USA/Santé: Humiliation pour Trump, forcé de retirer le projet de loi faute de majorité

1
Donald Trump lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le 16 février 2017. - P.MARTINEZ/AP/SIPA
Donald Trump lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le 16 février 2017. - P.MARTINEZ/AP/SIPA

ETATS-UNIS Le président américain n’a pas réussi à rallier ses troupes…

Ça commence à faire beaucoup de claques. Après les blocages de son décret anti-immigration, c’est une autre promesse emblématique de la campagne de Donald Trump qui vient de subir un gros contrecoup, vendredi : les républicains ont été forcés de retirer leur projet de loi qui visait à abroger la réforme de la santé signée par Obama en 2010, faute d’une majorité suffisante. Il s’agit d’une défaite majeure pour le président américain, qui s’était personnellement impliqué pour serrer les rangs. Selon NBC, qui s’est entretenu avec Donald Trump, ce dernier ne compte pas remettre la loi sur la table dans l’immédiat.

Le suspense était total. Alors qu’un vote était prévu jeudi, il avait dû être repoussé. Trump avait alors lancé un ultimatum aux 30 élus ultraconservateurs du Freedom Caucus pour exiger un vote vendredi. Mais selon les médias américains, le Speaker de la Chambre des représentants, Paul Ryan, s’est rendu à la Maison Blanche en fin de matinée pour annoncer au président que le compte n’était toujours pas bon.

« Une grosse déception »

Ryan est venu s’exprimer devant la presse, vendredi. « Je ne vais pas vous mentir, c’est une grosse déception. Nous ne sommes pas passés loin, mais nous n’avions pas assez de voix », malgré une majorité confortable de 40 élus, a-t-il expliqué. Selon lui « Obamacare est la loi du pays et va le rester dans un futur proche ». « Je ne sais pas combien de temps il nous faudra pour la remplacer ». La priorité désormais, c’est une réforme du système fiscal américain, selon lui. On attend désormais la déclaration de Donald Trump.

20minutes.fr

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here