Référendum : Plus de 72% de taux participation -98% de Oui

0

Les Marocains ont   voté, ce vendredi 1er juillet, pour le référendum. Ce nouveau scrutin, qui se clôt  ce samedi avec certains bureaux de vote à l’extérieur, constitue un nouveau test grandeur pour la consolidation de la démocratie..

 

En effet, ce projet de la nouvelle Constitution apporte des changements profonds par rapport aux textes de 1996.

Enjeu essentiel de ce scrutin, le taux de participation : il atteigne plus de 72%. Ce quorum va atteindre  un record de participation pour ce type de vote et est très supérieur aux prévisions de certains analystes. Le "oui"   l’emporte largement tant la population convaincue de l’importance du nouveau texte fondamental qui augure d’une nouvelle ère démocratique.

Les partisans du référendum  ont exprimé leur joie à la clôture  des bureaux de vote avec les premières tendances  du taux de participation diffusé à la télévision nationale. A l’hôtel  Sofitel  où une conférence de presse  devrait  se tenir , un homme, partisan  de la nouvelle  Constitution  a félicité le roi Mohamed VI pour cette initiative tant attendue depuis longtemps. Il pense que «  le Maroc doit inspirer d’autres pays  afin qu’on ne dicte plus la leçon de démocratie à l’Afrique et plus particulièrement  les pays arabes ». Il considère que ce jour restera mémorable et change le  visage du Maroc.

Dans son projet de la Constitution  et dans son préambule il est dit  « Mesurant l’impératif de renforcer le rôle qui lui revient sur la scène internationale, le Royaume du Maroc, membre actif au sein des  organisations internationale, s’engage à souscrire aux principes, droit et obligations énoncées dans leurs chartes et conventions respectives ; il réaffirme son attachement aux droits de l’Homme tels qu’ils sont universellement reconnus, ainsi que sa volonté de continuer à œuvrer pour préserver la paix et la sécurité dans le monde. » Et dans son article 25 «Sont garanties les libertés de pensée, d’opinion et d’expression sous toutes ses formes »

Il s’agit sans doute aussi d’un record dans les sociétés démocratiques, qui fait honneur à la démocratie. La nouvelle Constitution est un pas en avant souhaitable et répond aux attentes légitimes de la majorité des Marocains.

Tous les partis politiques représentés au Parlement ont exprimé leur totale adhésion au projet constitutionnel.

Ces partis politiques qui, rappelons-le, ont participé à l’élaboration du nouveau projet en présentant leurs propositions devant la Commission  et ont pris part aux différentes réunions du Mécanisme de suivi ont estimé que ce projet constitue un tournant décisif dans l’édification d’un Etat démocratique selon un témoignage.

Une analyse de cette participation de ce référendum, à travers les différentes circonscriptions du Royaume du Maroc  révèle qu’elle varie et elle est supérieure à 72 % de taux de participation.

De plus, l’analyse statistique montre que le taux d’abstention est très faible.

Les signes avant-coureurs de cette forte participation ont été d’une part l’augmentation considérable du nombre d’électeurs qui veulent un changement et construire un Etat de droit démocratique  et du renforcement des institutions d’un Etat moderne.

Ce référendum a regroupé plus de 563 journalistes accrédités qui se sont dit satisfaits du déroulement du scrutin.

Source : Maliweb

 

PARTAGER