Un tir accidentel pendant un discours de François Hollande blesse deux personnes

0

Un gendarme a tiré accidentellement avec son arme ce mardi 28 février, blessant légèrement deux personnes en marge de l’inauguration par le président François Hollande des infrastructures en Charente de la Ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux.

Vers 17H00, pendant le discours du chef de l’État à Villognon, près d’Angoulême en Charente, un gendarme, venu en renfort pour la sécurité de l’évènement, a fait « une erreur de manipulation en changeant de position », a expliqué une source proche du dossier. Un coup de feu est alors parti accidentellement. « La balle a frôlé le mollet d’une personne et fini sa course dans la jambe d’une autre », a précisé cette même source.

Les deux blessés, qui se trouvaient dans la zone du cocktail, ont été soignés d’abord dans une zone sécurisée à l’écart de l’endroit où le président prononçait son discours, puis évacuées vers l’hôpital d’Angoulême par les pompiers, qui ont confirmé des blessures « légères ». Personne d’autre n’a été évacué de la cérémonie.

Le préfet de la Charente, Pierre N’Gahane, a précisé sur place à la presse que « les jours des deux blessés n’étaient pas en danger » et que « le procureur de la République d’Angoulême avait été saisi et une enquête ouverte ». Une enquête administrative a également été ouverte.

L’incident a eu dans une salle attenante à la salle où s’exprimait François Hollande, qui a poursuivi normalement son intervention après une très brève interruption au moment du bruit du coup de feu.

Publié: le 1 Mars 2O17 par rfi.fr

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here