Sommet 5+5 Ă  Malte: Libye, Mali et crise de l’euro au menu des discussions

0
Préparatifs dans un couloir du palais présidentiel à La Valette, le 4 octobre 2012.
REUTERS

Le dialogue 5+5, qui rĂ©unit cinq pays de la rive nord de la MĂ©diterranĂ©e, comme l’Italie et la France, et cinq de sa rive sud, Ă  l’instar de l’AlgĂ©rie, se retrouve Ă  Malte ce vendredi 5 octobre 2012, pour parler notamment coopĂ©ration Ă©conomique et immigration clandestine. Il s’agit du premier sommet depuis neuf ans pour ce forum lancĂ© Ă  Rome en 1990.

Quatre ans que l’UPM, l’Union pour la Méditerranée – chère à Nicolas Sarkozy – est au point mort, neuf ans que le sommet 5+5 ne s’était pas réuni. Un processus relancé à l’initiative de Malte et soutenu par la France.

C’est l’un des axes forts de la diplomatie Hollande, ce qu’il appelle « la Méditerranée des projets », la Méditerranée, horizon essentiel de la politique étrangère de la France. Mais il n’y a pas de scoop à attendre à Malte, prévient l’Elysée. Le sommet se contentera de fixer une feuille de route.

Au-delà de la coopération nord-sud entre les deux rives, ce sont les dossiers d’actualité qui occuperont l’essentiel des apartés et des entretiens bilatéraux.

La Libye d’abord, Malte en est tout près. Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, devait d’ailleurs s’y rendre samedi après le sommet, avant d’y renoncer pour des raisons de sécurité.

Le Mali, ensuite, oĂą la France milite pour une intervention militaire des pays d’Afrique de l’Ouest. François Hollande s’entretiendra notamment avec le nouveau Premier ministre algĂ©rien. Et on sait l’opposition d’Alger Ă  toute ingĂ©rence dans sa zone d’influence.

Et au milieu de tous ces dossiers régionaux, les Européens se sont ménagés dans leur programme une rencontre consacrée à la crise de la zone euro – France, Espagne, Italie – une rencontre informelle, aucune décision n’y sera prise.

 

RFI / 05/010/2012

PARTAGER