Une délégation pro-Gbagbo reçue à Dakar par le président sénégalais Macky Sall

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Le président sénégalais Macky Sall. REUTERS

C’est le tout début d’une médiation du Sénégal dans la crise ivoirienne. Une délégation du Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo, a été reçue jeudi 13 décembre au soir par le président sénégalais Macky Sall. La délégation était conduite par Miaka Ouretto, président par intérim du parti à Abidjan, comprenant six responsables du FPI dont Adou Assoa, président de la coordination en exil, et deux responsables de mouvements alliés. C’est la première fois qu’une délégation pro-Gbagbo est reçue officiellement par un chef d’Etat.

C’est en concertation avec le président ivoirien Alassane Ouattara, que Macky Sall a reçu la délégation du FPI.

Objectif : faciliter la réconciliation nationale et définir un cadre de discussion directe, entre les responsables du FPI et les autorités d’Abidjan, afin d’apaiser le climat politique en Côte d’Ivoire. En toile de fond, les élections municipales et régionales, prévues en février prochain, le FPI estime que les conditions de sa participation ne sont pas réunies.

Deux heures d’entretien qualifiées de « fraternel » et de « franc », par un proche de la délégation de l’opposition ivoirienne. « Ce que l’on a voulu faire comprendre au président Macky Sall, c’est que l’on ne veut pas de solution cosmétique, mais nous cherchons une solution qui nous amène à une paix durable », ajoute cette source.

C’est sur invitation du président Macky Sall que la délégation du FPI a fait le déplacement de Dakar. Depuis son élection en mars dernier, c’est la première fois que le chef de l’Etat sénégalais s’implique personnellement dans le règlement d’une crise. C’est une première rencontre qui en appelle d’autres, précise-t-on à la présidence sénégalaise.

RFI / 14/12/201