols vers et en provenance du Qatar. La mesure entrera en vigueur mardi matin “jusqu’à nouvel ordre”, précise la compagnie dans un communiqué.

Le Qatar, qui se targue de jouer un rôle régional et d’avoir été choisi pour organiser le Mondial-2022 de football, a également été exclu de la coalition militaire arabe qui combat des rebelles pro-iraniens au Yémen. Cette dernière mesure a été saluée par le gouvernement du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi qui a aussi rompu avec Doha. Il l’accuse de soutenir -malgré sa participation à la coalition arabe- ses adversaires, les rebelles Houthis.

Accusé “de véhiculer l’idéologie d’Al-Qaïda et de Daech”

Dans son communiqué, l’Égypte évoque “l’échec de toutes les tentatives pour dissuader (le Qatar) de soutenir les organisations terroristes”, y compris la confrérie islamiste des Frères musulmans, dont est issu Morsi. La confrérie, classée “organisation terroriste” par les autorités du Caire et plusieurs pays du golfe, nie avoir recours à la violence.

Le Caire accuse Doha “de véhiculer l’idéologie d’Al-Qaïda et de Daech (acronyme en arabe du groupe jihadiste Etat islamique) et de soutenir les opérations terroristes dans le Sinaï”. Dans son communiqué, l’Égypte accuse le Qatar “d’ingérence dans ses affaires internes”, mais aussi “d’abriter des dirigeants (des Frères musulmans) qui font l’objet de condamnations judiciaires pour des opérations terroristes”.

En réponse, le Qatar a accusé ses voisins du Golfe de chercher à le mettre sous tutelle et dénoncé comme “injustifiée” et “sans fondement” la rupture des relations diplomatiques. Exprimant “son profond regret et sa surprise”, le ministère qatari des Affaires étrangères a dénoncé “une campagne hostile, fondée sur des mensonges (…) témoignant d’une préméditation à nuire à l’État” du Qatar.

Le Qatar “entreprendra les mesures nécessaires pour mettre en échec les tentatives d’affecter sa population et son économie”, a-t-il précisé.

Par huffingtonpost.fr/

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Le Mali pour sa visibilité international, devait suivre les pays qui boycottent le Qatar (a peu de frais). Car on se rappel les cargos du Qatar qui approvisionnait le nord lors de l’attaque par les djihadiste. Mais comme nos dirigeants n’ont pas de vision, on reste l’esclave des monarchies pétrolières !

  2. Soyons sérieux et c’est connu de tous aussi : l’Arabie Saoudite finance et à ses mains dans le terrorisme aussi comme le Qatar aussi.
    Alors………les pays occidentaux et les autres vont ils agir ou continuer à fermer leurs yeux dessus et faire semblant comme toujours ???

  3. Heureusement qu’il existe des generaux comme Morsi d’egypte pour denoncer le quatar de soutenir le terrorisme dans le monde. Si d’autres pays aveuglés par la question de la religion pouvaient emboiter le pas au Caire. Le quatar se verra isolé et ainsi des pays comme l’Iran vont etre à leur tour isolé. Je ne sais qui a favorisé l’election du Quatar pour organiser le mondial 2022? quelle erreur monumentale? La communauté internationale et le monde du football doivent trouver un moyen d’annuler le choix de ce pays orgueilleux à cause de ses puits gaziés. Qui voudra aller jouer sur le sol de gens qui soutiennent la mort d’autres humains, ses semlables, aucun sport ne devrait etre entrepris sur leur territoire, unis les autres pays peuvent l’isoler economiquement après son isolement diplomatique.

    • Effectivement, c’est très bien. Et l’Arabie Saoudite tient aussi le terrorisme mais malheureusement l’occident fait son semblant d’hypocrisie comme s’ils ne le savent pas depuis toujours.
      A quand notre pays de rompre tous avec ces pays ??? Ahhh j’ai oublié on les leche la ou vous savez comme les pays occidentaux aussi à cause de leurs maigres pétrodollars.😁😁😁😁😁😁😁😁, honnêtement….
      Ce système est complexe mais la vérité est connue de tous et de toutes.
      Cool Mr. Morsi aussi vous êtes autosuffisants, l’Égypte.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here