Scandale Nkandla: fin de partie pour Jacob Zuma?

1
Scandale Nkandla: fin de partie pour Jacob Zuma?
Le président sud-africain Jacob Zuma. © REUTERS/Nic Bothma/Pool/Files

Le prĂ©sident sud-africain Jacob Zuma joue très gros, ce mardi 9 fĂ©vrier, alors que la Cour constitutionnelle se penche sur le scandale Nkandla. Le chef de l’Etat est soupçonnĂ© d’avoir utilisĂ© 15 millions d’euros d’argent public pour rĂ©nover sa rĂ©sidence privĂ©. L’affaire empoisonne la vie politique du pays depuis plusieurs annĂ©es.

C’est une journĂ©e cruciale qui s’annonce pour le prĂ©sident sud-africain Jacob Zuma. La plus haute cour du pays, la Cour constitutionnelle, doit examiner Ă  partir de ce mardi 9 fĂ©vrier une plainte Ă  son encontre. Elle porte sur l’utilisation d’argent public pour la rĂ©novation de sa rĂ©sidence privĂ©e, connue sous le nom de Nkandla.

Cette plainte a Ă©tĂ© dĂ©posĂ©e par plusieurs partis d’opposition. L’affaire, qui empoisonne la vie politique depuis plusieurs annĂ©es, touche Ă  son terme puisqu’il ne pourra pas y avoir de nouveaux recours après la dĂ©cision de la Cour constitutionnelle.

L’Ă©tau se resserre autour du chef de l’Etat. Ce scandale concerne tout de mĂŞme la somme de 15 millions d’euros. Officiellement, il s’agit de travaux visant Ă  amĂ©liorer la sĂ©curitĂ© du lieu. Mais l’argent a Ă©galement servi Ă  la construction d’une piscine, d’un amphithéâtre, d’un poulailler…

La piscine n’en était pas une ?

La première plainte a Ă©tĂ© dĂ©posĂ©e il y a quelques annĂ©es auprès de la mĂ©diatrice de la RĂ©publique, chargĂ©e de veiller sur l’utilisation de l’argent public. Et il y a deux ans, celle-ci a conclu qu’il y avait eu abus de fonds publics, que le prĂ©sident n’Ă©tait pas nĂ©cessairement Ă  l’origine ou au courant des travaux, mais qu’il devrait toutefois rembourser une partie de l’argent.

Et depuis, l’affaire s’est transformĂ©e en bagarre entre l’opposition d’un cĂ´tĂ© et le gouvernement ainsi que le parti au pouvoir, l’ANC, de l’autre. Jusqu’Ă  prĂ©sent, Jacob Zuma a toujours affirmĂ© qu’il ne rembourserait pas, qu’il n’avait pas demandĂ© ces travaux et qu’il n’Ă©tait pas au courant pour la piscine.

…….Lire la suite sur rfi.fr

SOURCErfi.fr
PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.