Les troupes sénégalaises sont entrées en Gambie (porte-parole de l’armée)

21
PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. En tout cas le Senegal sait ce qu’il veut, contrairement a nos dirigeants au Mali.
    Ils savent qu’en se debarassant de Yaya Jameh, ils feront d’une pierre 2 coups. Ils auront des relations amicales avec la Gambie, avec le nouveau president Gambien, et se debarasseront de la rebellion en Casamance, ou en tout cas, la controler.
    Cela s’appelle la realpolik…..
    ….. Nous ferions mieux de prendre l’exemple sur eux, au lieu de passer notre temps accuser les autres pour nos problemes…..
    C’est un pays stable, propice aux affaires, où il y a un semblant d’etat de droit et où il fait bon vivre…
    ….. A la fin de la journée, c’est ça l’essentiel…

    • En tout cas le Sénégal a réussi de faire partir le monstre de Kanilaï. Le dictateur le plus fou de l’histoire a enfin accepté de s’exiler en Guinée avec sa maudite famille Que les âmes des dizaines de milliers de gambiens tués à Miles Two continuent de hanter son sommeil de mécréant. Qu’il crève en enfer avec ses Jungulers (commandos pour éliminer ses “ennemis”)

    • Not so fast!!! Le Senegal avait fait une intervention militaire pour ramener Daouda Diawara au pouvoir apres le coup d’etat de KUKLI SAMBA SANIAN. La Senegambie fut proclame’e mais peu de temps apres Daouda s’est retire’!!! Je pense que Barrow est sur le traces de Daouda quand il s’agit des relations entre les deux pays!!!

  2. Le Sénégal ne sera jamais comme la Libye. En plus de l’expérience avérée de son armée, le Sénégal est un pays de droit, mais qui ne doit pas laisser passer cette occasion qui lui est offerte pour régler quelques comptes avec les bandits de la Casamance qui voient leur protecteur se faire rattraper par ses crimes, et son entêtement à rester coûte que coûte au pouvoir. Les séparatistes ne pourront plus se réfugier en Gambie après leurs forfaits. Après le départ de Yaya Jammeh, les relations seront au beau fixe avec la Gambie qui a toujours posé problèmes au grand voisin qui s’est longtemps abstenu d’aller corriger le Dictateur en herbe, pas que l’envie lui manque, mais par respect de lois internationales en vigueur sur la question. Ce qui est marrant dans l’affaire, ce sont les pédés de la C.D.E.A.O qui peinent dans leurs pays à faire face à Bokho Haram et aux autres Djihadistes, mais prompts à aller porter la guerre chez Yaya Jammeh. L’armée Sénégalaise seule aurait suffit pour cette mission. Il est tout de même rigolo de voir des soldats Nigérians s’engager dans une telle mission, alors que chez eux, Bokho Haram les met en déroute à chacune de leurs opérations. Ils n’ont jamais vu les éléments de cette nébuleuse, ils en entendent parler. Ils ne lui ont jamais fait face. Ce sont toujours les talons et le dos qu’ils ont montré aux Djihadistes, pas la face. Souhaitons seulement qu’ils ne profitent pas de cette occasion pour vendre quelques armes en passant, aux soldats Gambiens. Voilà des militaires qui ne sont jamais retournés chez eux avec leur armement au complet, ils en vendent toujours pour arrondir leurs salaires. Vivement que les Sénégalais les surveillent. Quelle bande de salopards ces soldats Nigérians!

  3. Bravo à nos Sénégalais! Eternels tirailleurs et lèche-bottes des prédateurs de l’Afrique. Toujours prêts à répondre présents à l’appel de leurs maîtres. Et le Nigéria? c’est à désespérer! Les rois de la pagaille. Ils ont Boko Haram, ils ont la famine; ils n’ont pas de solutions pour tout ça, mais ils sont prêts à exporter la guerre dans un pays africain. Je suis sidéré de la célérité avec laquelle les Africains réunissent les moyens pour se faire la guerre, alors que quand Ébola, le paludisme ou la famine sévissent, ils n’ont jamais de moyens, jamais d’énergie, jamais de solutions.

    • A qui profite le crime? Ceci est l’occasion revee pour le Senegal de se debarrasser de Jammeh mais aussi et surtout du meme coup affaiblir sinon aneantir la rebellion Casamancaise dont Jammeh est un soutien notoire. Je crois que Jammeh a creuse sa propre tombe en sevissant en dictateur impitoyable pendant plus de decennies. Autant je suis amuse par la reaction Senegalaise autant je ne suis pas contre l’aneantissement du regime dictatorial de jammeh, au nom de toutes ses centaines de victimes le plus souvent executees sommairement. Comme disent les Americains, what goes around, comes around.

    • Le Sénégal est un pays qui prend ses responsabilités. Notre stabilité nous le devons à notre sens de la responsabilité et notre organisation societale, n’en déplaise aux détracteurs qui aboient comme des chiennes en chaleur. Nous avons un État, un État qui sait se faire respecter , une diplomatie qui s’impose à travers le monde malgré nos faibles moyens et cela passe mal aux yeux de certains. Continuez à critiquer, à dénigrer, le Sénégal viendra toujours à votre rescousse. C’est cela la différence entre un État responsable et un État leche bottes. Les pays ont leurs intérêts et ceux qui ne savent pas défendre les leurs subiront l’histoire et seront d’éternels assistés. Au monde de juger les trajectoires, c’est du deux poids deux mesures. Et oui , la haine c’est pas la solution. Prenez des initiatives.

      • De Senghor à Sall, le Sénégal est resté constant: un pays de complexés qui se plieraient en 4 pour plaire au maître français. J’espère au moins qu’en Gambie le Sénégal sait qu’il pose les pieds dans une fourmilière. Car la résistance casamançaise, qui jusqu’ici a opéré plus ou moins selon les principes d’une guerre conventionnelle, pourrait désormais se muer en une guérilla urbaine et faire du Sénégal une autre Libye. Les Sénégalais ne devraient pas croire qu’un peuple qui aspire à son indépendance peut être réduit au néant à la faveur d’une opération éclaire pour déloger Jammeh, sans compter non plus le fait que Jammeh a aussi des militaires qui ne jurent que par lui, et qui, pour se venger du Sénégal, pourraient aller grossir les rangs de la résistance casamançaise. Attention aux conséquences imprévisibles de cette ardeur à aller en guerre.

        • Les rebelles du MFDC qui étaiient à Kanilai et le long de la frontière ont été balayés en deux minutes et le bunker de Yaya réduits en cendres. Moralité: Vous souhaits ne prospéreront point.

        • @La belle , ce n’est pas au Sénégal qu’on a entendu “papa Hollande au secours “. A part accuser les autres, tu proposes quoi comme réflexion intéressante.? Quand la fédération à éclaté, ceux qui n’assument jamais leur part de responsabilité ont voulu jeter l’opprobre sur le Sénégal. Je rappelle que ceux qui ont trahi et tué le président Modibo ne sont pas Sénégalais. Un pays qui se plie en 4 c’est un pays qui délègue sa souveraineté en faisant appel à des puissances étrangères pour recouvrer son intégrité territoriale. Le Sénégal fait face tout seul à sa rébellion. Nous n’avons pas encore dit “papa hollande au secours ” . Qui se plie à 4? Là où je te rejoins c’est quand tu évoques la constance de la diplomatie sénégalaise. Oui je te le concède. Ceux qui critiquaient notre relation avec la France en nous taxant de fossoyeurs du panafricanisme se comportent comme des caniches de la France. Modibo et sekou toure ont été trahis, Senghor non. C’est cela la realpolitique. Voilà en espérant que cela te serve de leçon. Sénégalais qui veille au grain.

        • Un pays de complexé….c’est quoi cette réflexion à 2 balles, une pure spéculation. Quelqu’un qui ne connaît rien de la politique et de l’histoire se permet de faire des jugements de valeur… C’est ça l’attitude d’un “complexé”….. Les militaires de Jammeh qui veulent grossir les rangs de rébellion sont les bienvenus. L’armée du Sénégal est préparée pour gérer ces cas de figure. La facilité avec laquelle les rebelles ont occupé le Mali ne peut pas se passer au Sénégal. Le MFDC est la première rébellion en Afrique. Depuis lors il n’a jamais contrôler un mètre carré du territoire sénégalais. Inspirez-vous du Sénégal au lieu de faire dans des spéculations hasardeuses.
          Les rebelles sénégalais sont des Diolas (l’ethnie de Yaya Jammeh).Avec l’argent de Laurent Gbagbo Yaya Jammeh a construit un hôpital de dernière génération dans son village natal à Kanilaï (frontière Casamance/Gambie) pour soigner et nourrir les rebelles sénégalais. Alors qu’à Banjul, la capitale, les infrastructures sanitaires sont lamentables.
          Le problème du Sénégal et de l’Afrique de l’Ouest ce n’est pas le MFDC mais plutôt Yaya Jammeh. Le fou de Kanilaï entretient des mercenaires lybiens, syriens etc. A la longue, il constitue une menace pour l’Afrique de l’Ouest. La Gambie peut-être une base-arrière des mouvements islamistes. Si ce cancer se produit même le Mali ne serait pas épargné

        • c’est vous qui êtes cruellement complexés du sénégal. Laisse la France tranquille car sans elle, tu ne serais pas là à raconter tes sottises. Actuellement, tu insulte le sénégal et il y’a des soldats sénégalais au nord mali entrain de participer à votre sécurité. Quant à la casamance, laisse, on gère! la rebellion casamançaise n’a jamais utilisé des armes conventionnelles comme tu dis. Elle a toujours agi comme toutes les rebellions: en guérilla et nous gérins toujours. Alors mêle toi de ce qui te regarde. Le Sénégal coopérera avec la France chaque fois qu’il y ira de ses intérêts (comme vous d’ailleurs). Occupez vous de vos oignons. Vous ne verrez jamais en tout cas un dirigeant sénégalais cité dans la françafrique. Arrêtez votre jalousie morbide.

          • Mon frère gorgui merci. Il y a des idiots qu’il faut remettre à leur place. Nous Sénégalais sommes fiers de notre héritage politique et de notre diplomatie. Nous sommes suffisamment formés au plan intellectuel pour défendre notre drapeau. Nous aimons aussi le Mali c’est la raison de notre présence sur ce site mais n’acceptons pas le dénigrement de notre pays. On peut avoir un débat d’idées sur l’Afrique et nos pays mais la haine, non.

    • C’est exactement ce qu’en j’ai essayé d’expliquer:
      -le nigérian n’a pas fini avec ses guerres dans le delta du Niger et les voyous de boda haram etc
      -la Mauritanie des peaux claires arabo-berbere, massacre les noirs, le Sénégal n’a jamais condamné ce pays
      -quand il s’agissait d’envoyer des soldats au front d Mali, le Sénégal a été absent
      Etc

      Mais le Sénégal veut exporter une guerre à la Gambie, alors que les institutions gambiennes n’ont pas fini de statuer sur le sort des élections…

      Quelle tristesse de voir les africains se faire la guerre bêtement !

      • le sénégal a envoyé des soldats au mali et en a perdu certains dont d’autres sont gravement blessés. Au lieu d’en être reconnaissant, tu l’insultes. Ce qui se passe en mauritanie ne regarde pas le sénégal (pourquoi le mali n’agit pas, lui? Car lui aussi est voisin de la mauritanie). Ces noirs sont des mauritaniens. Or, ce qui se passe en gambie regarde le sénégal car jammeh abritait les rebelles du mfdc et risquait plus tard d’accueillir des islamistes qui pourraient déstabiliser le sénégal à partir de la gambie. Donc il est normal que le sénégal s’intéresse à la gambie. Moi en tant que sénégalais, j’étais très choqué lorsque les terroristes vous attaquaient pendant que votre télévision nationale publiait des chants et danses comme si de rien n’était. J’étais choqué et je priai jours et nuit pour vous car je me sentais concerné. Mais chaque fois en lisant vos commentaires sur le sénégal, je suis déçu et je me demande ce que les sénégalais vous ont fait pour mériter tant de haine

      • Wsr, tout indique que tu ne connais rien des relations mauritano-senegalaises. Que fais-tu de la grave crise qui secoua les relations entre les deux pays en 1989?
        Sur un tout autre plan, je t’informe que l’actuel president mauritanien est ne’ a’ Louga au Senegal. Il y a passe’ une bonne partie de sa vie. Il est culturellement Wolof!!!!
        On parle de la Gambie et tu sautes sur la Mauritanie. SHAME ON YOU!!!! La Gambie est dans … le Senegal. CERTAINS COMPORTEMENTS DANGEREUX DES DIRIGEANTS GAMBIENS PEUVENT DESTABILISER LE SENEGAL!!! LA SOLUTION PACIFIQUE EST MEILLEURE CAR LA GUERRE EN GAMBIE N’EST PAS BIEN POUR LE SENEGAL ET BIEN D’AUTRES ETATS AFRICAINS QUI ONT DES INTERETS ECONOMIQUE EN GAMBIE.
        Yahya Jammeh doit imperativement quitter parce qu’il a reconnu sa propre defaite. CE N’EST PAS UN JEU D’ENFANTS!!!

        • @Le roi Biton merci pour ta leçon de géopolitique. Tout est clair, je suis heureux de te lire. C’est ce genre d’échange qui est intéressant, cela renforce notre culture.

    • HIS EXCELLENCY SHEIKH PROFESSOR AL HAJI DOCTOR YAHYA ABDUL AZIZ JEMUS JUNKUNG JAMMEH NASSIRU DEEN BABILI MANSA!!!!
      Meme Mobutu s’etait limite’ a’ MOBUTU SESSEKO KOUKOU BENDOU WASA BANGA!!!!
      DRUNK BY POWER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Sphia-jolie, SABALI!!!!

  4. Les rebelles du MFDC n’ont jamais contrôle une potion du territoire sénégalais. Ce sont des bandits très mobiles et spécialistes du braquage à mains armées. Des couards qui attaquent de pauvres villageois et qui se réfugient au palais de Jammeh à Kanilaï

  5. Le Sénégal va faire d’une pierre deux coups Yaya Diameh et la rébellion casamancaise
    C’est du pain béni pour Dakar car la zone occupée par la rébellion a été attaquée depuis ce soir par l’armée sénégalaise.
    Après le départ de Diameh le Sénégal aura le droit de rester pendant 2 ans
    Merci Barrow

    • La zone occupée par les rebelles est Kanilaï en territoire gambien. C’est à moins de 7 kilomètres de Bignona (Sénégal). Après avoir attaqué des boutiquiers, des véhicules de transport en commun, les rebelles se replient dans cet antre de bandits.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here