Rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Cuba

0

Les Ambassadeurs Représentants Permanents du Royaume du Maroc et de la République de Cuba, M. Omar Hilale et Mme Anayansi Rodriguez Camejo, ont apposé, vendredi à New York, leur signature sur l’Accord de rétablissement des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et la République de Cuba..

Guidés par la volonté mutuelle de développer des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays dans les domaines politique, économique, culturel, entre autres, les Gouvernements du Royaume du Maroc et celui de la République de Cuba ont décidé de rétablir les relations diplomatiques au niveau des ambassadeurs. Ce qui entrera en vigueur dès la signature de l’accord.

”Convaincus que le rétablissement des relations diplomatiques conformément aux principes et aux objectifs énoncés dans la Charte des Nations Unies et le droit international, et conformément à l’esprit et aux règles établies dans la Convention de Vienne sur leurs relations diplomatiques du 18 avril 1961 reflètent les intérêts des deux pays et contribuent au renforcement de la paix et de la sécurité internationales, les plénipotentiaires soussignés signent cet accord en deux exemplaires dans les langues espagnole, anglaise et arabe, chaque texte faisant également foi”, pouvait-on lire dans un document rendu public..

 

SITUATION DÉPLORABLE DES IMMIGRANTS SYRIENS EN ALGÉRIE

C’est à travers un communiqué du Ministère de l’Intérieur que le Royaume du Maroc se dit très préoccupé par la situation dramatique des immigrants syriens vivant sur le territoire algérien et surtout les comportements inhumains dont ils sont victimes de la part des autorités algériennes.

Les autorités marocaines ont appris très récemment l’encerclement par les autorités algériennes de 55 citoyens syriens sur leur territoire surtout dans sa zone frontalière avec le royaume du Maroc, près de la ville de Figuig, a déclaré le Ministère marocain de l’intérieur dans son communiqué tout en précisant que ces immigrants avaient été pourtant autorisés par l’Algérie d’atteindre cette zone frontalière en passant son territoire en plusieurs groupes depuis le 17 avril 2017.

Devant cette situation inhumaine et dramatique, les autorités marocaines expriment leur étonnement du non respect par l’Algérie de la situation des immigrants en les expulsant par la force vers le territoire marocain. En violation des règles de bon voisinage prônées par le Royaume du Maroc.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que l’Algérie procède à l’expulsion d’immigrants vers le territoire marocain. Des comportements similaires ont été enregistrés de la part des autorités algériennes par le passé récent.

B.KONÉ

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here