Un haut cadre malien ayant côtoyé plusieurs régimes guinéens met en garde Alpha Condé contre le risque d’une déstabilisation à la malienne

3

Dans la vie des nations, il y a des exemples auxquels l’on ne se réjouit guère. Ce qui semble être le cas du Mali, plongé dans une crise sécuritaire et institutionnelle sans précédent depuis le 22 mars. Alors qu’il n’y a pas très longtemps, nous nous félicitons de notre parcours démocratique. Toutefois, un problème peut en cacher un autre. Un Malien qui a longtemps séjourné en Guinée et côtoyé les sphères du pouvoir du pays de feu Sékou Touré tient à mettre en garde l’actuel président  Alpha Condé contre le risque d’une déstabilisation  telle qu’on en connait aujourd’hui au Mali.

Notre interlocuteur se nomme Lassana Koné. Il est le président de l’Association Lassana Konté et a passé 30 ans de sa vie en Guinée. Bien introduit dans la famille du président défunt, l’homme dit avoir côtoyé plusieurs personnalités politiques et militaires dont le général Sékouba Konaté pendant tout le temps qu’il y a vécu. Et certains occupent de très haut rang dans l’administration et dans l’armée sous le magistère de l’actuel président Alpha Condé.

La Guinée, tient-il à nous préciser, vient de très loin après une longue et pénible période marquée de flottement, de coup – bas. L’alternance démocratique qui y a été instaurée après l’accession au pouvoir de l’opposant historique Alpha Condé mérite d’être soutenue par tous les Guinéens. Lassana Koné regrette que beaucoup de Guinéens ne semblent pas comprendre le rôle capital qu’ils ont à jouer  dans l’accompagnement de ce processus démocratique.

Il n’y a pas très longtemps que j’ai été informé d’une déstabilisation des institutions de la République par un groupe d’officiers proches d’Alpha Condé et de quelques hommes d’affaires. Je tairais leurs noms. Le moment venu, je les divulguerai à qui de droit. Ils ont différé leur plan machiavélique  attendant que les sous du PPTE promis par le FMI tombent. J’ai aussitôt informé quelques responsables de la basse Guinée non moins proche d’Alpha Condé. Ces derniers informèrent le premier ministre Said Mohamed Fofana. A sa demande, je me suis présenté à lui et je lui ai réitéré les mêmes mises en garde.  Il m’a dit qu’ils ne pourront rien faire avant les élections. J’ai été envoyé au ministère de la défense où on me  demanda si je détiens des preuves. J’ai apporté l’enregistrement audio de toutes les conversations échangées entre  les conspirateurs. A la date d’aujourd’hui, certains proches collaborateurs détiennent cet enregistrement. D’autres personnalités du pays sont au courant de ce projet de déstabilisation. Mais par droit de réserve, je garde discrètes leurs identités“.

Ma démarche,  dira Lansana Koné,  est motivée par la situation que vit mon propre pays le Mali et je ne voudrais pas que la Guinée qui m’a adoptée subisse les mêmes travers. C’est pourquoi, en dépit des signaux que j’ai adressés aux autorités guinéennes, elles ne semblent pas prendre la mesure au sérieux.  C’est pourquoi, j’ai préféré passer par la presse pour qu’Alpha Condé sache ce qui se passe et se prépare en conséquence. Qu’ils comprennent que les putschistes sont à la manœuvre et qu’ils fassent extrêmement attention pour ne pas leur l’occasion de porter un coup dur à l’alternance démocratique chèrement acquise.

AbdoulayeDIARRA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Monsieur,
    Dans la recherche d’un partenaire étranger pour parrainer une opération de grande envergure,
    Nous avons un réel plaisir de vous faire cette proposition de partenariat.
    En effet j’ai un collaborateur qui détient une somme importante d’un montant de huit cent cinquante millions de franc cfa (850.000.000 f cfa) et souhaiterait investir dans des secteurs d’activités rentables et installer des entreprises en Afrique, plus précisément dans votre pays.
    -Il aimerait avoir votre proposition sur les projets qui puissent générer des rentabilités.
    -Quel capital de départ pourrait-il apporter pour la création d’une entreprise ?
    -Nous désirons travailler avec une personne de confiance, jouissant de ses droits civiques à qui confier tous les fonds et toutes les démarches nécessaires pour la mise en place de cette entreprise.
    à présent, nous procéderons à des échanges téléphoniques plus rationnelle si éventuellement vous nous déclarez être intéressé de notre proposition au Cameroun ou je vie actuellement.
    Eu égard à tout ce qui précède,ils souhaiteront vivement une rencontre à Cotonou (Bénin) pour une négociation assurée qui leurs permettrons sans doute de se familiariser d’avantage avec vous.
    Comptant sur votre entière disponibilité, votre capacité de pouvoir les aider à cette fin et votre sens des affaires.
    Recevez Monsieur, l’expression de ma haute considération et mes amitiés
    voici notre adresse électronique : bocobertin@yahoo.fr
    Bertin boco

  2. “Ils ont différé leur plan machiavélique attendant que les sous du PPTE promis par le FMI tombent”.??????? C’est un haut cadre malien qui parle de cette facon ????? Hey Dieu! Je ne sais pas qui du “haut cadre” ou du journaliste prend les lecteur pour des c…

  3. Ce type est un vulgaire escroc ! Pourquoi possède-t-il l’enregistrement audio seulement mais pas celui en vidéo ?

Comments are closed.