Temps Forts >
Réunion d’Alger: Communiqué de la Médiation

Réunion d’Alger: Communiqué de la Médiation (2)

Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane

Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane ... (37)

Yaya Jammeh: Si l’Union européenne tue un Gambien, Bilahi, walahi, talahi, je vais riposter

Yaya Jammeh: Si l’Union européenne tue un Gambien, Bilahi, walahi, talahi, je vais riposter ... (28)

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort ... (4)

il y a 2 années
 AFP

Tunisie: tirs de lacrymogènes contre des manifestants à Siliana

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

siliana (Tunisie) – Les forces de l’ordre tiraient des gaz lacrymogènes sur des centaines de manifestants qui ont tenté d’attaquer un important commissariat de police de Siliana, ville déshéritée au sud-ouest de Tunis en proie aux violences depuis mardi, selon des journalistes de l’AFP.

Les manifestants ont cherché à prendre d’assaut le poste, des pneus incendiés étaient visibles aux abords. Des tirs de sommation ont aussi retenti, selon la même source.

Un journaliste de l’AFP a vu une ambulance repartir des lieux avec des blessés, mais leur nombre n’a pas pu être précisé dans l’immédiat.

Il s’agit des premières violences jeudi dans cette ville où plus de 250 personnes ont été blessés la veille lors d’affrontements avec la police, qui cherchait à disperser les manifestants en tirant de la chevrotine de petit calibre.

A Kesra, une localité à 40 km au Sud de Siliana, un poste de police a été incendié dans la matinée de jeudi.

Les manifestants réclament le départ du gouverneur régional, un programme de développement économique dans cette région très pauvre, la libération de manifestants arrêtés en avril 2011 et l’arrêt de la répression des manifestations.

(©AFP / 29 novembre 2012 15h45)

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.